mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Merci et bonnes vacances !
Merci et bonnes vacances !
11 Juin 2011 | International

Fin de la tournée des Bleus en Argentine et dans un Palais des Sports du Luna Park de Buenos Aires, le décor était d’un tout autre calibre que la salle d’Almirante Brown lors du premier match. Autre décor, autre ambiance avec une salle beaucoup plus grande mais surtout une équipe de France beaucoup plus sérieuse d’entrée de match.

Tout ce sérieux se concrétisait d’abord par la défense, retrouvé le bloc de fer bleu, les Argentins se cassaient les dents sur la 5-1 avec Daniel Narcisse devant et Luka Karabatic en central. Alors ce qui devait arriver arriva, même si l’attaque avait quelques petits problèmes pour se régler, une fois calée, la déferlante s’abattait sur mes têtes locales avec un 11-3 qui obligeait Eduardo Gallardo à prendre son temps mort. Cela calmait un peu la domination bleue mais surtout les Bleus avaient un peu tendance en fin de première période à buter sur les gardiens argentins. Même si cela n’inversait pas la tendance du match, cela permettait à l’Argentine de stopper l’hémorragie, même en subissant la classe d’un Thierry Omeyer qui avait pris comme victime favorite ce Federico Pizzaro qui lui avait tout fait lors du match aller. Avec un joli +7 à la pause, une base arrière où William Accambray continuait sur sa lancée du premier match, où Daniel Narcisse redevenait Air France, on se disait que tout allait parfaitement se jouer pour les 30 dernières minutes de jeu de la saison.

Sauf que cette équipe d’Argentine, devant son public et avec tous ses talents allait un peu retarder la mise au repos des organismes français ! Jouant encore plus haut en défense, alors qu’en première mi-temps, cela n’avait pas trop marché avec les réussites de Nikola Karabatic en entrée en deuxième pivot, les Ciel et Blanc allaient gratter un nombre incroyable de ballons à monter victorieusement. Même si Daouda Karaboué paradait souvent, il ya avait toujours un argentin pour jouer la deuxième lame et à ce petit jeu, les Bleus arrivaient même à se faire peur avec un retour à 19-21 pour les locaux.

Heureusement la machine allait se remettre en marche sur le dernier quart d’heure avec notamment un duo Accambray – Narcisse bien trop puissant et rapide pour l’arrière garde argentine. Cédric Paty mettant les ballons au fond, même si les coéquipiers d’un Diego Simonet encore intenables avaient pas mal de réussite dans leurs tentatives, il n’y en avait pas assez pour combler complètement le handicap concédé en première période.

A Buenos Aires, Stade de Luna Park
Le samedi 11 juin à 2h30
Argentine - France : 31 - 34  (Mi-temps : 10-17)

8 000 Spectateurs
Arbitres :
MM Sebastian Lemsi et Julian Lopez Grillo (Argentine)

Statistiques du match à suivre...

Evolution du score : 0-2 5°, 2-5 10°, 3-10 15°, 4-12 20°, 8-15 25°, 10-17 MT - 13-18 35°, 18-21 40°, 20-24 45°, 23-28 50°, 26-31 55°, 31-34

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités