mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Metz - Besançon : pas de tout repos
Metz - Besançon : pas de tout repos
13 Octobre 2011 | France > LFH

Emoussées après leur déplacement européen en Hongrie, les Messines ont souffert pour venir à bout de valeureuses Bisontines. Elles l'emportent en toute fin de match, à l'expérience, et préservent leur première place.

Un duel entre un leader invaincu et l’avant-dernier de la classe, en milieu de semaine, pris en sandwich entre deux grosses échéances européennes. Présenté ainsi, le Metz – Besançon qui inaugurait la sixième journée ne semblait pas voué à sortir de l’ordinaire. Sauf que l’assistance clairsemée des Arènes a sans doute assisté à l’opposition la plus indécise depuis le temps, pas si lointain, où la suprématie nationale se disputait entre Mosellanes et Doubiennes.

Il s’en est fallu de pas grand chose, de deux parades d’Amandine Leynaud sur des balles d’égalisation, pour que l’ESBF de Florence Sauval crée une sensation plus énorme que celle de Nîmes (25-26, 4ème journée). « Il nous a manqué de l’expérience, commente Gladys Boudan, la capitaine. On aurait dû y croire un peu plus. A un moment donné, quand on peut passer devant, on a tellement envie qu’on stresse et qu’on loupe les tirs ».

A Metz, il a manqué de jus pour signer un sixième succès domestique consécutif aussi éclatant que les précédents. De toute évidence, la défaite infligée par Györ en Ligue des Champions, trois jours plus tôt (28-23), est lente à digérer. « On y a laissé pas mal de forces, concède Allison Pineau. On est encore amères quand on regarde ce match, et c’est difficile de se replonger dans le championnat ». Sébastien Gardillou voulait économiser ses cadres, à la veille d’un déplacement capital à Randers, mais les circonstances en ont décidé autrement.

Certes brillante face au club qui l’a formée, Laura Glauser (47 % d’arrêts) a dû céder sa place à Leynaud en seconde mi-temps. Zaadi, Ferrigioni (suppléante de Kanto, malade) ou Ngo Leyi, ont aussi ciré le banc plus longtemps que prévu. Rappelées à la rescousse d’une équipe chahutée par Alice Lévêque et Nabila Tizi, Pineau et Marion Limal ont fait briller Marion Callavé, alors que ses tirs forcés ont confirmé la méforme d'Ekaterina Andryushina.

Heureusement pour les Dragonnes, l’efficacité en contre-attaque demeure la meilleure assurance-vie. Svetlana Ognjenovic a inscrit de la sorte ses deux seules réalisations dans le jeu. Celles qui assurent un succès laborieux, qui maintient les tenantes du titre en pole position. « C’est la seule chose dont on peut se satisfaire » analyse Allison Pineau. Avec la bonne copie rendue par Yvette Broch au pivot (7/10).

*****************************

METZ HANDBALL - ES BESANCON FEMININ 
24 - 21 (Mi-temps : 12-10)
Statistiques du match
Lieu :
Les Arènes
5, avenue Louis le Débonnaire 57000 METZ
Date :
Le 12/10/2011 20h00
Arbitres :
CLAPSON SIEGFRIED
FIESCHI XAVIER

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités