mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le Barca de nouveau roi d’Europe
Le Barca de nouveau roi d’Europe
29 Mai 2011 | Europe > Champion's League

Grand favori du 2° Final Four, le FC Barcelone a fait honneur à cette réputation en disposant somme toute assez facilement d’un Ciudad Real un peu à court d’arguments aussi bien offensifs que défensifs.

Après leurs collègues du Football, les Handballeurs reviennent sur le toit du continent et de quelle façon ! Un jeu offensif où tout semble couler de source, les arrières ne forcent rien, les pivots sont à l’écoute des solutions et travaillent pour offrir blocs, écrans et compagnie et où les ailiers ne sont plus ces plots de coins dépressifs qu’ils étaient devenus sous l’ère Cadenas le bien nommé.

Au contraire sous la houlette de Xavier Pascual, le Barca est redevenu ce club au jeu si plaisant qui enchante ses supporters et les observateurs. Cette nouvelle victoire en Champion’s League, la 8° de l’histoire du géant catalan est sans doute une des plus belles de part l’adversité qu’ils avaient en face d’eux mais aussi par le cadre et l’ambiance. Car avec encore largement 17 000 spectateurs dans la Lanxess Arena, malgré le fait que les deux clubs allemands de la compétition avaient été sortis la veille que tout s’est joué et dans une superbe ambiance. Le tout sous la houlette d’une paire arbitrale impeccable et sans reproche pendant 60 minutes. Et cela tombe bien ! Ce sont des Français qui ont offert une très belle prestation montrant encore une fois que l’arbitrage tricolore fait mieux que tenir la route à très haut niveau.

En face Ciudad Real aura beaucoup tenté mais avant tout ce sera constamment cassé les dents sur un Danijel Saric énormissime pendant les 60 minutes de jeu. Bizarrerie de la chose, les deux équipes n’avaient qu’un seul de leurs deux gardiens titulaires, et même si José Hombrados a fait une partie très honorable, la comparaison avec son alter ego du Barca n’était pas vraiment à son avantage. Mais si le gardien bosniaque a réussi une telle performance, près de 50% d’arrêts c’est aussi grâce à une défense de fer où Cédric Sorhaindo, Magnus Jernemyr et tous les autres ont été plus que costauds dans le domaine.

Ciudad Real va tout essayer... Dans la tête du pourtant inventif Talent Dushebaev, il est passé beaucoup de choses, les options ont été diverses, les défenses tentées souvent variées, il a essayé de changer ses choix offensifs un paquet de fois dans la partie, mais même si ses hommes ont parfois pu avoir de superbes passages et quelques rapprochés qui auraient pu changer la donne si ils avaient pu se faire dans la durée, à chaque fois, le Barca avait le bon joueur, la bonne séquence offensive pour refaire un petit peu le trou.

A force de se battre pour combler un déficit concédé trop tôt dans la partie, le BM Ciudad Real a fini par s’épuiser par manque de rotation et de joueurs tous au top. Luc Abalo aura encore fait quelques prodiges comme la veille, Alberto Entrerrios aura encore une fois sorti une superbe deuxième période, mais parfois ces deux là ont prêché dans le vide offensif que provoquaient les Kallman, Guardiola, Parrondo et autre Aguinagualde. En face il y avait un peu trop de rotations, un peu trop de talents et comme le plus souvent dans la saison et au final en Liga, Ciudad Real aura du faire allégeance au nouveau roi d’Espagne et d’Europe.

En deux éditions à Cologne, Ciudad aura vécu deux désillusions, mais cette année ils ont monté une petite marche sur le podium en finissant deuxième, Barcelone a fait de même en terminant premier, peut-être que la saison prochaine sera celle des hommes de Castille, car l'année prochaine, tout se jouera de nouveau à Cologne !

A Cologne, Lanxess Arena
Le dimanche 29 mai 2011 à 18h00
Renovalia Ciudad Real - F.C. Barcelone Borges  : 24 - 27 (Mi-temps : 10-14)

17 000 spectateurs
Arbitres :
MM Laurent Reveret et Nordine Lazaar (France)

Barcelone : Saric (21 arrêts sur 44 tirs) / Nöddesbo (8), Garcia (3), Rutenka (3), Tomas (3), Entrerrios (2), Nagy (1), Rocas (2), Igropulo (1), Sarmiento (1), Ugalde (1), Sorhaindo (1), Saric (1).

Ciudad Real : Hombrados (15 arrêts sur 42 tirs) / Lazarov (5), Jurkiewicz (5), Entrerrios (4), Abalo (3), Maria Rodriguez (2), Källman (1), Aguinagalde (1), Parrondo (1), Canellas (2).

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités