mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Trophée Cotentin J2 - Arvor plus fort, Cherbourg en finale
Trophée Cotentin J2 - Arvor plus fort, Cherbourg en finale
21 Août 2011 | France

  Belle et chaude journée à Chantereyne, ce qui n'a pas empêché d'assister à de très belles joutes. Arvor 29 a (trop ?) facilement conquis le Trophée Cotentin aux dépens d'un HAC un peu déboussolé et la JS Cherbourg est allé chercher sa finale en disposant de Massy. Une finale qui opposera cet après midi les mauves à Saintes, impressionnant de rigueur défensive.

Finale du Trophée cotentin
Salle Chantereyne, 980 spectateurs
Le Havre AC - Arvor 29 Pays de Brest
19-33 (Mi-temps : 11-17)

Arbitres
: M. Iltis et Blatry

Dire qu'il n'y a pas eu de match serait un tantinet exagéré. Pourtant la large victoire des Brestoises laisserait à le penser tant l'assurance et la force tranquille exprimées par Alexandra Lacrabère et ses collègues arvoristes ont mis en lumière une évidence, il faudra compter sur Arvor pour le titre en LFH.
Arvor n'a pas attendu longtemps pour mettre la main sur le match. Profitant des ballons mal transmis et des boulevards offerts en défense par les Havraises, Popovic enchaine montée de balle et prise d'intervalle. Et ça fait 4-0 en moins de 5 minutes. Presque à elles seules, De Sousa et Dos Santos remettent le HAC dans le bon sens, l'internationale brésilienne offrant même tout en puissance le premier avantage de l'équipe Haut-Normande (9-8, 17ème). Filipovic et Popovic toujours redonnent de l'air à Arvor, un avantage confirmé malgré l'exclusion de Lacrabère (9-13, 24ème). 3 buts, 4 buts, rien n'était fini pour le HAC mais c'est sur une décision d'humeur de Fred bougeant que le match allait définitivement basculer. Mécontent des décisions arbitrales, l'emblématique coach havrais renvoyait toute sa troupe au vestiaire, ne laissant que 4 malheureuses se débrouiller avec des adversaires incrédules. Passée la logique incompréhension, Arvor profitait de cet avantage numérique et avec un 3-0 s'en allait boucler la 1ère période.
Le ressort cassé, le match n'avait beaucoup de signification en terme d'équilibre des forces en présence. Même si Paule Baudoin tentait bien de rameuter les troupes normandes, brandissant un poing rageur à chacune de ses réalisations, le mal était fait. Le temps de jeu donné aux jeunes pousses havraises rafraîchissait l'atmosphère mais ne permettait pas d'empêcher Arvor de filer dare dare vers la victoire. Une bande annonce de la 1ère journée de championnat ? Pas si sûr... L'orgueil des Normandes pourrait bien démentir la logique propension à faire des bretonnes un incontournable favori.

Meilleure joueuse : Jelena Popovic

**************

3ème- 4ème place
Mios Biganos HB - Issy Paris Hand
27-25 (22-22) (Mi-temps : 8-9)

Arbitres : M Gourdel et Nogues

C'est avec une seconde séances de jets de 7 mètres que Mios s'est adjugé la 3ème place. Ce match plaisant malgré la fatigue visible a failli tourner en faveur des parisiennes après que Mordal eut transformé son 5ème penalty (20-22, 57ème). Mais, championne du Monde oblige, Myriam Borg-Korfanty arrachait la nullité sur le buzzer. Et 24 heures après avoir laissé sa place en finale au HAC, Mios prenait sa revanche et remportait 5-3 l'exercice toujours spectaculaire des tirs de jets de 7 mètres. Mios 3ème, et invaincu !

Meilleure joueuse : Maysa Pesoa

***********

1/2 finale masculine
St Marcel Vernon - US Saintes
29-32 (Mi-temps : 14-20)
Arbitres : M Gourdel et Nogues

C'est en 1ère période que le SMV a laissé échapper une possible finale 100% normande. La faute à des Charentais omniprésents en défense, une défense largement soutenue par un Jérémy Sargenton de gala (26 arrêts). Et comme devant Johan Kiangebeni n'en finissait pas d'enchainer penalties, montées de balles et décalages gagnants (15 buts dont 5 pén.), la tâche du SMV s'est pour le moins très vite compliquée (8-15, 17ème).


Largement devant à la pause (14-20), les hommes de Franck Maurice ne relâchait leur effort qu'un tout petit peu en fin de match, permettant à Gracia et Gérard de limiter la casse. Saintes bouclait l'heure de jeu par une victoire plus que logique, confirmant son statut de prétendant aux play off de la Pro D2.

Meilleur joueur : Jérémy Sargenton

************

1/2 finale masculine
JS Cherbourg - Massy Essone HB
28-27 (Mi-temps : 11-17)

Arbitres
: M. Blatry et Iltis

Après une 1ère période en demi-teinte, 30 minutes de réglage pour les artilleurs néo cherbourgeois, les hommes de Sébastien Leriche ont inversé la tendance à l'issue d'un match plein de bons enseignements.
Stress, envie de (trop) bien faire, fatigue d'une fin de préparation physique ? C'est sans doute toutes ces raisons qui ont donné un 1er quart d'heure très imprécis, les deux équipes rivalisant en pertes de balles, passes mal ajustées et tirs hors cadre. Et au jeu du "j'essaie de m'appliquer", Massy va se monter plus à son avantage. C'est par les ailes que les franciliens vont trouver les solutions dans une défense 6-0 Mauve encore en rodage. Junior Réault et Brice cornier enchaînent les décalages mais pas que. A la peine côté shoot, les Cherbourgeois offrent quelques ballons de contre que les 2 ailiers s'empressent d'aller concrétiser. Jourdain et Benali peuvent tout juste limiter la casse et Massy atteint la pause avec un bel avantage (11-17).

2ème période, 2ème round devrait t'on dire. Sonnés, les Mauves vont entrer dans le combat comme on entre en religion. Avec une foi indestructible en ses moyens. Muets jusque là, Fernandez et Calic portent la bonne parole et 8 coups de canon plus tard des 2 compères, la messe est presque dite (21-22, 45ème). Et pas en latin, en normand dans le texte, avec prière de ne pas passer, pardon pour tous nos péchés en défense, et communion avec le public... Et c'est de sa diabolique patte gauche que Calic signe le pacte récurrent à Chantereyne, vaincre de toute son âme. Le combat ainsi équilibré, un superbe chassé croisé va alors perdurer jusqu'au bout. Et Fernandez, après le buzzer, transforme un dernier pénalty synonyme de finale !

Meilleur joueur : David Jourdain

© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités