mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nice voyage en première
Nice voyage en première
16 Octobre 2011 | France > Division 2F

C'est une affiche de gala dans l'inhabituelle salle des Bélians de Bouguenais entre les deux plus gros budgets de D2 Féminine. Le promu Nantais, en grande difficulté en ce début de saison, y affronte Nice, co-leader et grand favori à l'accession. Et pas de miracle côté Nantais, la logique a pris le dessus sur ce match déséquilibré à l'issue duquel les Niçoises se sont largement imposées.

Comme tout un symbole, Valérie Nicolas, championne du monde 2003 et icône du hand féminin national, donne le ton d'entrée de match. Quelques parades pour débuter, histoire de refroidir les ardeurs des tireuses Nantaises (0-3, 4'). Malgré la nette supériorité Niçoise sur le papier, Nantes parvient tout de même à faire jeu égal dès les premiers instants à l'image de la meneuse Maria Bals ou de la jeune Albane Hervé très remuante au pivot (6-6, 15').

Premier quart d'heure passé, l'OGC Nice va brutalement hausser le rythme en s'appuyant sur une défense de fer : la sanction est inéluctable pour un NLA qui prend l'eau sous les montées de balle éclair de Nodjialem Myaro et Marie Olive. Pour ne rien arranger aux affaires Ligériennes, les exclusions s'accumulent et Nantes encaisse un 10-1 sur le second quart d'heure de jeu. "L'horreur" selon le propre terme du coach Nantais Stéphane Moualek.

Un trou noir de 15 minutes durant lequel Nantes est en grande difficulté sur le repli défensif et sur la prise d'initiative aux shoots. Le NLA est constamment sur le reculoir, emporté par la vague Azuréenne. En face, sérieuses et appliquées, les Niçoises jouent la partition quasi-parfaite, la formation de Franck Bulleux atteint la pause sur une marge confortable (7-16, 30').

Comme face à Noisy, on se dit que Nantes reviendra sur le 40x20 avec de meilleures intentions. Hélas, le visiteur sudiste ne l'entend pas de cette oreille et s'emploie au retour des vestiaires à maîtriser toute tentative de révolte (7-17, 33'). Plus précise en attaque, Nantes fait jeu égal sur cette seconde mi-temps, l'occasion pour Solène de la Bretèche, Maria Bals ou la nouvelle entrante Luisa Makubanza de raviver les couleurs roses d'un NLA trop pâles en première.

Sûr de son fait, Nice déroule tranquillement en comptant sur la précision de Nina Brkljacic aux jets de 7 mètres et la puissance de Charlotte Mathieu et Nodji Myaro sur la base arrière (16-24, 47'). Le tout ponctué par quelques apparitions furtives de Valérie Nicolas pour suppléer Sonia Bonche aux penalties. Malgré une défense tout terrain, Nantes ne parvient pas à réduire l'écart au final. Du grand art pour cet OGCN qui, au vu du jeu proposé, n'a rien à envier à celui des pensionnaires de l'élite.

Victoire finale sans forcer de Nice (23-31) qui continue à maîtriser son sujet en tête de ce championnat. Seul Cergy-Pontoise semble en mesure de l'inquiéter dans sa quête d'accession à l'élite, les protégées du président Israel peuvent souffler avant une reprise des hostilités début novembre. Rien à faire dans le camp d'en face, Nantes s'est oublié pendant 15 minutes... une erreur qui se paye cash à ce niveau de la compétition. La formation de Stéphane Moualek - passablement énervé à l'issue de ce match - reste engluée dans la zone rouge.

Commentaires d'après-match :

Stéphane Moualek (entraîneur de Nantes) :
"D'un coup, on prend un 10-1... La seule à surnager en première, c'est la plus jeune Albane Hervé. Vous avez vu des filles tirer de loin dans mon équipe ? Il y avait Valérie Nicolas en face de nous, la simple explication est là. Et malheureusement, certaines filles ont plus que peur de rater un tir. A la pause, on a l'impression d'avoir des enfants face à des adultes... Cà me dérange. En seconde mi-temps, c'est mieux mais çà ne suffit pas à mon plaisir. On fera peur à personne en jouant ce genre de match".

Franck Bulleux (entraîneur de Nice) :
"On fait une super première mi-temps où l'on voit nos progrès surtout en attaque, la meilleure première période que l'on ait faite depuis le début, en terme de cohérence de jeu... de course à pied et d'attaques placées. Après, elles nous ont gêné avec leur stricte tout terrain. C'est justement sur le jeu tout terrain que l'on peut mieux faire... mais l'essentiel, c'est de mettre l'impact physique et physiologique, c'est ce qu'on a su faire correctement".

Valérie Nicolas (capitaine de Nice) :
"Sur la première période, on ne prend que 7 buts, c'est bien ! C'est plus facile pour moi derrière une défense comme celle-ci.
On s'est relâché en seconde parce qu'on avait fait la différence en première mi-temps, c'est un peu dommage. Sur la défense haute, il y avait énormément de solutions mais les filles étaient un peu fatiguées... C'est le 6ème match en 6 semaines. On a un week-end de repos, çà va faire du bien. Cette mini-trêve arrive au bon moment".

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - OGC NICE COTE D'AZUR HB
23-31 (Mi-temps : 7-16)
Statistiques du match

Lieu :
LES BELIANS
RUE GUISHEIN 44340 BOUGUENAIS
Date :
Le 15/10/2011 18h30
Arbitres :
DEWAELE CHRISTOPHE
FERMON RENAUD

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités