mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Du pain sur la planche !
Du pain sur la planche !
11 Septembre 2011 | France > LNH

Soir de reprise au Palais des Sports de Beaulieu. Devant un public déjà au rendez-vous (4.000 spectateurs) et désireux de revivre une nouvelle saison à sensation, le HBC Nantes s'est, à la surprise générale, pris les pieds dans le tapis, en concédant un match nul décevant. De l'incertitude avant le coup d'envoi côté Ivryen avec déjà une rupture des croisés pour le Croate Dominikovic. Une terrible nouvelle chez des Val-des-Marnais soucieux de repartir de plus belle après un premier semestre 2011 cauchemardesque. Et pourtant, comme l'an dernier, Ivry est venu chercher le point du match nul, preuve que l'USI, fidèle à sa réputation, peut embêter plus d'un adversaire cette année.

Skatar et Pribak à la mène, la base arrière Nantaise intègre, pour ce match d'ouverture, Kim Ekdahl du Rietz, véritable curiosité de cette rentrée chez les supporters Ligériens. En face, le tandem des frères Simonet est rapidement en action, le round d'observation est d'ailleurs à l'avantage d'Ivry grâce notamment à l'efficacité de François-Xavier Chapon à la parade (2-3, 8'). De l'approximation de part et d'autre... bien compréhensible pour cette entame de saison où les automatismes sont à parfaire. Aux abords du premier quart d'heure, Nantes hausse le ton en défense autour du colosse Borja Fernandez et s'échappe une première fois (6-3, 14').

Passages en force et décalages encore hésitants, Nantes peine à creuser l'écart, Dole et Rivera manquant quelques belles occasions aux ailes. Le plus en vue assurément côté Nantais, Marouène Maggaiez se rappelle au bon souvenir de ses brillantes prestations de la saison dernière, l'International Tunisien permet ainsi aux siens de conserver un maigre pécule (8-5, 22').

Du sang neuf avant la pause, le "H" semble trouver son second souffle (10-6, 25'). Pas pour longtemps car l'US Ivry recolle au score et au courage par l'intermédiaire du surpuissant Fabien Ruiz Margaria (10-8, 27'). Au jeu du chat et de la souris, le HBCN s'offre tout de même une petite avance, Seufyann Sayad convertissant le dernier jet de 7 mètres de la première période (12-9, 30'). Malgré cet avantage à la marque, du déchet dans les offensives Nantaises laisse le public encore sur sa faim.

Alors, les Ligériens s'attachent à repartir tambour battant, le duo de contre-attaquants Valero Rivera - Frédéric Dole concrétisent les montées de balle, bien aidé par une défense efficace (15-10, 34'). Dans le même sillage, l'attaque placée trouve par instants les solutions de loin, Skatar et Ekdahl du Rietz s'en mêlent (17-13, 39').

En face, les Blancs de Pascal Léandri tentent de répliquer par les jeunes du cru, Cédric Loupadière, Fabien Ruiz ou encore Mathieu Bataille. Jamais loin au score, l'USI n'arrive décidemment pas à recoller aux talons Nantais, la faute aussi à un Seufyann Sayad redoutable de précision aux pénalties (19-16, 44').

LE "H" S'ETEINT EN FIN DE MATCH

Il est dit qu'Ivry, très sérieux en ce samedi soir, ne lâcherait pas l'affaire, Diego Simonet nous offrant aux 48ème et 52èmes minutes un superbe échantillon de son bagage technique. Le suspense est encore et toujours au rendez-vous dans le money-time, la faute à ce diable d'Argentin qui sort de sa boîte au bon moment (24-22, 53'). Passablement fébriles, les joueurs locaux sont à la peine sur ce dernier quart d'heure à l'image d'un Maggaiez ou d'un Frédéric Dole nettement moins frigants... Ruiz-Margaria, l'un des tous meilleurs sur le parquet avec 7 réalisations au total, donne des sueurs froides au public (25-24, 58'), Simonet lui emboîte le pas en égalisant.

Les ultimes secondes sont confuses, il reste deux secondes à Nantes pour marquer... Mais la défense Ivryenne est héroique en contrant le dernier tir local. Faute de maîtrise dans le dernier quart d'heure, faute d'avoir pu hausser le rythme en seconde période, Nantes concède un partage des points au final tout sauf illogique. Le collectif de Thierry Anti manque là son premier objectif de la saison : "gagner tous nos matchs à domicile". Ivry sort avec les honneurs d'une prestation, certes moyenne techniquement, mais et c'est là le plus important avec une combativité exemplaire au sortir de ce match. Du baume au coeur donc après les blessures de Dominikovic et Sulc... et un réel espoir de viser autre chose que le maintien cette saison.

HBC NANTES - UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL
26-26 (Mi-temps : 12-9)
Statistiques du match

Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU 44200 NANTES
Date :
Le 10/09/2011 20h30
Arbitres :
BADER CLÉMENT
WEBER LOIC

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités