mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Jamais deux sans trois
Jamais deux sans trois
2 Octobre 2011 | Europe > Champion's League

Champion's League F poule C, journée 1.
Pour leur entrée en Champion’s League, Metz retrouvait son adversaire « préféré » des trois dernières saisons, le club autrichien d’Hypo Niederosterreich. Mais pour retrouver des visages connus, il fallait chercher un peu. Avec 10 arrivées et 7 départs, le club autrichien a radicalement changé de face cette saison.

Mais cela n’a pas vraiment perturbé les Messines qui se sont offert pour la troisième fois une victoire et cette fois, une bien belle. Malgré la cohorte de talents brésiliens dans ses rangs, Hypo n’aura jamais été en mesure de disputer la gagne aux Lorraines, surtout avec le forfait de dernière minute de Do Nascimento, seule ailière gauchère de métier et surtout grande star de cette équipe.

Des ailes un peu en berne, il aurait fallu qu’Hypo puisse s’appuyer à fond sur Piedade en pivot, mais là la défense du MHB  fait plus que bonne garde. En bref et sans détour, les pivots « autrichiens » n’ont pas vu le bout d’un ballon sur les 60 minutes et sans le show du duo Rodrigues – Soos sur la base arrière l’addition aurait largement dépassé les 10 buts. A la baguette de tout cela, une Ekaterina Andryushina qui aura servi caviar sur caviar à ses pivots, ailiers et autre arrières. Après la jeune garde a fait le boulot plus que brillamment. Avec des Luciano, Broch, Ringayen et en y rajoutant une Claudine Mendy trop rapide et puissante pour la défense adverse, on peu largement affirmer que la jeunesse fut brillante et même triomphante sur les 60 minutes.

Enfin plutôt sur les 55 minutes de match avant que la paire allemande prive la fin de match de vrai sens en perdant les pédales après une exclusion douteuse d’Andryushina pour « lancer de chaussure » sur déchaussage intempestif. Une nouvelle faute à rajouter au code du handball sans doute.

Au final, les 9 buts pris sur la rencontre sont plus qu’une bonne opération ! Car à l’évidence, Hypo, même un peu en rodage devrait avoir quelques difficultés face aux ténors de cette poule C, Györ et Randers. Alors au pire et si Metz devait lui aussi souffrir dans ces matches, cet avance sera sans doute une belle assurance tout risque pour s’offrir à minima la suite de l’aventure européenne en Coupe des Coupes. Sauf que la démonstration de ce soir, la rentrée de Marie Prudhomme pour son premier match, les belles promesses de Luciano et consort pourraient bien autoriser d’ambitionner autre chose que cette 3° place déjà bien accrochée.

A Metz, Les Arènes
Le samedi 1 octobre à 18h15
Metz HB - Hypo Niederosterreich : 30 - 21 (Mi-temps : 16-10)

3 000 Spectateurs
Arbitres
MM Bernd Methe et Reiner Methe (Allemagne)

Statitiques du match
Metz Handball
Gardiennes :
Leynaud 8 arrêts, Glauser 4 arrêts
Joueuses de champ : Mendy 7/10, Kanto 3/6, Zaadi, Pineau 2/4, Limal 4/7, Broch 2/2, Ringayen 2/3, Andryushina 1/3, Ngo Leyi, Ognjenovic 6/8, Luciano 4/4, Prudhomme 0/1.
 
Hypo Niederosterreich
Gardiennes :
Blazek 2 arrêts, Arenhart 5 arrêts
Joueuses de champ : Do Nascimento, Pereira da Silva Rocha 3/7, Piedade, Goricanek 1/1, Rodrigues 4/8, Stumvoll N, Araujo 1/3, Stumvoll S 1/1, Da Silva 2/6, Redei Soos 6/10, Cararo 1/2, Kaiser, Temes 2/3.

Evolution du score : 2-0 5°, 5-1 10°, 8-3 15°, 11-6 20°, 13-9 25°, 16-10 MT - 20-12 35°, 21-13 40°, 24-15 45°, 28-16 50°, 30-18 55°, 30-21 FT

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités