mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Philippe Bernat-Salles au milieu du gué
Philippe Bernat-Salles au milieu du gué
2 Juillet 2011 | France > LNH

Philippe Bernat-Salles vient de passer le cap de sa première année à la tête de la LNH. Douze mois au cours desquels l’ancien ailier de l’équipe de France de rugby a appris d’un sport qu’il découvrait,  mais aussi a su mettre en avant ses convictions et son tempérament. A mi-chemin de son mandat, il tire un premier bilan.

Philippe, comment pourriez-vous qualifier cette 1ère année ?
Je dois dire tout d’abord que je n’ai pas été déçu par ce que j’ai trouvé au sein de la famille handball. Vous avancez toujours dans le bon sens lorsqu’en face, vous retrouvez des gens motivés, responsables et qui veulent évoluer. Donc, cette année est très positive.

Cette fin de saison, c’est aussi l’arrivée d’un nouveau diffuseur télé… un peu tombé du ciel….
Il faut préciser que cela ne s’est pas fait « à l’arrache », au dernier moment. Nous discutions avec le groupe Canal+ depuis janvier dernier. C’est vrai qu’il y a eu plusieurs rebondissements. Il fallait tenir compte aussi des opérateurs historiques comme Eurosport (depuis 6 ans) et Orange (depuis 3 ans). Je connais Canal pour y avoir collaboré avec le rugby, je suis donc aujourd’hui très fier du partenariat qui a été signé.

1,2 million  d’euros tombe dans l’escarcelle de la LNH….c’est 800 000 euros de moins que le précédent contrat….
C’est vrai, c’est un peu moins. Mais il faut voir la réalité en face. Le handball n’est pas la seule discipline dans ce cas. Dans le foot ou le rugby, il y a eu par le passé, une surévaluation des droits. Cette somme amenée par le groupe Canal avec l’exclusivité des droits télé, ce n’est pas si mal, on ne se rend pas encore compte mais 1,2 million pour les quatre saisons à venir, c’est énorme ! Et puis, pour les clubs, d’avoir un tel partenaire, économiquement, cela peut représenter un accélérateur, en terme de visibilité, de notoriété.

Cela se limite à un match par semaine ?
Oui, Canal Plus sport proposera tous les jeudis, une affiche de la journée de championnat. Avec peut-être un petit décalage au mercredi, pour ne pas tomber en concurrence avec l’Europa League de football. On ne désespère pas de proposer une autre affiche, le week-end, par exemple, sur Sport+.

Avec une exigence, changer de formule dès la saison prochaine ? 
Vous faites allusion à un système de play-offs. A la LNH, nous en avons déjà parlé il y a un an et Canal Plus est désormais intéressé. Nous avons toujours dit que si cela devait amener un plus médiatique ou économique, il fallait pourquoi pas, l’envisager. Au cours de l’assemblée générale qui vient d’avoir lieu à la LNH, nous avons abordé le sujet  avec toutes les parties concernées, présidents, représentants des joueurs et des entraîneurs. C’est une piste pour la saison prochaine.

Et un des objectifs de votre 2ème année de mandat ?
Des idées, j’en ai plein les valises ! Mais je n’aurai pas le temps de tout accomplir. Il y a encore pas mal de travail devant nous. Le développement médiatique et économique du hand est sur la bonne voie mais nous devons encore faire des efforts pour remplir les salles même si des clubs y parviennent déjà. Les responsables de Canal ont annoncé dans les journaux, qu’ils voulaient faire du hand, ce qu’ils ont fait du rugby depuis 20 ans, moi, je suis preneur, même si je ne reste pas 20 ans !

Le confort du spectateur passe aussi par la qualité des infrastructures…. La France est en retard….
Depuis un an, j’ai fait le tour des clubs. Sincèrement, ce n’est pas si catastrophique que cela. Il y aura quelques salles à réaménager en vue d’une retransmission sur Canal mais petit à petit, nous arriverons à contenter tout le monde.

L’ autre vœu pieux, c’est le retour des internationaux français…
Je ferai remarquer que sur les dix-sept Français champions du Monde en Suède, dix évoluaient en LNH. L’arrivée de Jérôme Fernandez à Toulouse est très positive et je me dis que ce n’est pas terminé ! Et puis, vous savez, chez nous, on n’est pas si mal. Notre contrôle de gestion est draconien mais on peut s’enorgueillir d’avoir des clubs sains.

Où en sont vos relations avec la Fédération ? C’est toujours « je t’aime, moi non plus » ?
Je ne peux pas laisser dire cela. C’est vrai que dans beaucoup de sports, la relation Fédération-Ligue est souvent compliquée. Je ne sais pas si c’est le fait de n’être dans le hand que depuis un an, mais je peux vous assurer qu’avec Joël Delplanque et avec la Fédération, nous travaillons main dans la main. Certes, il y aura toujours des points de discorde, on le sait, mais on essaie de travailler en bonne intelligence.

La saison débute donc…..
A Monaco ! Les 3 et 4 septembre prochains avec la 2ème édition du Trophée des Champions. Et ça sera notre première collaboration avec le groupe Canal !

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités