mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Saint Raphaël se place, Montpellier et Chambéry dans l’attente
Saint Raphaël se place, Montpellier et Chambéry dans l’attente
16 Septembre 2011 | France > LNH

Présentation de la 2° Journée de D1M.
St Raphaël n'a pas raté la bonne occasion de prendre provisoirement les commandes de l'élite du hand masculin. Avec un calendrier plutôt favorable, les Varois pourraient bien être le tube à la mode de cette fin septembre et de tout le mois d'octobre. Montpellier et Chambéry n'auront qu'à bien se tenir.

St Raphaël a ouvert de belle manière cette 2ème journée de D1 en allant s’imposer à Dunkerque (26-29). Les Varois ont toujours fait la course en tête et leur succès est amplement mérité. Avec Bosquet et Lamon à l’infirmerie, Butto moins fringant qu’à l’accoutumée et Soudry en difficulté, Dunkerque perd à domicile, deux précieux points sur un concurrent direct au podium. C’est fâcheux pour Vincent Gérard et ses coéquipiers qui jeudi prochain, se déplacent à Chambéry. Un exploit en terre savoyarde est quasi obligatoire s’ils ne veulent pas se laisser décrocher des places d’honneur. En revanche, début de saison idéal et calendrier très favorable (jusqu'au 29 octobre et la venue de Chambéry) pour les Azuréens qui affirment leurs prétentions grâce notamment à Ian Stehlik (8 buts), Aurélien Abily et David Juricek (5 buts). Dunkerque malgré les 7 buts de Jalel Touati et le culot du jeune Erwan Siakam (6 buts) va devoir faire le dos rond dans l'attente d'un joker médical et du retour de Bastien Lamon.

9, 12, 15, ce n’est pas l’arrivée du tiercé à Auteuil mais l’écart lors des trois dernières saisons entre Montpellier et Istres. Balance bien-sûr en faveur des Héraultais qui encore une fois ne devraient pas connaître trop de difficultés pour s’imposer. Après avoir subi l’orage dunkerquois, Istres doit s’attendre à prendre la foudre à Bougnol. A moins que Christophe Mazel n’ait trouvé d’ici-là, un paratonnerre efficace. « Il faut qu’on fasse bonne figure, qu’on n’ait rien à se reprocher ». Toujours privé de Perronneau blessé, des franco-sénégalais Gomis et Diaw partis au Mozambique aux Jeux Africains et de Yann Genty, l’un des deux gardiens qui s’est blessé contre Dunkerque (et remplacé pour la circonstance par le jeune Loïc Sam Caw Freve), l’entraîneur provençal garde le moral. Comme en 2008-2009 où avant de remporter la Coupe de la Ligue et terminer le pied au plancher, Istres n’avait engrangé qu’un point lors des 6 premières rencontres. Donc pas de panique à bord, les jours meilleurs sont à venir. Montpellier n’a pas de souci d’effectif même si les deux ailiers gauches titulaires manquent à l’appel. Samuel Honrubia recommence progressivement à courir, Michaël Guigou doit faire sa rentrée samedi avec la réserve en Nationale 1 contre Strasbourg.  

Quatre nuls lors des six dernières confrontations à domicile entre Nîmes et Chambéry résument l’âpreté des débats entre les deux équipes. Excepté la saison passée où les Savoyards s’étaient imposés de 8 buts, la bande à  « Boule » se méfie de ses escapades au Parnasse. « On est toujours très bien attendu, reconnaît goguenard, Xavier Barachet, et puis on va retrouver un ancien chambérien, Guillaume Saurina qui cette saison associé à Franck Junillon, devrait faire beaucoup de bien à Nîmes. » A St Raphaël, la semaine dernière, l’Usam a montré de belles choses mais par moments, a manqué de réalisme. «  Je le redis encore une fois, insiste l’entraîneur Jérôme Chauvet, il ne faut pas se tromper d’adversaire. Nîmes ne joue pas encore le Top 5. »

Guillaume Saurina, retrouvailles particulières
Guillaume Saurina aura à cœur de se signaler face à une équipe dont il portait les couleurs, la saison passée : «Je vais retrouver des amis même si le but est de les battre. J’ai motivé les gars en ce sens. » Pourtant à St Raphaël, le meilleur buteur du championnat 2009-2010 a été en retrait. « Je pense avoir participé à l’animation offensive mais je ne suis pas satisfait du reste. Il faut que je me réhabitue à ce rôle de leader d’attaque. A Chambéry, j’étais plus distributeur. Il me faut retrouver un rôle de percuteur et de buteur. » Guillaume, qui a eu 30 ans, le 4 août dernier, a signé un long bail avec Nîmes (4 ans) et il veut que le collectif usamiste bénéficie de son expérience. « Grâce à mon passage à Chambéry, j’ai étoffé mon jeu, j’ai plus joué pour les autres. Ce qui serait bien, c’est que Nîmes redevienne un véritable poison, une équipe qui pose problème à n’importe quel adversaire. »  Chambéry est d’ores et déjà prévenu !

Ivry – Toulouse. La force naît de l’adversité et des souffrances. Et dans ce rayon, Ivry a plutôt bien donné en fin de saison dernière et en ce début d'exercice avec notamment les pépins physiques d’Ondrej Sulc et Davor Dominikovic. Mais ce qui plait dans cette équipe val-de-marnaise, c’est qu’elle sait faire fi de ses malheurs. Nantes en a fait les frais, samedi, Toulouse sait à quoi s’attendre d'autant qu’en championnat, Ivry n'a plus gagné, ni même fait match nul à Delaune depuis le 11 décembre 2010 ! « Ce ne sera pas une partie de plaisir, convient Joël Da Silva, le coach toulousain, on n’arrive pas à Ivry la fleur au bout du fusil. Il faudra être plus agressifs en défense et profiter de nos temps forts. C’est ce qui nous a manqué contre Montpellier en 1ère mi-temps. » Pour ce déplacement,  Toulouse devra se passer de Jordan Bonilauri (souci ligamentaire à la main gauche) et peut-être de Loïc Van Cauwenberghe (béquille). Côté ivryen, le groupe qui était à Nantes est reconduit avec le Tchèque Sulc qui après une infiltration à l’épaule est opérationnel. « Ce nul à Nantes nous a fait du bien mais nous n’avons aucune marge, l’équilibre est fragile reconnaît François-Xavier Chapon. Cette saison, on sait à quoi s’en tenir. Nous jouons le maintien mais si tout le monde donne le maximum, on peut viser mieux. » Pour le capitaine d’Ivry, Toulouse est le favori de la rencontre. Fausse modestie ?

Nantes – Cesson Sévigné, c'est le derby de l'ouest et les Nantais qui sont tombés de haut, le week-end dernier après avoir concédé le match nul à Beaulieu face à Ivry, sont d'ores et déjà au pied du mur. Cette semaine, et c'est tout à son honneur, Thierry Anti a fait son mea culpa dans ses choix tactiques concernant notamment le positionnement de sa défense, les rotations des pivots et des arrières. Il n'est pas question pour les Nantais de passer au travers face à une équipe cessonnaise qui  sans pression, peut causer de nouvelles sensations. « Même si sur le papier, ils sont plus forts que nous, on va à Nantes pour faire un coup, assène Mathieu Lanfranchi, le pivot de Cesson. La pression sera sur leurs épaules car ils jouent à domicile. Nous sommes ambitieux mais certainement pas présomptueux »

Sélestat arrive sans pression à Tremblay  avec déjà deux points dans la musette. Les Franciliens eux, aimeraient ouvrir leur compteur et commencer à se mêler à la lutte du haut de tableau. « Nous sommes très bien dans un rôle d’outsiders du championnat, se plait à dire Stéphane Imbratta, le coach séquano-dionysien. Les 3-4 équipes de tête sont identifiées, aucun match ne sera facile et bien malin qui pourra déterminer ceux qui seront à la traîne. » Pour la venue de Sélestat, Tremblay ne pourra pas compter sur son capitaine Ibrahima Sall (parti aux Jeux Africains) mais retrouve Sébastien Ostertag, remis de son souci au mollet.

Créteil et Paris ont raté leur entrée et les deux équipes auront très rapidement besoin de points pour envisager a minima, le maintien. A ceci près que les Cristoliens ont chuté à Sélestat, chez un adversaire direct et que Paris après s’être vaillamment battu, est tombé les armes à la main, à deux buts de Chambéry qui ne tire pas dans la même catégorie. Effectif inchangé de part et d’autre, à une exception près, côté cristolien, Ivan Stankovic devrait être cette fois, sur la feuille de match.

Nyokas vs Nyokas
Ils ne se sont plus revus sur un terrain, depuis décembre 2007. C’était l’époque du Paris Handball de Thierry Anti, l’époque où le club de la capitale séduisait Dame Coupe de France. Les deux jumeaux Kevynn et Olivier Nyokas étaient jusque là, inséparables. En janvier 2008, Olivier a migré vers l’Espagne, Kevynn est resté du côté de Coubertin. Ils sont restés fusionnels mais dimanche, pour la 1ère fois en 25 ans, ils seront adversaires. « C’est mon frère jumeau qui va défendre en face de moi, reconnait Kevynn, mais comme je vais être meilleur que lui, on va prendre deux points à Créteil. C’est sûr que c’est particulier, on a joué ensemble, il y a très longtemps et même si maintenant on est dans deux clubs différents, je suis très impatient de le retrouver. » Cette semaine, le téléphone entre les deux frères n’aura pas beaucoup fonctionné. Pour la famille Nyokas, qui dans les tribunes, aura bien du mal à prendre parti, un match nul arrangerait bien des choses.

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - SELESTAT ALSACE HB

Pronostic : Tremblay

Lieu :
PALAIS DES SPORTS
RUE JULES FERRY 93290 TREMBLAY EN FRANCE
Date :
Le 17/09/2011 20h30
Arbitres :
CHARPENTIER FRANCK
DUCLOS SEBASTIEN

*****************************

US CRETEIL HANDBALL - PARIS HANDBALL

Pronostic : Créteil

Lieu :
ROBERT OUBRON
RUE PASTEUR VALERY RADOT 94000 CRETEIL
Date :
Le 18/09/2011 16h15
Arbitres :
BUY OLIVIER
PICHON STEVANN

*****************************

HBC NANTES - OC CESSON HANDBALL

Pronostic : Nantes

Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU 44200 NANTES
Date :
Le 17/09/2011 20h30
Arbitres :
MORENO JEAN-PIERRE
SERRANO MICHEL

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - TOULOUSE UNION HANDBALL

Pronostic : Toulouse

Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre 94200 IVRY SUR SEINE
Date :
Le 17/09/2011 20h00
Arbitres :
BUY OLIVIER
PICHON STEVANN

*****************************

USAM NIMES GARD - CHAMBERY SAVOIE HB

Pronostic : Chambéry

Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles 160 avenue du Languedoc 30900 NIMES
Date :
Le 16/09/2011 20h30
Arbitres :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL

Pronostic : Montpellier

Lieu :
Gymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand 34090 MONTPELLIER
Date :
Le 16/09/2011 20h00
Arbitres :
MORENO JEAN-PIERRE
SERRANO MICHEL

*****************************

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - SAINT RAPHAEL VHB 
26 - 19 (Mi-temps : 12-15)
Statistiques du match
Lieu :

DEWERT (Stade de Flandres)
Salle Dewert Avenue de Rosendael 59140 DUNKERQUE
Date :
Le 14/09/2011 19h00
Arbitres :
BUY OLIVIER
PICHON STEVANN

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités