mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Issy impressionne, Toulon revient !
Issy impressionne, Toulon revient !
18 Octobre 2011 | France > LFH

Résumé de la 6° Journée de D1F.
Avant la trêve internationale, on savait que la 6° journée était un peu clef pour les poursuivants d’un Metz un peu chahuté face à Besançon mais toujours invaincu. Tout cela s’est confirmé avec une grosse performance d’Issy Paris à Mios, la victoire d’Arvor à Nîmes et le retour de Toulon dans la course après sa victoire sur Le Havre.

 

Le coup de tonnerre de cette 6° étape est sans conteste la démonstration de puissance d’Issy Paris à Mios. Dominatrices d’entrée de jeu avec un trio à gauche Lassource – Signate – Mordal intenable, les Isséennes ont vite fait comprendre aux infortunées Arcachonnaises que pour leur arracher des points il faudrait un miracle. Armelle Attingre qui vous arrête plus d’un shoot sur deux, le trio infernal qui ne va louper que 4 shoots sur 29, en bref un surclassement à tous les étages d’Issy sur Mios. Emmanuel Mayonnade devait avouer que l’IPH avait été meilleur dans tous les domaines et que la leçon de handball était dure à digérer. En effet jamais Mios n’aura été capable de faire jouer son célèbre « fighting spirit », la salle de Biganos tant de fois sauveur des espoirs de l’USM n’a jamais pu jouer son rôle et le -18 encaissé au final pourrait bien sonner le groupe girondin pour un moment.

Pour Arvor aussi le déplacement a été gagnant mais beaucoup moins tranquille…Une grosse bataille en première période, une accélération en seconde mais un gros coup de mou physique au milieu de celle-ci et Nîmes a été a deux doigts de renverser la vapeur. La cause, une intégration en mode accéléré de sa recrue Lina Krhlikar, une Camille Ayglon toujours patronne du jeu du H et un duo de gardiennes Chatelet – Pierson très efficace. Heureusement les cadres du club breton ont su répondre présentes sur le match. Comme depuis le début Alexandra Lacrabère a été magistrale, Julija Portjanko devenue Nikolic n’a pas mis longtemps à reprendre les rênes du jeu et Julie Goïorani pour son retour à la maison mère a encore fait dans le presque parfait. Sans toutes ses forces et un peu plus pour puiser dans les réserves, Arvor aurait sans doute lâché un peu de lest dans le Gard. Nîmes lâche des points pour la 3° fois de rang et il va falloir une réaction rapide pour ne sombrer au classement, problème le prochain match va se jouer à Paris, face à un Issy qui a été souverain sur cette journée et qui reste sur 4 succès de rang.

Une équipe qui souhaite ardemment elle aussi enchaîner les succès, c’est Toulon. Face au Havre, les Varoises ont été obligées de se mettre en mode combat car la domination des 45 premières minutes s’est évaporée devant le coup de chaud des Martins, Alberto et autre Baudouin. Le duo Mwasesa – Deroin ne suffisait plus à contenir l’envie des Normandes et l’égalisation à 25 partout après avoir compté jusqu’à 5 buts d’avance aurait pu sentir le coup de grisou pour le TSCVHB. Privées d’Alexandra Bettachini, Toulon n’arrivait plus à stopper l’attaque havraise et il a fallu que les cadres de la maison reprennent leur bâton de prêcheur pour qu’enfin le HAC lâche l’affaire un peu dépité par ce retour inexploité. Cette petite victoire d’un tout petit but pourrait bien en appeler d’autre si Toulon sait rester dans le même état d’esprit, avec des matches face à Fleury, Dijon, Besançon puis Mios, l’enchaînement de victoires pourrait bien replacer le club varois dans un très bon rang au classement.

Pour le bon rang au classement, Dijon devra faire une révolution. Encore une fois, la 6° en 6 matches, le CDB s’est incliné mais cette fois face à une équipe de Fleury les Aubrais qui était visiblement à la portée des progrès réalisé par la jeune classe l’Elena Groposila. Entre manque de réalisme face à l’ancienne dijonnaise Pauline Geoffroy et manque d’expérience, les Bourguignonnes n’ont jamais pu venir regarder Fleury les yeux dans les yeux pour une fin de match au couteau. Au contraire, Edina Ori aura baladé sa classe et sa vista durant tout le match, Laure Germany n’aura rien raté et malgré tous les efforts du duo Skolkova – Mavoungou, Dijon se retrouve bel et bien scotché à la dernière place et le prochain voyage à Besançon sonnera déjà quasiment comme le match de la dernière chance, alors que le CJF compte sur la réception de Toulon pour rebasculer du bon côté au classement, mais ce sera à l’évidence une vrai défi pour les filles de Christophe Maréchal.

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - HAVRE ATHLETIC CLUB HANDBALL 
29 - 28 (Mi-temps : 15-12)
Statistiques du match
Lieu :
VERT COTEAU
86 rue Friggeri 83000 TOULON
Date :
Le 15/10/2011 20h30
Arbitres :
BUY OLIVIER
PICHON STEVANN

*****************************

CERCLE DIJON BOURGOGNE 21 - FLEURY LOIRET HANDBALL 
27 - 30 (Mi-temps : 12-14)
Statistiques du match
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris 21000 DIJON
Date :
Le 15/10/2011 20h00
Arbitres :
CARMAUX DIDIER
CARMAUX THIERRY

*****************************

METZ HANDBALL - ES BESANCON FEMININ
24 - 21 (Mi-temps : 12-10)
Statistiques du match
Lire l'article
Lieu :
Les Arènes
5, avenue Louis le Débonnaire 57000 METZ
Date :
Le 12/10/2011 20h00
Arbitres :
CLAPSON SIEGFRIED
FIESCHI XAVIER

*****************************

HANDBALL CERCLE NIMES - ARVOR 29-Pays de Brest 
29 - 33 (Mi-temps : 13-15)
Statistiques du match
Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles 160 avenue du Languedoc 30900 NIMES
Date :
Le 15/10/2011 20h00
Arbitres :
CHARPENTIER FRANCK
DUCLOS SEBASTIEN

*****************************

 

US MIOS BIGANOS BASSIN D'ARCACHON - ISSY PARIS HAND 
20 - 38 (Mi-temps : 10-17)
Statistiques du match
Lieu :
Omnisport BIGANOS
Rue de la Verrerie 33380 BIGANOS
Date :
Le 15/10/2011 20h00
Arbitres :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK

*****************************

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités