mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Du suspense et l’Espagne et la France, au top !
Du suspense et l’Espagne et la France, au top !
17 Octobre 2011 | Europe > Champion's League

Champion's League : Journée 3.
Zagreb, Kielce et Koper, avaient initié une troisième journée sous le sceau du suspense, en remportant des duels serrés et indécis jusqu’au bout. Les clubs espagnols ont été à la fête, avec les victoires de Madrid, Léon et Barcelone. Enfin la confirmation de la bonne forme des clubs français avec deux victoires pour nos représentants fait plaisir à voir et concrétise les progrès accomplis au fil des ces joutes européennes.

Poule A :
La poule A est marqué par le duel au sommet entre Zagreb et le tenant du titre Barcelone, en tête avec six points. Chambéry et Schaffhausen suivent de prés les ténors, tandis que Sävehof et Sarajevo n’ont toujours pas inscrit un seul point !
Comme on l’avait pressenti, le match entre Zagreb et Schaffhausen a tenu toutes ses promesses, et les coéquipiers de Ivano Balic ont du s’employer pour vaincre des suisses très combatifs ! Avec un 14-14 à la pause, jamais Schaffhausen n’a été décrochée et l’équipe manquera encore de chance, sur cette rencontre, ou chacun s’est rendu but pour but jusqu’au trois dernières minutes qui verront Zagreb scorer par trois fois. L’arrière gauche, David Graubner, et Iwan Ursic, pivot, ont porté leur équipe, avec huit buts chacun. Coté croate, c’est encore Marko Kopljar qui se distingue, avec huit réalisations. Le favori, Barcelone est toujours invaincu, après avoir disposé facilement des suédois de Sävehof. La chose était entendue à la pause, avec un écart maximal de neufs buts en seconde période. Aguirrezabalaga Garcia et Albert Rocas, arrière gauche et ailier droit du Barca ont mené l’équipe vers le haut avec sept et six buts, chacun tandis que l’inévitable V. Friden et le demi centre F. Larsson ont tenu leur rang, à Sävehof avec cinq réalisations chacun. Cédric Sorhaindo, a défendu et marqué deux fois. Enfin, Chambéry n’a pas tremblé devant les bosniaques de Sarajevo, solides en défense avec dix huit buts encaissés, grâce en partie aux dix huit arrêts de Cyril Dumoulin, et réalistes en attaque, ils seront devant tout au long de la rencontre. Cédric Patty (6) et Damir Bicanic (4), seront les meilleurs buteurs du match, coté savoyard. Le meneur Igor Karacic et l’ailier Amir Cakic, ont inscrit la moitié des buts de leur équipe.
Au menu la semaine prochaine, ce sont deux duels à suspense qui nous sont proposés : entre les premiers, Zagreb et Barcelone, invaincus, entre les derniers, Sävehof et Sarajevo, tandis que Chambéry essaiera de creuser l’écart qui les sépare des Suisses de Schaffhausen. Des matches indécis en perspective.

Dernière Journée | Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
SchaffhausenZagreb272813/10>>
BarcelonaSävehof362415/10>>
SarajevoChambéry182515/10>>
Prochaine Journée | Journée 4
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
SävehofSarajevo 20/10
ZagrebBarcelona 22/10
ChambérySchaffhausen 22/10
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Barcelona6330094753
-Zagreb6330091723
3Chambéry4321083762
4Schaffhausen231208781-2
5Sävehof030308099-3
-Sarajevo030306092-3

Poule B :
Deux équipes invaincues, Madrid, logiquement et la plus surprenante, équipe de Berlin, qui devancent donc les hongrois de Veszprém. Alors que Kielce, Tchekhov et Silkeborg, souffrent plus et ferment la marche dans cette poule B.
Tchekhov est tombé à domicile contre Kielce dans un match à suspense, haletant, qui restera dans la mémoire de cette Champion’s League ! C’est la surprise de la journée et un bel épilogue pour Kielce qui inscrit ses premiers points dans cette poule. Le score de 17- 17 à la pause illustre bien ce mano à mano. Les moscovites, peuvent se mordre les doigts d’avoir échoué sur deux pénaltys en 15 secondes ! Marcus Cleverly, le gardien polonais, a mis en échec D. Kovalev puis E. Kokcharov, pourtant si expérimenté dans cet exercice. Bogdan Wenta, pose alors un temps mort à douze secondes de la fin, et c’est Michal Jurecki, l’arrière gauche international qui inscrit le but de la victoire, son neuvième du match. Les coéquipiers de M. Chipurin (6) ont pourtant mené 30- 27 à dix minutes de la fin. Mais D. Buntic, G. Tkaczyck et encore M. Jurecki, ont sonné la révolte, et égalisé, avec l’épilogue que l’on connaît. Sergiy Shelmenko est le meilleur buteur de Tchekhov, avec huit buts. L’Atlético Madrid, efface le faux pas concédé face à Léon et resserre les rangs face à Veszprém ! Devant 5000 spectateurs, les néo madrilènes ont fait la différence en seconde période grâce à un choix tactique de Talent Dushebaev, qui a fait prendre l’arrière droit de Veszprém, Marko Vujin en défense individuelle, celui ci va toutefois scorer sept fois. Mais ce choix associé aux sauvetages du grand Arpad Sterbik, va briser les attaques hongroises, provoquer des pertes de balles et permettre de lancer des contres attaques. Les quatorze arrêts de Mirko Allilovic et les cinq de l’expérimenté Reinaldo Perez n’ont pas permis à Veszprém de résister. Les ailiers espagnols C. Davis, et Jonas Kallman, se sont distingués avec cinq buts chacun. L’équipe de la capitale allemande persiste et signe, en allant battre les danois de Silkeborg, ils restent invaincus, comme Madrid, qu’ils joueront dimanche prochain. Les « renards » berlinois, ont remporté le beau duel des débutants, devant des danois encore malchanceux. La première mi temps, n’a pas installé de leader stable, les allemands, qui n’ont jamais eu plus de deux buts d’avance se font rejoindre à la pause (14-14). Dés la reprise, les berlinois vont creuser l’écart, appuyés sur leur gardien Petr Stochl, en grande forme et le joueur danois, Torsten Laen, auteur de huit buts et finirent plus fort. Silkeborg, a pu compter sur l’ailier droit Dennis Kirkegaard(6) le gardien Jannick Green et le meneur Rasmus Lauge, mais la victoire leur échappe encore,
La, encore, un choc au sommet pour cette quatrième journée car avec la réception de Madrid par Berlin, c’est un match inédit mais passionnant qui se profile. Le Veszprém -Tchekhov ne manquera pas de sel, avec des joueurs de Moscou, revanchards et en manque de points. Kielce voudra battre Silkeborg pour rester dans les quatre.

Dernière Journée | Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
MoscouKielce303113/10>>
MadridVeszprém372815/10>>
SilkeborgBerlin253016/10>>
Prochaine Journée | Journée 4
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
VeszprémMoscou 23/10
KielceSilkeborg 23/10
BerlinMadrid 23/10
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Madrid5320197851
-Berlin5320191832
3Veszprém432108987-1
4Kielce23120838911
5Moscou230129192-1-1
6Silkeborg030307792-3

Poule C :
Hambourg domine ce groupe avec six points au compteur, Wisla Plock et Cimos Koper, s’accrochent avec leurs victoires du week-end, Metalurg Skopje pourrait être le quatrième, élu, tant que St Petersburg et Constanta ne gagnent pas !
A domicile, c’était l’occasion pour Constanta de gagner son premier match, il n’en fut rien ! Cimos Koper en a décidé autrement .Ce match a donné encore un duel serré, avec un nul à la mi temps, et un retournement de situation dans les dix dernières minutes puisque les roumains étaient alors avec quatre unités, en tête de cette rencontre. Les coéquipiers d’A. Csepreghu(6) qui pensaient avoir les trois points en poche, se sont alors déconcentrés et les slovènes, emmenés par les D. Bombac, G. Bogunovic et autre M.Krivokapic, (15 buts à eux trois) ont alors passé un 6-0 aux joueurs de Constanta, inversant le score de 27- 24 à 25- 27 ! Le hold-up de la surprenante équipe de Cimos Koper laisse les roumains à zéro point au bout de trois journées ! L’équipe de Wisla Plock, elle, engrange les points et en disposant de St Petersburg, se posent en candidats sérieux pour rentrer dans les seize ! Les polonais n’ont jamais tremblé, la seule égalité fut à 8-8, puis Plock a pris la tête pour ne plus la quitter, avec jusqu’à neufs buts d’avance. Le jeune arrière gauche Piotr Chrapkowski (6) coté polonais, l’arrière Eldar Nasyrov et le pivot Ivan Pronin (5), coté russe sont les meilleurs buteurs des deux équipes. Hambourg n’a pas tremblé non plus, contre HC Metalurg et garde la tête du groupe avec trois victoires. Pénalisés par le carton rouge de Zarko Markovic, les macédoniens se sont appuyés sur N. Mojsovski et ses huit buts, mais ce ne fut pas suffisant contre la très solide défense des coéquipiers de B. Lackovic (6), Per Carlen a fait tourner son effectif dés la victoire assurée, ce qui a permis aux joueurs de Lino Cervar, le coach des macédoniens de réduire l’écart, sans pour autant s’éviter leur première défaite. Bertrand Gilles inscrit un but lors de cette rencontre.
A l’instar de la poule A, la prochaine journée de ce groupe propose trois duels serrés, entre Hambourg et son suivant, Koper, chez les slovènes, entre St Petersburg et Constanta, bons derniers et enfin entre Skopje Metalurg et Wisla Plock, très proches.

Dernière Journée | Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
CostantaKoper252713/10>>
PlockSaint Petersburg302616/10>>
HamburgSkopje322516/10>>
Prochaine Journée | Journée 4
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Saint PetersburgCostanta 19/10
SkopjePlock 19/10
KoperHamburg 19/10
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Hamburg6330098713
2Koper43210777723
3Plock4321084821-3
4Skopje331117880-1
5Saint Petersbur.130217187-1
6Costanta030308091-3

Poule D :
Montpellier accroit son avance à la tête de ce groupe, avec le match non joué entre Copenhague et Kiel (Report le 18 décembre) Léon se joint à ce groupe de quatre, tandis que Szeged et Beograd sont décrochés avec un zéro pointé.
Léon confirme ses bonnes dispositions en disposant de Pick Szeged à l’extérieur, dans un match serré, au cours duquel, les hongrois se battront autour d’un énorme Frantisek Sulc, le meneur, qui a tout fait pourtant, avec ses dix buts pour apporter les premiers points à ses coéquipiers. Les espagnols rejoignent Szeged à la pause (16-16) et s’appuient ensuite sur les arrêts de leur gardien Venio Loser, pour prendre l’avantage et sur l’ailier gauche slovaque, Martin Stranowsky et ses neufs buts. La gâchette espagnole, Antonio Robledo, a pesé aussi sur le match avec huit réalisations. L’autre match du groupe opposait Montpellier au Partizan Belgrade, à l’Aréna. Il n’y a pas eu de suspense, contre l’ancienne équipe de Mladen Bojinovic, les languedociens s’assurant tout de suite les commandes de la rencontre, pour ne plus les lâcher. Avec deux gardiens de classe, P. Prost et R. Stochl, les « tauliers » au rendez vous, N. Karabatic, Issam Tej, W. Accambray et autres V. Kavticnik, Patrice Canayer a pu gérer sans souci. Le score, avec souvent dix unités d’écarts, a permis des rotations bienvenues, avec notamment, l’arrivée dans la cour des grands du tout jeune Baptiste Bonnefond, arrière, né en 1993, formé au centre montpelliérain (et Pôle de Lyon) bien connu des spécialistes de la formation. Cette victoire laisse l’esprit serein aux coéquipiers de N. Karabatic, pour attaquer la semaine prochaine, un morceau plus gros : l’ambitieux club de Copenhague.
Ce choc entre Montpellier et Copenhague, sera le match phare de la journée, mais la aussi, les deux autres rencontres s’annoncent passionnantes, Léon reçoit Kiel alors que Szeged, à la maison voudra gagner ses premiers points, contre une équipe de Partizan Beograd, aussi affamée.

Dernière Journée | Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
SzegedLeón313515/10>>
MontpellierBelgrade362716/10>>
KielCopenhague 18/12
Prochaine Journée | Journée 4
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
LeónKiel 23/10
CopenhagueMontpellier 23/10
BelgradeSzeged 23/10
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Montpellier6330098843
2Copenhague4220067492
-León43210102972
4Kiel221106150-1
5Belgrade0303080100-3
-Szeged0303081109-3
© Cathy Tachdjian
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités