mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La Tunisie en bronze !
La Tunisie en bronze !
30 Juillet 2011 | International > Mondial

Ils la tiennent leur médaille de bronze. Encore une fois, les Tunisiens sont allés puiser au plus profond de leur âme pour aller chercher face à l’Egypte un éclatant succès (24-18) qui récompense un excellent parcours dans ce championnat du Monde juniors. La gifle et les 14 buts d’écart encaissés en demi-finale contre le Danemark ont apparemment servi de leçon.

Depuis hier, la Tunisie juniors a repris son leadership sur le continent africain en s’imposant face à une équipe d’Egypte, qui quelques mois auparavant, en finale de la Coupe d’Afrique des Nations, lui avait infligé une véritable correction. Alain Portes peut être fier de ses joueurs. Il n’a pas eu à faire de longs discours après la demi-finale cauchemardesque et la copie quasi blanche qu’avait rendue son équipe face au Danemark. Ce samedi, les compteurs étaient remis à zéro. Aymen Toumi, le petit ailier droit de la sélection que nous avions croisé la veille dans le hall de l’hôtel, nous avait dit que « l’équipe aborderait le match sérieusement mais sans pression ». C’est exactement ce qu’a fait la Tunisie.

L’Egypte n’a finalement existé qu’une douzaine de minutes (6-5 puis 8-5 à la 15ème). Le temps pour Mohammed Sfar, le gardien magicien, d’affûter ses extrémités et sa détente et commencer à dégoûter les tireurs adverses. Et comme la défense 1-5 avec Oussama Boughanmi en position avancée, tenait le choc, l’Egypte va perdre rapidement pied et déjouer. Chouiref, Ben Salah et surtout Sanaï (8 buts et meilleur marqueur de la rencontre) vont se charger d’affoler les compteurs. Sur son banc, Alain Portes n’avait même plus besoin de coacher, ses joueurs étaient les patrons. Une phase résume à elle seule, cette supériorité : à la 19ème minute, alors que la Tunisie se retrouve en infériorité numérique après un 2’ sur Chouiref, l’Egypte bute sur… Sfar et Ben Salah et Sanaï en profitent (11-6 à la 23ème). La Tunisie regagne les vestiaires avec six buts d’avance (14-8).

Si la 2ème période démarrait sur les mêmes intentions (16-8  après seulement 3’ grâce à deux ogives du stratosphérique Sanaï), les Tunisiens vont connaître une baisse de régime… passagère, les Egyptiens profitant plus des maladresses adverses que des traits de génie de leurs attaquants (16-11 à la 35ème). Ce 0/3 encaissé en seulement 2 minutes n’aura aucun effet sur le moral des Tunisiens qui avaient repris de belles couleurs rouges (20-13 à la 42ème). Même s’il restait encore du temps, le match était plié. Les Egyptiens ne pouvant rien faire contre l’arme fatale de la Tunisie : Mohammed Sfar, qui à lui tout seul va tirer le rideau sur deux actes dominés par une seule et même équipe, la sienne. Avec ses 19 arrêts (à 50%)  et sa présence dissuasive, le gardien de buts de Mahdia (mais va-t-il le rester longtemps ?) a survolé cette petite finale.

Dans un coin de la salle du Paok, le très austère Dado Mulabdic, l’entraineur bosnien des gardiens tunisiens pouvait (enfin !) esquisser un sourire. Le gaillard qu’il avait si souvent secoué à l’entraînement éclatait au grand jour comme d’ailleurs il l’avait fait, deux ans auparavant, au Mondial cadets en Tunisie. Sfar est véritablement le porte-drapeau d’une génération dorée. Les Egyptiens eux n’ont pas eu droit ou si peu, au chapitre. Même quand en fin de rencontre, Alain Portes va décider de faire tourner son banc, l’écart au tableau d’affichage ne va même pas bouger (24-18 à la sirène).

La Tunisie repart de Grèce avec SA breloque autour du cou. Oussama Boughanmi, l’ailier gauche dans la dream team du championnat. Alain Portes remporte lui en deux ans, sa 3ème médaille, toutes compétitions et générations confondues. Chapeau l’artiste !

A Thessalonique, salle du PAOK
Le samedi 30 juillet à 18h00
Tunisie - Egypte : 24 - 18 (Mi-temps : 14-8)

700 spectateurs
Arbitres :
MM VOLODKOV Nikolaj et ZOTIN Evgenij (Russie)

Statistiques du match
Tunisie

Nom Tirs Pen PD BP AV 2' TJ
1 SFAR Mohamed     1 1 1   01:00:00
3 RIDENE Aymen             00:00:00
4 BOUSSAHA Hafed 0/1           00:09:14
5 CHOUIREF Marouan 3/4     2   2 00:45:16
6 HAMMAMI Hamdi             00:00:00
7 TOUMI Aymen       1     00:30:00
10 MLAYAH Mohamed             00:00:00
12 BELFKIH Khalil             00:00:00
13 BANNOUR Amine 3/9   5 2     00:39:41
15 HOSNI Oussama             00:11:17
17 AMRI Nidhal 2/5   1 1     00:37:16
19 MAAREF Mohamed             00:16:41
20 SANAI Mosbah 8/11     2 1   00:58:50
21 BOUGHANMI O. 6/8 3/3   1 1   00:59:54
22 BEN SALAH A. 2/4   2 1     00:50:27
31 JALLOUZ Wael             00:00:00
Gardiens Nom Arrêts Pen          
1 SFAR Mohamed 18/36 2/2         01:00:00

Egypte

Nom Tirs Pen PD BP AV 2' TJ
1 KHALED Amir             00:02:51
5 OSAMA Mohamed             00:02:11
7 MOHAMED Yousef 1/3       1   00:30:17
8 HISHAM Mohamed 6/12 0/1 2 2     00:43:23
9 GAMAL Omr 5/9     2   1 00:37:13
10 HISHAM Mohamed 0/2           01:00:00
11 HOSSAN Khedr 1/2 0/1         00:30:28
12 KHALIL Mahmoud       1     00:50:02
13 AHMED ABDEL S. 2/5           00:16:23
14 ABDEL Mohamed             00:23:10
16 SAID Ahmed             00:07:07
20 ZEIN EL Ali 1/7       1 1 00:39:02
25 SAMY FOUAD Wisam 1/1     1 1   00:34:06
39 ALAA EL Marwan 0/3 0/1   2     00:20:04
96 OMAR EL SOFY Sei             00:00:00
99 AKTHAM Mohamed 1/1   1 1     00:20:02
Gardiens Nom Arrêts Pen          
1 KHALED Amir 0/2           00:02:51
12 KHALIL Mahmoud 6/27         1 00:50:02
16 SAID Ahmed 3/4           00:07:07

Retrouvez dès à présent les anecdotes autour du Mondial juniors sur http://totalhand.canalblog.com . Avec en prime, le « Mahétoscope », à l’intérieur du groupe France, comme si vous y étiez grâce à Kentin Mahé !

De notre envoyé spécial à Thessalonique

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités