mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Chartres et Belfort primés !
Chartres et Belfort primés !
19 Juin 2011 | National > Nationale 1M

Le sacre Mainvillo-Chartrain a mis fin à la longue saison de N1 Masculine : un double championnat avec un scénario distinct selon chaque poule. Dans la poule 1, Chartres Mainvilliers termine son exercice invaincu avec une domination outrageuse d'un bout à l'autre de la saison : jamais aucune formation n'aura réussi un tel parcours, il est donc logique de voir 4 titulaires du CMHB élus meilleur joueur à leur poste respectif. Tout autre scénario en Poule 2 avec une bataille haletante entre 4 candidats : Massy, Hazebrouck, Belfort et Valence. Si Massy s'est formidablement détaché en toute fin d'exercice pour prendre la première place finale, c'est néanmoins Belfort qui truste les récompenses individuelles avec 4 Franc-Comtois dans le sept idéal. Voici donc, poste par poste, les oscars Handaction - Handzone de l'édition 2010/11 de N1M. Le résultat complet des votes est à retrouver dans votre magazine Handaction du mois de juin.

Poule 1 : CHARTRES INVINCIBLE !

Récent champion de France de la division, Chartres-Mainvilliers a fait très fort : 27 succès, 1 nul et aucune défaite. Un parcours exceptionnel qui fera date dans l'histoire de l'élite amateur. Un collectif fort sur tous les postes, aussi performant en attaque qu'en défense... régulier durant toute la saison et efficace dans les moments clés. Pas étonnant donc de voir 4 Mainvillo-Chartrains élus à leur poste de prédilection. Sylvain Astruc est logiquement désigné meilleur gardien, Maxime Cherblanc demeure le pivot le plus performant, et ce pour la 3ème fois d'affilée. La base arrière du CMHB n'est pas en reste : évidemment, son inusable meilleur buteur Sasa Mitrovic est naturellement récompensé au poste d'arrière droit. Enfin, le meneur de l'équipe Thibault Karsenty s'offre le titre de meilleur demi-centre de la poule 1. Parmi les autres lauréats, Rémi Andrieu a été la surprise des Girondins sur l'aile gauche. La confirmation vient de Mathieu Grébille, grand espoir Montpelliérain sur le côté gauche de la base arrière. Pas de surprise aussi sur la nomination d'Omar Benali, auteur d'une grosse saison sur l'aile droite de Cherbourg.

Meilleur gardien : Sylvain ASTRUC (Chartres-Mainvilliers)
fiche du joueur

Sylvain Astruc enrichit sa collection de titres après ceux de D2 obtenus avec Nantes et Cesson, le gardien Provençal est champion de N1 avec, en prime, un titre mérité de meilleur gardien de la poule 1. Si Chartres termine 2ème meilleure défense, il le doit entre autre à son gardien d'expérience. Très tôt, l'ex-Aixois est à son top-niveau avec quelques déplacements clés à Limoges, Gien ou encore ce match référence à domicile contre Bordeaux. Terriblement régulier, il est là aussi quand ses coéquipiers ont un petit coup de moins bien. Précieux pour terminer le travail notamment à Lanester, Cherbourg ou Gonfreville... Sylvain Astruc devance au final Khaled Ghoumal et son futur coéquipier Jordan Degeorges.

Également nommés :
Khaled Ghoumal (Bordeaux), Jordan Degeorges (Lanester).

Meilleur ailier gauche : Rémi ANDRIEU (Bordeaux)
fiche du joueur

L'année de la maturité à n'en pas douter pour l'ailier Bordelais Rémi Andrieu. Une progression constante depuis 5 saisons, le Girondin a donné sa pleine mesure à l'image d'un excellent cru Bordelais, en témoigne la seconde place finale derrière Chartres et la formidable aventure en Coupe de France. Montée de balle éclair et précision dans le duel face au gardien, Rémi Andrieu aura été précieux son son aile gauche comme par exemple face à Gien en octobre dernier ou encore début 2011 contre Montpellier et Libourne notamment. A 23 ans, le natif de Nogent sur Marne est désormais un pilier des Girondins de Bordeaux, toujours en quête de retrouver le monde professionnel. Andrieu devance deux Yannick, le Libournais Sala et le Chartrain Verdier.

Également nommés
Yannick Sala (Libourne), Yannick Verdier (Chartres-Mainvilliers).

Meilleur arrière gauche : Mathieu GREBILLE (Montpellier II)
fiche du joueur

Meilleur arrière gauche de la poule 2 l'an dernier, Mathieu Grébille récidive cette saison en poule 1. Tout simplement la confirmation du talent de ce grand espoir Montpelliérain : "une pépite à protéger" dixit Patrice Canayer. Mais à tout juste 18 ans, l'ancien pensionnaire de l'ASC Ducos, en Martinique, n'a pas eu le temps de chômer puisqu'aligné à 48 reprises sur les feuilles de match du MAHB. Avec cerise sur le gateau, la découverte de la Ligue des Champions. Mathieu Grébille a été surtout l'un des leaders d'une réserve Héraultaise qui a lontemps bataillé pour son maintien. Il reste au jeune Montpelliérain à faire sa place au sein du collectif de LNH... pas simple mais Mathieu Grébille, on le sait maintenant, gravit les marches à pas de géant. Il devance des pointures à ce poste, Yann Roby et Arnaud Fernandez.

Également nommés :
Yann Roby (Limoges), Arnaud Fernandez (Bordeaux).

Meilleur demi-centre : Thibault KARSENTY (Chartres-Mainvilliers)
fiche du joueur

Dépositaire du jeu Mainvillo-Chartrain, Thibault Karsenty a joué un rôle majeur dans l'accession de son équipe en Pro D2. Leader sur le terrain et en dehors, les statistiques du demi-centre du CMHB sont d'une impressionnante régularité tout au long de ce championnat. L'ancien Nantais s'est montré à la hauteur dans les moments clés, particulièrement en fin de saison à Lanester et à Cherbourg. Pas étonnant donc de le désigner meilleur meneur de la poule 1. A 29 ans, Thibault Karsenty a apporté toute son expérience du haut niveau et sa science du jeu. Avec le plaisir en prime "je prends mon pied ici" dit-il au moment de poursuivre la belle aventure au sein du collectif Eurélien. Une récompense obtenue contre les jeunes espoirs Nicolas Zens et Alexandre Aubard.

Également nommés
Nicolas Zens (Montpellier II), Alexandre Aubard (Limoges).

Meilleur arrière droit : Sasa MITROVIC (Chartres-Mainvilliers)
fiche du joueur

Quel est le secret de sa longévité ? A 38 ans passés, Sasa Mitrovic est toujours au top de sa forme à l'âge où bon nombre d'arrières ont raccroché les baskets. Le chef de file de l'attaque Mainvillo-Chartraine a encore fait des ravages dans les défenses adverses, la faute à un bras gauche toujours aussi dévastateur. Après une saison précédente émaillée par une blessure, le géant Serbe a repris son titre de meilleur arrière droit du championnat. Amplement mérité au vu de la répétition de ses performances : époustouflant en novembre et décembre puis lorsqu'il a fallu mater les dernières révoltes : Limoges, Pau-Nousty ou Cherbourg. Sasa Mitrovic, plus jeune que jamais, sera toujours de la partie l'an prochain. L'arrière du CMHB devance les expérimentés Frédéric Marty et Ahmed Ahouari.

Également nommés :
Frédéric Marty (Pau Nousty), Ahmed Ahouari (Gien).

Meilleur ailier droit : Omar BENALI (Cherbourg)
fiche du joueur

Omar Benali meilleur ailier droit, c'est l'évidence même ! Le Parisien d'origine a débuté sa saison sur les chapeaux de roue en se faisant remarquer d'entrée devant le bouillant public de Chantereyne. Véritable baromètre de sa nouvelle équipe, l'ailier Cherbourgeois s'est révélé d'une précision redoutable en montée de balle comme aux jets de 7 mètres. A signaler quelques coups d'éclats en mars notamment à La Roche s/Yon ou à Gonfreville, il termine en apothéose avec 13 buts inscrits à domicile face à Pau-Nousty. Omar Benali n'est donc pas étranger à l'apparition de la JSC sur le podium final du championnat. Le natif d'Argenteuil confirme là sa belle saison dernière à St Gratien-Sannois. Il devance le Bordelais Lacroix et le Chartrain Monnier.

Également nommés :
Arnaud Lacroix (Bordeaux), Alric Monnier (Chartres-Mainvilliers).

Meilleur pivot : Maxime CHERBLANC (Chartres-Mainvilliers)
fiche du joueur

Maxime Cherblanc a désormais pris la confortable habitude de terminer meilleur pivot du championnat. Lauréat pour la 3ème fois consécutivement sur ce poste, ce joueur, formé à Chambéry, réussit une nouvelle fois une saison exemplaire... avec au bout la consécration du collectif Mainvillo-Chartrain. Malgré une blessure en fin de championnat, l'imposant pivot s'est révélé précieux en attaque comme en défense réalisant quelques sorties haut de gamme comme contre Libourne et Montpellier à domicile... ou pour finir chez le dauphin Bordelais. Désormais bien ancré dans le projet Mainvillo-Chartrain, Maxime Cherblanc poursuivra l'aventure en Pro D2 au sein d'une équipe où il figure désormais comme un taulier. Morgan Youf-Pinsault et Maxime Legendre sont aussi nommés sur ce poste de pivot.

Également nommés :
Morgan Youf-Pinsault (Cherbourg), Maxime Legendre (Gonfreville).

Poule 2 : BELFORT PLEIN CENTRE !

Au terme d'un final à couper le souffle, Massy a déjoué les pronostics pour être le lauréat unique à accéder en Pro D2. Une performance énorme pour l'équipe d'Armand Steiger que l'on n'attendait pas à pareille fête sur une saison jugée au préalable comme une étape de transition. Mais étonnant ! Les récompenses individuelles ne sont pas Massicoises... mais Belfortaines. Sur le podium final, Belfort, orchestré par le fin tacticien Ilian Vassilev, a également livré une superbe prestation d'ensemble. 4 Belfortains ont été désignés meilleurs joueurs à leur poste avec un secteur central très fort : la longue silhouette du meilleur pivot Christian Vaduvan a été omniprésente dans les défenses adverses. Christophe Pécheux, élément d'expérience du BAUHB, est élu meilleur gardien de la poule 2. Evidemment, on retrouve aussi de l'expérience sur la base arrière : Aleksandar Kokanovic, le cannonier Belfortain, a fait un malheur sur son poste d'arrière droit. Enfin, Lumu Kabasele a mené à merveille le jeu Franc-Comtois et est désigné en toute logique comme le meilleur meneur du championnat. Massy truste les honneurs sur les postes d'ailiers avec deux joueurs hors normes : Benjamin Vizio à droite et Junior Réault à gauche. Enfin, meilleur buteur du championnat, Julien Segond, meilleur arrière gauche, a souvent porté à bout de bras l'attaque Valentinoise sans malheureusement trouver la solution lors de la finale à Massy.

Meilleur gardien : Christophe PECHEUX (Belfort)
fiche du joueur

Pilier du collectif Franc-Comtois depuis 7 ans maintenant, Christophe Pécheux a grandement participé à la belle saison de Belfort. Partageant le poste avec son vieux compère Stéphane Michel, l'ex-Sedannais n'affiche pas les statistiques les plus impressionnantes parmi les meilleurs gardiens de la Poule. Mais Pécheux aura souvent été déterminant lorsque Belfort en avait besoin : en déplacement à Chambéry ou à la Robertsau notamment. Un gage de sécurité pour un collectif Belfortain pas loin de retrouver la Pro D2 dès cette saison. Ce Belfortain de 34 ans est donc désigné meilleur gardien de la poule devant le Massicois Alexandre Leconte et le lauréat de l'an dernier Mohamed Maziane.

Également nommés :
Alexandre Leconte (Massy), Mohamed Maziane (Villeneuve Loubet).

Meilleur ailier gauche : Junior REAULT (Massy)
fiche du joueur

Des montées de balle éclairs et une précision redoutable aux penalties... Junior Réault aura pris plus d'une fois le dessus sur les défenses adverses. Il faut dire que le jeu Massicois, fait de récupération et de contres ultra-rapides, se prête à merveille au profil du jeune ailier Essonnien. Tout comme son alter égo Vizio sur l'autre aile, l'ailier de 24 ans a été l'un des artisans majeurs de la remontée de son club en Pro D2. Il fut indispensable sur les matchs charnières : à Villeneuve Loubet ou à domicile face à Hazebrouck ou encore Valence pour enfin terminer en beauté à Nîmes. Junior Réault enchaîne à titre personnel sur une 3ème année exemplaire en N1. Il est donc temps pour lui de retrouver la Pro D2, un niveau plus conforme au sien. Au final, le Massicois est devant Yann Ducreux et Karlo "Double K" Karabatic.

Également nommés :
Yann Ducreux (Hazebrouck), Karlo Karabatic (Grenoble).

Meilleur arrière gauche : Julien SEGOND (Valence)
fiche du joueur

Une nouvelle fois meilleur buteur du championnat, Julien Segond enchaîne les saisons avec une aisance et une efficacité déconcertantes. Leader du Valence Handball, cet arrière gauche de 30 ans a souvent tenu la baraque sur le front de l'attaque Drômoise. Une réussite aux tirs quasi permanente comme par exemple à Nîmes, face à Hazebrouck ou encore à Villepinte. Il est souvent décisif sur les matchs clés face à Belfort, Hazebrouck ou à Villeneuve Loubet. Mais hélas, un tir hors cadre dans la dernière minute de la "finale" du championnat à Massy aura eu raison de l'ultime espoir de retour du VHB en Pro D2. Au four et au moulin... peut-être trop pour le colosse Valentinois jamais avare d'efforts. Julien Segond devance d'un souffle le Villeneuvois Ovidiu Pavel et le Niçois Charden M'Bouta.

Également nommés :
Ovidiu Pavel (Villeneuve Loubet), Charden M'Bouta (Nice).

Meilleur demi-centre : Lumu KABASELE (Belfort)
fiche du joueur

L'International Congolais confirme ici une saison dernière déjà brillante. Excellent dans son rôle de meneur de jeu, Lumu Kabasele a surtout été omniprésent dans les instants cruciaux de la saison Belfortaine : d'excellents débuts à Villeneuve Loubet, un enchaînement de prestations de haute volée à Massy ou encore en 2011 à Folschviller et la Robertsau. Hélas pour Belfort, il lui manquera ce coup de rein à Nice ou contre Hazebrouck pour terminer leader du championnat. Le demi-centre de 26 ans conclut tout de même par un baroud d'honneur à Fréjus et contre Grenoble. L'ancien Nancéien est élu meilleur demi-centre de la poule 2 devant le Chambérien Baptiste Calandre et le Massicois Benjamin Desgrolard.

Également nommés :
Baptiste Calandre (Chambéry II), Benjamin Desgrolard (Massy).

Meilleur arrière droit : Aleksandar KOKANOVIC (Belfort)
fiche du joueur

Solide au poste et terriblement régulier, Aleksandar Kokanovic est la gâchette n°1 de Belfort. Kokanovic réussit là sa meilleure saison depuis qu'il est arrivé en Franche-Comté. Très tôt, il a fait parlé la poudre surtout à domicile face à Chambéry, Belfort et Nice. L'ex-Saintais enchaîne par un début d'année 2011 tonitruant : Massy et Folschviller ont notamment subi l'impact du bras gauche de ce Slovène de 31 ans. Enfin, ses 11 buts dans le match décisif face à Hazebrouck n'ont toutefois pas permis à sa formation de valider son ticket pour la Pro D2. Mais qu'importe, le club Franc-Comtois construit pour l'avenir avec encore et toujours un certain Aleksandar Kokanovic en chef de file. De la taille et du poids sur ce côté droit de la base arrière avec les nominations de Thomas Capella et de Mohamed Habacha.

Également nommés :
Thomas Capella (Chambéry II), Mohamed Habacha (Robertsau).

Meilleur ailier droit : Benjamin VIZIO (Massy)
fiche du joueur

Changement radical de décor dans la carrière de Benjamin Vizio après deux ans passés à Aix. L'Audois de 27 ans voulait du temps de jeu... et il a été servi ! Plus de 6 buts de moyenne par match et un rôle majeur dans l'accession de Massy en Pro D2. Cet ailier droit natif de Carcassonne démarre la saison tambour battant avec des statistiques affolantes... notamment à la Robertsau. Ultra-rapide en contre et redoutable de précision aux jets de 7 mètres. Constant d'un bout à l'autre de la saison, il est surtout omniprésent au moment de valider la montée : à Chambéry et surtout à domicile contre Nice et Valence. L'ancien Nîmois retrouve la Pro D2 un an seulement après l'avoir quitté. De la jeunesse sur cette aile droite avec la confirmation de Mathias Soltane et l'éclosion du Nîmois Benoît Juvenel.

Également nommés :
Mathias Soltane (Robertsau), Benoît Juvenel (Nîmes II).

Meilleur pivot : Christian VADUVAN (Belfort)
fiche du joueur

Après une première année d'adaptation sous les couleurs Belfortaines, Christian Vaduvan est désigné meilleur pivot de la poule 2 cette saison. Ce géant Roumain de 32 ans, passé par Montélimar, a pesé de tout son poids sur les défenses adverses et participé pleinement à la belle 3ème place du club du Territoire. Il s'est notamment fait remarquer en déplacement, à Chalon s/Saône, Hazebrouck ou encore à Chambéry et a terminé la saison en fanfare du côté de Folschviller et la Robertsau. Bref, le n°10 Belfortain est véritablement devenu une valeur sûre du BAUHB tant en défense qu'en attaque. Une des garanties pour revoir bientôt Belfort en Pro D2. Maxime Desrumeaux et Makram Jerou, solides références au poste, complètent le podium.

Également nommés :
Maxime Desrumeaux (Hazebrouck), Makram Jerou (Robertsau).

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités