mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
St Petersbourg logique 5ème, Rhein Neckar facile 3ème
St Petersbourg logique 5ème, Rhein Neckar facile 3ème
28 Août 2011 | France > Eurotournoi

 Toute petite finale (5ème-6ème place), ce match n'en était pas moins intéressant par l'opposition des styles en présence.


St Petersbourg sans opposition

Au jeu du moins maladroit, ce sont les russes qui vont se montrer les plus "appliqués". Mukhin et Shindin montent les ballons que Resnicek sème à tout vent, l'élégant Nasyrov trouve les intervalles plein centre, et St Peterbourg prend le large (5-1, 9ème).

Resnicek retrouvant ses esprits et son bras gauche qu'il a fulgurant, Granollers revient dans le match, favorisé par quelques shoots tribunes malhabilement distillés par Pronin. (6-5, 18ème).



Insuffisant pour empêcher les Russes de profiter des derniers avantages numériques, des exclusions bien nombreuses (7 exclusions en 1ère période) pour un match sans engagement.

La reprise va confirmer la bonne impression laissée par les hommes de Torgovanov. Pire pour le suspense (?) Granollers va sombrer, accumulant les bévues et laissant St Petersbourg faire le jeu. Le 6-0 des premières minutes achève d'ôter les derniers doutes sur la volonté des Ibériques de ne pas en faire plus que ça (19-11, 40ème). La disqualification directe de Mukhin pour une chiquenaude pourtant amicale infligée à Resnicek ne sera qu'une péripétie.

Sorti de son rôle exclusif de cerbère, Vyshnievskyy se régale dans les espaces laissés par son alter ego espagnol, Nasyrov (8 buts) ajoute une touche de spectacle en roucoulant à qui mieux mieux, Bogdanov sort quelques arrêts venus d'ailleurs (15 au total, 40%) et St Petersbourg file logiquement vers sa 1ère victoire de l'Eurotournoi. Vainqueur sans péril ibérique peut être, mais une petite gloire méritée pour les jeunes talents russes.

A Strasbourg, Hall du Rhenus
1.500 spectateurs
18° EuroTournoi, le 28 aout 2011 à 13h00
Finale 5ème-6ème place
St Petersbourg - Granollers
27-22 (Mi-temps : 11-9)

Arbitres
: M Moreno et Serrano

*****************

Monologue allemand

 La spéciale "ovation" faite à Roggisch pendant la présentation n'a pas influencé le défenseur allemand. Imperturbable, le collectionneur de scalps de pivots pique un ballon et envoie Gensheimer vers le but de Fazekas. Le génial ailier met à côté mais dans la foulée de son échec initial, il enquille victorieusement 4 montées de balles et 2 décalages, le tout avec 2 roucoulettes à en faire pâlir d'envie les précurseurs yougoslaves (9-7, 12ème).

Peu d'attaques placées donc côté allemand et un peu plus côté magyar, Veszprem s'en remettant aux bonnes relations pivot-base arrière, une entente cordiale dont profitent Sulic à 6 mètres et Terzic à 9. L'exclusion de Lund pour un accompagnement illicite vers le sol du Rhenus du pivot hongrois (enfin, croate) et la première bourrade amicale de Roggisch ne modifient pas le cours d'une 1ère période que Rhein Neckar Löwen maîrise aisément (14-9, 22ème).

Un tantinet gourmand, Bielecki montre qu'il a raison d'insister et à 9 mètres ou en caviar pour Gunnarsson soulevé comme un fêtu de paille par les poutres de la maison hongroise, le géant polonais se fait un plaisir de confirmer la suprématie des siens. +6 au repos et c'est mérité, Veszprem n'opposant que des kilogs lourds à déplacer à des allemands beaucoup plus fringants.

Pas vraiment de volonté de se mettre dans le rouge pour les 2 équipes, et au jeu de l'économie, c'est celle d'outre Rhin qui va encore capitaliser. Si Sesum et Csaszar font croire un court instant que Veszprem est de retour (21-16, 34ème), c'est bien Mannheim qui tient les rênes d'un match plaisant, joué presque sans les bourre pifs habituellement de rigueur entre des géants du handball Européen.

Et si Fritz fait du Fritz, rage au ventre et goût de meurtre à la bouche ou désespoir non feint quand il prend un but, ce n'est que pour assurer le pouvoir germanique sur une petite finale qui tourne au monologue (30-18, 45ème).

Entre les ballons tombant des mains de Vujin ou atterrissant sur les poteaux de Fritz, Veszprem n'arrange pas ses affaires, pliées depuis bien longtemps. Malgré un bras bien accroché par son vis à vis 1 bon mètre en zone, Roggisch n'obtient pas réparation, et son dépit n'a d'égal que la verve mise quelques secondes plus tard à arracher son 1er but de pivot d'attaque. Et un second qui va finir de sceller un succès allemand indiscutable sur des Magyars sans jus et presque sans âme.

A Strasbourg, Hall du Rhenus
3.500 spectateurs
18° EuroTournoi, le 28 aout 2011 à 15h00
Finale 3ème-4ème place
Rhein Neckar Löwen - Veszprem
39-24 (Mi-temps : 19-13)

Arbitres
: Nordine Lazaar et Laurent Reveret

© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités