mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Tirage de la LDC : cela aurait pu être pire !
Tirage de la LDC : cela aurait pu être pire !
28 Juin 2011 | Europe > Champion's League

C’est dans les salons feutrés de l’EHF qu’a eu lieu ce mardi à l’heure de l’apéro, le tirage au sort du tour préliminaire de la prochaine Ligue des Champions. Autant pour Montpellier et Chambéry que pour Metz, le hasard n’a pas été trop cruel même si chacun de nos représentants a hérité d’adversaires très coriaces.

A tout seigneur, tout honneur, Montpellier se retrouve dans une poule dixit Patrice Canayer, « très intéressante car il y aura de très belles affiches avec un représentant de chaque grand championnat européen. » Cette saison, comme adversaire issu de la Bundesliga, Hambourg cède sa place à Kiel. L’équipe de Thierry Omeyer et Daniel Narcisse sera donc l’épouvantail du groupe contre lequel un succès peut être toujours considéré comme un exploit. « Mais la notion de match à l’extérieur et à domicile prend de moins en moins d’importance, renchérit le coach héraultais, on a pu le constater la saison écoulée. » Avec, il est vrai la déconvenue en quarts de finale contre Rhein Neckar Löwen. «  Notre objectif, rajoute Patrice est de se qualifier pour les 8èmes et ensuite passer un cap avec je le rappelle, un budget constant. ». Pour la touche espagnole, après Valladolid il y a deux ans, c’est Léon qui se dresse sur la route héraultaise. La toute nouvelle équipe de l’ex montpelliérain Adrien Di Panda a terminé 3ème de la Liga ASOBAL et pourrait jouer les trouble-fêtes à maintes occasions. Cap ensuite, plus au nord, sur Kobenhavn (Copenhague) qui fait ses grands débuts en LDC et qui possède de sérieux atouts avec notamment la présence de son gardien Kasper Hvidt et son buteur-canonnier Mikkel Hansen. Il faudra aussi se méfier, notamment à domicile, des Hongrois de Szeged alors que le 5ème adversaire sera connu un peu plus tard, issu d’une poule de qualification entre les Slovaques de Presov, les Grecs d’Athènes, les Serbes du Partizan Belgrade et les Portugais de Porto Vitalis.

L’an passé, seul le trésorier du Chambéry Savoie Handball s’était frotté les mains en découvrant le tirage. Barcelone, Kiel, Rhein Neckar et Celje, de quoi attirer de belles affluences au Phare. Philippe Gardent avait eu une toute autre lecture. Et comme l’histoire n’est parfois qu’une série de répétition, le Barcelone de Cédric Sorhaindo fera une nouvelle fois le déplacement dans les Alpes. « C’est sûr que pour nous Barcelone, c’est un épisode magique avec ce succès à la maison, se remémore Cyril Dumoulin, le gardien chambérien. Et puis quitte à prendre un gros, autant que ce soit le tenant du trophée ! » Il faudra aussi compter avec le Croatia Zagreb d’Ivano Balic, les Suisses de Schaffhausen, enquiquineurs face à Montpellier, en mars dernier, et le Bosna Sarajevo « que nous avions eu également il y a deux saisons au 1er Tour, souligne Cyril, et puis cela fera plaisir à mon collègue Grahovac puisque c’est son ancien club ». Enfin, tout comme Montpellier, Chambéry héritera d’un qualifié qui sera à départager entre les Suédois de Sävehof, les Bélarusses de Minsk, les Autrichiens de Fivers Vienne ou les Turcs de Besiktas Istanbul. « Cela parait plus équilibré que l’an dernier, rajoute le gardien de l’équipe de France, il sera plus envisageable de se qualifier et je pense que nous pouvons viser plus haut que la 4ème place. »

Un troisième larron tricolore pourrait accompagner les deux clubs français dans le grand scénario de la Ligue des Champions. Dunkerque a obtenu le droit de disputer le tournoi des Wild Cards. Ce tournoi regroupe quatre clubs huppés issus des meilleurs championnats européens et surtout n’offre qu’un seul billet pour aller jouer dans la cour des grands. Et c’est à un véritable parcours du combattant que les vainqueurs de la Coupe de France seront conviés. Les Nordistes devront non seulement sortir les Allemands de Rhein Neckar Löwen, le 3 septembre prochain mais ensuite, prendre le meilleur sur le vainqueur du match entre les Espagnols de Valladolid où évolue Guillaume Joli, et les Polonais de Kielce. Rien que cela ! Et après, à peine sorti de la fosse à serpents, Dunkerque entrera dans la cage aux lions dans une poule où ils devront côtoyer les Espagnols de Ciudad avec Didier Dinart et Luc Abalo, les Hongrois de Veszprem, l’équipe nationale de Russie avec Chekhov, les Allemands de Berlin et les Suédois de Bjerringbro-Silkeborg (le tout nouveau club d’Audray Tuzolana).

Finalement, c’est Hambourg qui pourrait avoir un premier tour des plus « pépères » avec un tirage tout à fait favorable. L’équipe des frères Gille, récent vainqueur de la Bundesliga part largement favorite de ce groupe C face aux Roumains de Constanta, aux Russes de St Petersburg, aux Slovènes de Cimos Koper, aux Polonais de Plock et à un qualifié au palmarès insignifiant.

Nous ne saurions être complets sur ce chapitre « Ligue des Champions », sans bien entendu nous arrêter sur le tirage au sort de la compétition féminine avec un seul représentant pour la France, le Metz handball. Et là aussi, les partenaires de la gardienne Amandine Leynaud peuvent être satisfaites en ayant évité la foudre qu’aurait pu trainer dans leur sillage, les Larvik, Itxako ou Buducnost. Pourtant, les Hongroises de Györ demi-finalistes la saison passée, sont un ton en dessus des Lorraines qui retrouvent également deux ans après le fameux épisode du sinistre Prokop, les Autrichiennes d’Hypo Niederösterreich. L’internationale Marion Limal  se trouvait en face puisqu’elle était « l’expatriée » de l’époque, cette année, et c’est tant mieux, elle a décidé de rentrer au bercail et poser son sac sur les bords de la Moselle. Là aussi, un qualifié complètera le groupe (il pourrait bien s’agir des Suédoises de Sävehof qui organisent le tournoi, à moins que les Danoises de Randers ou les Norvégiennes de Tertnès n’en décident autrement). « C’est vrai, conçoit Sébastien Gardillou, le mentor messin, ce sont des clubs que l’on connait bien. Personnellement, j’aime le hand hongrois et je suis persuadé qu’on peut aller faire une perf à Györ. Hypo a changé d’entraîneur et a été pas mal bouleversé. Metz saura tirer son épingle du jeu »

Les paris sont donc ouverts. Rendez-vous pour le début du tour préliminaire de la Ligue des Champions, fin septembre pour les garçons et début octobre pour les filles.

VELUX EHF Champions League 2011/12 Masculine
Groupe A
F.C. Barcelona
Croatia Osiguranje Zagreb
Kadetten Schaffhausen
Chambery Savoie HB
HC Bosna BH Gas Sarajevo
Gagnant Groupe Qualification 2

Groupe B
Chekhovskie Medvedi
MKB Veszprém KC
BM Ciudad Real
Füchse Berlin
Bjerringbro-Silkeborg
Gagnant Groupe Wild Card

Groupe C
HSV Handball
RK Cimos Koper
HCM Constanta
St. Petersburg HC
Orlen Wisla Plock
Gagnant Groupe Qualification 3

Groupe D
Montpellier Agglomeration HB

AG Kobenhavn
THW Kiel
Reale Ademar Leon
Pick Szeged
Gagnant Groupe Qualification 1

Tournoi de qualification Wild Card Tournament
Cuatro Rayas BM Valladolid (ESP)
Rhein-Neckar Löwen (GER)
Dunkerque HB Grand Littoral (FRA)
KS Vive Targi Kielce (POL)
 
Demi-finale 1: Cuatro Rayas BM Valladolid (ESP) - KS Vive Targi Kielce (POL)
Demi-finale 2: Rhein-Neckar Löwen (GER) - Dunkerque HB Grand Littoral (FRA)

EHF Champions League 2011/12 Féminine
Groupe A
FC Midtjylland
Buducnost
Thüringer HC
Gagnant Groupe Qualification 2

Groupe B
Larvik
RK Krim Mercator
HC Podravka Vegeta
Gagnant Groupe Qualification 1

Groupe C
Györi AUDI ETO KC
Hypo Niederösterreich
Metz Handball
Gagnant Groupe Qualification 4

Groupe D
C.S. Oltchim Rm. Valcea
Itxako Reyno De Navarra
Dinamo Volgograd
Gagnant Groupe Qualification 3

Dossier réalisé par

© Yves Michel
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités