mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Treize à la douzaine
Treize à la douzaine
20 Septembre 2011 | International

Cela faisait 12 matches que l’équipe de France féminine n’avait pas perdu, et comme une bonne habitude comme celle là ne doit pas se perdre, les Bleues ont continué sur leur lancée en dominant presque tranquillement la Roumanie pour leur entrée dans la World Cup.

Pour s’assurer un espoir de disputer les demi-finales de la compétition, les Françaises savaient qu’il leur fallait dominer la Roumanie, car avec encore la Norvège demain et l’Allemagne jeudi au programme, rien ne sera facile dans ce tournoi amical mais qui regroupe ce qui se fait de mieux dans le handball international. Au final un sentiment de facilité, même si on pourra regretter une petite gabegie aux tirs, entre les poteaux et les arrêts de la paire de gardiennes roumaines, l’addition aurait pu et sans doute dû être beaucoup plus sévère pour les protégées de Radu Voinea.

C’est vrai qu’à force de voir les Bleues dominer leurs adversaires, on en devient de plus en plus exigeant. Côté défense, il n’y a rien à redire, si ce n’est une légère et normale déconcentration en toute fin de match quand tout était plié. Derrière d’abord une Amandine Leynaud en mode messin, à 57% d’arrêts sur la première période dont un 3/3 aux jets de 7 mètres sur ses 30 minutes pour enchaîner avec une Cléopâtre Darleux qui va elle aussi sortir une très belle performance. Alors des gardiennes qui ne prennent quasiment aucun but à 9 mètres, le premier sera l’œuvre de l’ex bisontine Carmen Amariei à la 41°, une 6-0 à tiroir d’école avec des chausse-trappes permanentes sur des sorties à contre-temps qui mettent la circulation roumaine dans le dur, cela s’appelle une défense qui pourrait être montrée dans toutes les écoles de handball tellement tout cela devient huilé et performant.

Alors la Roumanie va s’en remettre à ses ailières pour essayer de contourner la puissance défensive française, et heureusement que les Ardean Elisei, Curau et autre Maier-Farcau vont être en réussite dans le domaine, sinon, on se demande comment la Roumanie aurait pu faire pour avancer au score. Alors peu de buts encaissés dans les 50 premières minutes, mais aussi une attaque qui trouve des solutions soit en jeu rapide, soit en jeu placé comme ce superbe kung-fu Tervel - Lacrabère en infériorité numérique, mais qui pêche à la finition… Dommage car avec un peu de réussite ou d’application, réussite avec les 7 poteaux et application avec les 8 immanquables largement vendangés, on aurait pu assister à une victoire fleuve sur une Roumanie qui n’a jamais vraiment été la tasse de thé des Bleues par le passé.

Pas de victoire fleuve pour le plaisir, mais une belle domination globale avec un duo Dembele – Baudouin très percutant sur l’aile gauche, une Alisson Pineau qui a fait dans le sobre mais très efficace, menant de mieux en mieux la machine bleue et une Alexandra Lacrabère qui a surfé sur son début de championnat tonitruant avec Arvor pour être un fer de lance très saignant en bleu – blanc – rouge. Mais dès demain il va falloir remettre le couvert avec sans doute une Norvège qui n’aura guère gouté ses deux échecs de l’été à Nîmes et Toulon. D’ici à ce que la bande à Heidi Loke et Lin Kristin Riegelhuth ait envie de faire passer ses humeurs sur les Bleues il n’y a pas loin. Aux françaises de résister et pourquoi pas enchaîner une 14° victoire qui les enverrait à coup sûr en demi-finale et leur éviterait de jouer le tout pour le tout face à l’Allemagne pour ne pas prendre l’avion pour Paris vendredi matin !

Les réactions :
Olivier Krumbholz (entraîneur) : « Nous avons effectué un bon match ; l’ensemble est resté solide et tout le monde a répondu présent, même si nous notons de grosses performances individuelles à l’image de Mariama (Signaté), Alexandra (Lacrabère) et Amandine (Leynaud). On a connu quelques pertes de ballons stupides mais nous avons su prendre l’ascendant face à la défense roumaine. Il est important de gagner en préparation même si forcément, il faudra faire pareil au Mondial. Nous sommes beaucoup plus stables qu’avant. »

Amandine Leynaud (gardienne) : « Il était important de bien rentrer dans la compétition même si ce n’est pas une compétition officielle. Même si la Roumanie n’a pas effectué un beau match, on peut être satisfaites de nous, on a tenu le match. Certes, on a toujours du déficit au niveau des tirs, cela peut nous porter préjudice sur des matches serrés mais on a bien défendu et les filles m’ont bien aidée. Côté individuelle, j’étais dans un jour avec, je me sentais bien. Maintenant, il faut garder notre invincibilité le plus longtemps possible. »

Alexandra Lacrabère (arrière droite) : « C’est une bonne entrée en matière. Il reste des progrès à faire en défense certes. Mais ce qu’on a fait cet été paie ; on trouve des solutions en attaque placée, on progresse et on a compris ce qu’il fallait travailler. C’est encourageant et ça simplifie quand on joue plus libéré ».

A Aarhus, Energy Halle
Le mardi 20 septembre 2011 à 14h00
France - Roumanie : 30 - 25 (Mi-temps : 12-9)
100 spectateurs
Arbitres :
MM M. Gubica et B. Milosevic (Serbie)

Statistiques du match
France
Gardiennes :
Leynaud (16 arrêts dt 4 pen., 30 min.), Darleux (12 arrêts, 30 min.), Foggea
Buteuses : Goudjo (cap.), Dancette (2/4), Kanto (2/4), Ayglon (0/3), Pineau (4/5), Mendy (2/5), Baudouin (4/5 dt 2/2 pen.), Gnabouyou, Bruneau, Dembélé (4/7), Deroin (2/8), Tervel (0/1), Limal, Signaté (4/9), Lacrabère (6/9 dt 1/1 pen.)

Roumanie
Gardiennes :
Tolnai (11 arrêts, 37 min.) Pislaru (3 arrêts, 23 min.)
Buteuses : Farcau (3/3), Chintoan, Amariei (2/7), Nechita (3/5), Bradeanu (2/4), Stanca (1/2), Manea (1/1), Busuioceanu (1/3 dt 0/1 pen.), Ardean (cap., 4/7 dt 0/1 pen.), Chirila (0/5 dt 0/2 pen.), Fiera (2/8), Curea (6/6 dt 2/2 pen.), Tivadar, Geiger (0/5)

Evolution du score : 0-1 5°, 3-4 10°, 7-6 15°, 8-8 20°, 10-9 25°, 12-9 MT - 16-11 35°, 19-13 40°, 21-16 45°, 24-19 50°, 28-21 55°, 30-25 FT.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités