mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Après France - Algérie
Après France - Algérie
25 Juillet 2011 | International > Mondial

Si la France pensait avoir un quart de finale tranquille, elle a vite déchanté. A peine le temps de savourer leur victoire sur l’Algérie, les Français ont appris que leur prochain adversaire serait la l’Allemagne de Martin Heuberger qui est habitué au podium des championnats du monde. Déjà victorieux du Mondial égyptien en 2009 avec la génération 88-89 (Wiencek, Groetzki, Fäth), le successeur de Heiner Brand en sélection A a déjà branché son logiciel sur l’équipe de Guy Petitgirard. L’Allemand et le Français se connaissent fort bien et s’apprécient comme en témoigne ce document (ci-dessus) à l’issue de la rencontre. Martin Heuberger à droite, Guy Petitgirard à gauche et au centre , Wolfgang Sommerfeld, l’entraîneur adjoint de la Mannschaft, en pleine discussion  und Auf deutsch, natürlich ! A l’issue de cette conversation intéressante, Guy Petitgirard est revenu sur la prestation de ses joueurs face à l’Algérie.

Le Portugal à la trappe… la Tunisie continue !!!
C’est le coup de tonnerre de la soirée. Le Portugal, vice-champion d’Europe en titre qui présentait pourtant une formation de grande qualité mais qui avait connu une alerte en phase préliminaire en s’inclinant face à l’Espagne, est tombé face à l’inattendue mais néanmoins talentueuse Egypte (30 à 29). Les Portugais qui menaient (13-17) à la pause, ont connu un coupable relâchement dans les 4 dernières minutes, encaissant un sévère 4/1.

Du côté de notre ami Alain Portes, battre les Grecs (21-24) devant leurs supporters peut relever de l’exploit tant la rencontre n’a pas été de tout repos. Après une 1ère mi-temps assez équilibrée (13-13), les Tunisiens ont connu une panne de secteur, encaissant un étonnant 6/0 qui aurait pu en faire pâlir plus d’un. Et puis grâce à ses ailiers et à une défense bien regroupée autour de l’excellent Chouiref, l’équipe tunisienne s’est métamorphosée pour non seulement remonter le courant (20-20 à la 54ème) et assommer l’hôte grec grâce à un festival Toumi-Boughanmi.

Pour les autres rencontres, il n’y a pas eu de surprises même si pour certaines, le score est serré et il a fallu recourir aux prolongations :
C’est le cas de la Slovénie (3ème de l’Euro) qui est passé à côté de la catastrophe face au Qatar. Il a fallu les deux périodes de 5 minutes pour voir les Slovènes s’imposer 38-35. Prolongations également sur Suède-Russie et succès des Nordiques 40 à 39, le dernier but suédois étant inscrit par l’inévitable Matt Zachrisson.

Plus logique, le succès des champions d’Europe danois sur la Norvège, 35 à 30. Le carton du jour est à mettre sur le compte de l’Invincible Armada espagnole. Victoire 39 à 24 face à des Brésiliens complètement désemparés. Tous les joueurs espagnols ont pris part au festival . Une vraie corrida avec mise à mort, un des 3 gardiens auriverde n’ayant détourné que 4 tirs ibériques en 60 minutes. Les hommes d’Isidoro Martinez sont ce soir, encore un peu plus les favoris de la compétition.  A moins que les Tunisiens ne viennent perturber leur marche en avant…..

Les quarts de finale prévus mardi  (horaires heure française sous réserve de changement)
17h00   Danemark – Suède  et   Tunisie – Espagne
19h30   Egypte – Slovénie  et  France – Allemagne

Retrouvez dès à présent les anecdotes autour du Mondial juniors sur http://totalhand.canalblog.com . Avec en prime, le « Mahétoscope », à l’intérieur du groupe France, comme si vous y étiez grâce à Kentin Mahé !

De notre envoyé spécial à Thessalonique

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités