mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Vers un club d'élite à Strasbourg ?
Vers un club d'élite à Strasbourg ?
21 Juin 2011 | National > Nationale 1M

Terre historique du handball Français, l'Alsace a bien évidemment son club phare, Sélestat, en passe de retrouver la Première Division en septembre prochain. Mais pas de trace de haut niveau dans la capitale Alsacienne, Strasbourg, sevré de club d'élite depuis le milieu des années 90. Certes, l'Eurotournoi égaye l'avant-saison du public Bas-Rhinois... mais celui-ci verrait certainement d'un bon oeil l'apparition à terme d'un club professionnel dans cette agglomération Européenne de 650.000 habitants. Dans les cartons depuis deux ans, la création de l'ESSAHB "Entente Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball" est née de la volonté conjointe de la Robertsau et de Schiltigheim de faire enfin émerger un grand club d'élite dans la métropole Alsacienne. A l'image de ce qui a déjà été réalisé très récemment à Mulhouse... pas loin cette saison de rejoindre l'élite du handball hexagonal.

Un bail que le handball Strasbourgeois n'a plus connu de club de haut niveau en son sein, plus exactement 16 ans et la chute du Racing. Forcément, l'idée germait dans la tête des plus anciens de créer une entité d'élite à partir des clubs déjà en place. Mais les guerres de clochers et autres problèmes d'égo ont souvent retardé la mise en place de ce projet d'envergure. Un projet initié il y a environ 2 ans sous la houlette des deux clubs Nationaux, la Robertsau et le HBC Schiltigheim.

L'UNION FAIT LA FORCE

Réunis dès la saison prochaine sous le même étendard de l'ESSAHB "Entente Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball", les deux clubs Nationaux porteront les couleurs du Bas-Rhin respectivement en N1 et N3 Masculine. Une petite révolution après de nombreuses années d'attente. "Le but était de créer une entité pérenne dans l'agglomération Strasbourgeoise" indique Robert Noel, qui assurera la présidence de cette nouvelle entité à la suite de Cédric Bald. "Il y a un gros potentiel pas vraiment exploité au nord de Strasbourg dont cette structure doit bénéficier" explique t'il dans les colonnes des Dernières Nouvelles d'Alsace.

Cédric Bald, confirme : "le hand Strasbourgeois a besoin d'une locomotive. Tout le monde ne peut pas, chaque samedi, rallier Sélestat. Et puis, c'est Strasbourg quand même...". Histoire de dire que la métropole Alsacienne ne peut se passer d'un spectacle permanent de hand. Dirigeants de la Robertsau et Schiltigheim ont donc franchi le pas, appuyés par les instances du hand régional à l'image d'Edouard Mikolajczyk, président de la Ligue d'Alsace, et Roland Bohn, président du comité 67.

Les deux équipes de la toute nouvelle ESSAHB seront dirigées l'an prochain par Bruno Boesch, coach jusqu'alors de la Robertsau, qui dirigera la N1 et Jean-François Schwartz qui encadrera l'équipe réserve. Tour à tour, le centre Sportif de la Robertsau et le gymnase des Malteries de Schiltigheim se prêteront à la réception des deux formations lors des mêmes week-ends de compétition.

Cédric Bald ne cache pas le secret espoir de voir l'ESSAHB investir la salle de la Rotonde, un écrin récent de 1.500 places, destiné à recevoir confortablement le public Strasbourgeois mais aussi les partenaires du club : "ne serait ce que pour proposer l'accueil qui leur est dû".

LA PRO D2 A COURT TERME

Appuyé par les instances du hand Alsacien et par la municipalité de Schiltigheim, l'ESSAHB est désormais lancée sur de bons rails. D'autant que dirigeants du hand régional et politiques locaux ne sont pas les seuls à faire les yeux doux à cette nouvelle entité. Les joueurs de hand y sont aussi sensibles à l'image des signatures récentes de Thomas Haegeli, l'Alsacien d'origine, revenu dans sa région pour sa reconversion mais aussi pour participer à la dynamique de son nouveau club... ou encore du Polonais Florczak et du Cherbourgeois Desbois.

Bref, le tout nouveau club Strasbourgeois est paré pour jouer, dès 2011/12, les premiers rôles en N1, c'est à dire l'élite amateur du hand. Avant de goûter pourquoi pas à la Pro D2, la première étape du professionalisme. Un passage obligé pour faire de Strasbourg une nouvelle place du handball Français... quoi de plus normal au coeur d'une région où le monde de la petite balle collante y tient une place privilégiée... et où bon nombre de grands joueurs - Thierry Omeyer et Cléopatre Darleux pour ne citer que les internationaux actuels - ont débuté leur carrière.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités