mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nîmes brouille les cartes !
Nîmes brouille les cartes !
12 Septembre 2011 | France > LFH

Résumé de la 2° Journée de D1F.
On pensait que la 2° journée de LFH serait presque sans histoire en attendant le Metz – Toulon de la 3°… Erreur ! Le HBC Nîmes, malgré toutes ses blessées, est venu troubler le jeu, brouiller les cartes en s’imposant sur le fil à Toulon.

En prenant d’entrée les choses en main avec notamment une Camille Ayglon qui va être la reine du match, les Nîmoises vont faire douter de suite des Toulonnaises qui se sont sans doute trop vite souvenu de leur première à domicile de la saison dernière… Défaites de 10 buts dès la première journée par Arvor, les filles de Thierry Vincent se sont rapidement crispées et jamais elles ne vont réussir à repasser devant si ce n’est un court instant en début de seconde période. Les égalités se succédant, Toulon va finir par craquer devant les buts en rafale de l’arrière droite de l’équipe de France et se sa coéquipière de coin droit, une Blandine Dancette quasi impeccable sur son aile droite. A Toulon on pourra se demander un moment si l’absence de Christiane Mwasesa n’aura pas été le facteur déclenchant… En tout cas, une chose est sur, les jeux africains vont faire parler dans le handball de côte méditerranéenne…

Nîmes au doublé et donc virtuel leader, il fallait que Metz lui emboîte le pas. Après Mios dominé en milieu de semaine pour le compte de la 4° journée, ce qui ne va pas simplifier la lecture du classement, la place était faite au déplacement à Dijon. Et comme prévu, la jeune garde bourguignonne ne va pas faire longtemps illusion. Pourtant au bout de 9 minutes, le CDB menait allégrement 5-2 superbement emmené par le duo François – Prouvensier… mais là, la foudre est tombée sur leurs têtes sous la forme d’un 13-3 sur la fin de première période et un pliage en règle de la partie. La seconde période va se dérouler en pente douce, les hostilités avaient été arrêtées à la pause. Après la démonstration en seconde mi-temps à Mios, c’est dès la première qu’a éclaté la domination lorraine sur ce match. Pour Fleury les Aubrais, l’addition a été peu ou prou la même face à Arvor. Une première période à sens unique et la messe était dite rapidement avec le 20-9 à la pause. Même si les bretonnes ont un peu éteint le courant de leur jeu sur les vingt dernières minutes, permettant à Fleury de revenir jusqu’à un -3 beaucoup plus doux, la démonstration de première période avait fait suffisamment de ravages pour rien ne puisse vraiment être remis en cause par ce retour du diable vauvert.

Issy Paris aurait pu rejoindre ce trio d’invaincus, mais au Havre la chose s’est révélée au final trop complexe pour revenir avec les 3 points de la victoire. Pourtant fort gaillardes sur la première période avec une fin de mi-temps en trombe, les filles d’Arnaud Gandais ne vont pas arriver à tenir sur la durée des 60 minutes. Il aurait fallu que les arrières soient un peu plus en verve dans leurs tentatives, que les Havraises aient un peu moins de solution partout et que l’attaque soit au diapason d’une Mayssa Pessoa de grande classe dans les buts parisiens. La défaite de 3 buts n’est pas dramatique et on a certainement hâte à Issy d’être au 11 janvier prochain pour rejouer tout cela sur ses terres, mais après la désillusion sur le fil à Arvor, les Havraises avaient peut-être plus envie et plus de variété dans les choix offensifs. Une variété que va devoir chercher Besançon… Face à Mios, le duo Boudan – Nascimento aura été impressionnant, mais il manquait quelques appuis, quelques autres solutions pour faire tomber une équipe de Mios qui elle avec 5 joueuses à 4 buts ou plus avait ce qu’il fallait en magasin… Pourtant, rien n’aura été vraiment simple pour les Arcachonnaises… Le 24 partout à la 54° minute pouvait laisser tout présager, même une troisième défaite de rang qui aurait placé Mios dans le rouge. Mais quand on a une fille du talent de Myriam Borg Korfanty qui a su sauver la France de la défaite en 2003, on sait que les fins de matches au couteau peuvent lui être confiées. Deux buts de la demi-centre championne du monde plus tard, aidée par Estelle Nze Minko et Laure Lewille et le match était plié au profit de Mios qui revient de son périple bisontin avec du positif qui contrebalance les échecs à la maison. Pour l’ESBf il va falloir remettre son ouvrage sur le métier et la venue du Havre la prochaine journée sera peu ou prou du même tonneau si ce n’est pire.


ES BESANCON FEMININ - US MIOS BIGANOS BASSIN D'ARCACHON 
25 - 28 (Mi-temps : 11-14)
Statistiques du match
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
42 avenue Léo Lagrange 25000 BESANCON
Date :
Le 10/09/2011 20h30
Arbitres :
GASMI KARIM
GASMI RAOUF

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - HANDBALL CERCLE NIMES 
25 - 26 (Mi-temps : 11-12)
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase du Palais des Sports
420 avenue Amiral Aube 83200 TOULON
Date :
Le 10/09/2011 20h30
Arbitres :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK

*****************************

CERCLE DIJON BOURGOGNE 21 - METZ HANDBALL 
20 - 33 (Mi-temps : 8-15)
Statistiques du match
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris 21000 DIJON
Date :
Le 10/09/2011 20h00
Arbitres :
GARRABOS LAURENT
MANGIONE FRANCOIS

*****************************

FLEURY LOIRET HANDBALL - ARVOR 29-Pays de Brest 
30 - 33 (Mi-temps : 9-20)
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase Albert Auger
8, rue Pablo Picasso Parc des Sports Jacques Duclos 45400 FLEURY LES AUBRAIS
Date :
Le 09/09/2011 20h30
Arbitres :
GASMI KARIM
GASMI RAOUF

*****************************

HAVRE ATHLETIC CLUB HANDBALL - ISSY PARIS HAND 
23 - 20 (Mi-temps : 7-11)
Statistiques du match
Lieu :
DOCKS OCEANE
QUAI FRISSARD 76600 LE HAVRE
Date :
Le 11/09/2011 17h00
Arbitres :
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS

*****************************

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités