mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Les Minots en demi-finale !
Les Minots en demi-finale !
18 Août 2011 | International

Ils l’ont fait ! Les joueurs de Pascal Person et Yohann Delattre ont bouté hors du Mondial, les champions d’Europe en titre. Les petits français ont battu la Croatie d’un tout petit but (31-30) après prolongations, au terme d’un match à déconseiller aux cardiaques. En demi-finale, ils retrouveront le Danemark.

Même s’il ne voudra pas l’accepter, le héros de la soirée côté français s’appelle Nicolas Boschi. Sans ce dernier ballon que l’arrière raphaellois a catapulté au fond des filets de l’infortuné Matej Asanin, la France n’aurait jamais eu droit aux prolongations. Un coup franc direct alors que le chrono a terminé sa course folle, il faut en avoir du sang-froid et de la détermination pour transpercer le mur et les filets adverses !  Nicolas Boschi, Hugo Descat pour le capital buts (70% du score à tous les deux), Mathieu Merceron pour les parades déterminantes (16 arrêts à des moments cruciaux), la solidarité et la volonté de toute une équipe, voilà les ingrédients essentiels d’une France qui gagne. Et pourtant ! Comme à leur habitude, ces petits français, décidément incorrigibles, se sont réellement faits peur. Une entame sur un bon rythme, des Croates qui montrent quelques intentions pour prendre l’avantage (2-4 après 5’) mais rien de bien alarmant. Les Tricolores ne sont en rien impressionnés. Pour mieux répondre, c’est à ce moment-là, que Mathieu Merceron va sortir quelques premiers ballons chauds. Et comme les duettistes cités plus haut s’en donnent à cœur-joie, la France prend les commandes (10-7 à la 20ème).

Et là, le trou noir ou l’histoire d’un cavalier seul croate jusqu’à la pause. En dix petites minutes, Théophile Caussé et ses partenaires inexplicablement maladroits et mal inspirés,  vont encaisser un cinglant 5 à 1 ! Et cela aurait pu être pire sans quelques sauvetages de l’inévitable Merceron ! 11-12 à la pause. Le huis clos des vestiaires tombait finalement au bon moment ! Les Français avaient surtout péché par maladresses et excès de précipitation.  Les deux équipes vont se neutraliser durant les 10 premières minutes de cette deuxième période, avant que les champions d’Europe croates bénéficient d’un nouveau passage à vide tricolore accentué par les 2’ de suspension contre Hugo Descat, pour affoler le tableau d’affichage (16-20 à la 44ème).  Sans paniquer, les Français vont revenir sur les talons de la Croatie. A partir d’une défense solide, ils vont retrouver un peu plus de justesse dans les choix offensifs (23-23 à 7’ de la fin). Sans pour autant faire la décision.

A 57 secondes du terme, la décision n’était toujours pas faite (26-26). Le coach croate posait son temps mort, décision payante puisque son équipe inscrivait ce qu’elle croyait sans doute être, le but de la victoire et de la qualification. C’était sans compter sur une suspension de 2’ d’un de ses joueurs, d’une faute et du coup franc offert à Nicolas Boschi.  La suite va se résumer en 2 fois cinq minutes. Des prolongations que les Minots vont gagner avec leurs tripes, terrassant pour la 2ème fois en deux ans, une équipe croate véritablement dépitée d’avoir échoué si près du but (31-30 score final).

Ce vendredi (tard dans la nuit française), en demi-finale, les Français seront opposés à l’impressionnante équipe du Danemark qui hier, n’a fait qu’une bouchée de la Suisse (37 à 20). Encore un challenge à relever pour Théophile Caussé et sa troupe. Le Danemark ayant battu à trois reprises la France, il y a quelques semaines en phase de préparation. Mais cette fois-ci, il y aura une finale en jeu. Et rien que pour cela…..

Demi-finales :  vendredi à 20h (1h HF)  Suède - Espagne   et   France – Danemark

A Mar del Plata
Mercredi 17 août
France – Croatie 31-30 après prolongations (mi-temps : 11-12 puis 27-27)
Arbitres :
MM Johansson et Kliko (Suè)

Statistiques du match
Marqueurs : Hugo Descat (11/13)  Nicolas Boschi (10/20) Antoine Gutfreund (4/4) Benjamin Bataille (4/8) Kevin Rondel (1/1)  Théophile Caussé (1/4)  Julian Emonet (0/1) Théo Derot (0/5)
Gardien : Mathieu Merceron  16 arrêts

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités