mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : Chambéry et Montpellier déterminés
LDC : Chambéry et Montpellier déterminés
21 Octobre 2011 | Europe > Champion's League

Avant une interruption d’un mois, place ce week end à la 4ème journée de la Ligue des Champions. Ce samedi, Chambéry accueille au Phare, les Suisses de Kadetten Schaffhausen, dimanche, Montpellier se déplace à Copenhague au Danemark. 

A Chambéry, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Le club du président Poncet reste seul au contact de Montpellier en tête de la LNH (surtout depuis la gifle prise par St Raphaël face à Tremblay, ce vendredi), l’entame en Ligue des Champions est très satisfaisante avec deux succès en trois matches et Damir Bicanic en est un des meilleurs buteurs avec 22 réalisations. Philippe Gardent récupère peu à peu ses éclopés et cette semaine, Yannick Palma a non seulement retrouvé le groupe mais aussi, fait son retour en compétition, mercredi contre Sélestat. En revanche, l’entraîneur savoyard ne pourra pas compter sur Thomas Capella. L’arrière droit s’est blessé avant le match à Sarajevo  (rupture du ligament latéral externe de la cheville), il doit être opéré lundi et sera absent des parquets pendant au moins trois mois.

Comme le faisait remarquer leur ailier droit Olivier Marroux (voir article par ailleurs), ce samedi à 20h30, les Chambériens seront opposés à un adversaire direct pour la qualification aux 8èmes de finale de la Ligue des Champions. Les Suisses de Schaffhausen connaissent déjà la Savoie et notamment le palais des sports d'Albertville. S’ils puisent dans leurs souvenirs, Laurent Busselier, Cyril Dumoulin, Karel Nocar, Benjamin Gille et leur entraîneur se rappelleront qu’en 2006, ils avaient été éliminés en 8èmes de la Coupe des Coupes par ces mêmes Helvètes. Plus proche de nous, il y a 7 mois, en 8èmes de finale de Ligue des Champions cette fois, Montpellier avait dû hausser son niveau à la maison pour rattraper le retard du match aller (de -5 à +8). Cette équipe qui à l’intersaison a laissé partir pour Magdebourg, son gardien islandais Bjorg Gustavsson (37 arrêts sur les 2 matches contre Montpellier) possède des joueurs très expérimentés comme le pivot Ursic (20 buts en LDC), l’ailier gauche polonais Starczan et le meneur de jeu, le Slovaque Kukucka. Schaffhausen devra toutefois se passer de Christian Dissinger. L’arrière gauche, grand espoir du hand allemand (élu cet été, MVP du championnat du Monde junior remporté par la Mannschaft), a été victime d’une rupture des croisés du genou gauche. Il est hors circuit jusqu’à la fin de la saison. Il n'empêche que Chambéry devra se tenir sur ses gardes... suisses (bien entendu)

Dans la presse danoise cette semaine, Magnus Andersson n’a pas tari d’éloges sur Nikola Karabatic. L’entraîneur de Copenhague, adversaire ce dimanche (16h50) de Montpellier compare le capitaine de Montpellier au prodige maison, Mikkel Hansen (photo du bas) « Ce sont deux athlètes de classe internationale et lors du dernier Mondial, ils ont marqué la finale au fer rouge. Karabatic est un joueur qui peut vous faire très mal si vous êtes dans un mauvais jour. C’est pour cela qu’il nous faudra être agressif et rapide notamment en contre-attaque. » Mikkel Hansen... vous ne vous souvenez pas ? C’est cette gueule d’ange de 24 ans, 1.96 pour 96 kg qui lors de la finale entre la France et le Danemark, fin janvier dernier, avait été un véritable poison pour la défense tricolore (10 buts). C’est ce même joueur, adulé par les demoiselles des ramblas catalanes qui un an plus tôt, n'avait pas hésité à quitter le mythique Barça pour rentrer au pays et tenter de hisser le AG København parmi les grands d’Europe. Car l’adversaire de Montpellier a de la ressource humaine et financière avec dans ses rangs, une douzaine d’internationaux pour la plupart danois et islandais (parmi lesquels le mythique Olafur Stefansson qui se remet d’une opération au genou en août dernier, et dont la présence face aux Héraultais est encore… incertaine). Le début de saison est parfait pour les Vikings: deux succès en Ligue des Champions à Belgrade et face à Szeged et carton presque plein en championnat avec 8 succès et 1 nul et 4 points d'avance sur leur suivant immédiat. 

Copenhague est au Danemark, ce que Rhein Neckar Löwen est à la Bundesliga. Un gros budget, des vedettes mais une carte de visite à étoffer. C’est ce club créé seulement en 2005 que Montpellier affronte pour la... 2ème fois de son histoire. La dernière opposition remonte à la phase de préparation en août dernier, à la Schlecker Cup. Et les Héraultais qui avaient préservé Nikola Karabatic ce jour-là, s’étaient inclinés de onze buts (28-39). Jeudi, au cours de sa conférence de presse hebdomadaire, Patrice Canayer n’a pas manqué de rappeler cette péripétie. «Nous avons la possibilité de creuser l’écart au classement et si nous pouvons produire une prestation de très haut niveau, c’est encore mieux. Mais attention, face à nous, il y a une très bonne équipe, très expérimentée qui fournit un jeu rapide et qui nous a déjà battus.» Montpellier s’est envolé pour Copenhague via Prague, ce vendredi. A bord, quatorze joueurs dont Michael Guigou qui s’est entraîné normalement cette semaine et qui ne se ressent plus ou si peu de ses douleurs à l’aine. L'entraîneur montpelliérain a laissé Maxime Arvin-Bérod, touché aux adducteurs, au repos et a fait confiance aux jeunes Antoine Gutfreund et Maxime Cochard. 

Mémento européen

Résultats dans le groupe A (Chambéry). Jeudi, les suédois de Sävehof ont battu les Bosniens de Sarajevo, 24-20. Ce samedi, match au sommet entre le Croatia Zagreb d'Ivano Balic et le Barcelone de Cédric Sorhaindo. 

Programme dans le groupe D (Montpellier). Ce samedi, Adrien Di Panda et ses coéquipiers de Leon accueillent Kiel avec Thierry Omeyer et Daniel Narcisse. Dimanche, le Partizan Belgrade se frottera aux Hongrois de Szeged.

Bicanic dépassé. A la faveur d'un match disputé jeudi contre les Polonais de Wisla Plock, le demi-centre macédonien de Metalurg Mojsovski qui a inscrit 12 buts, a pris la tête des buteurs de LDC. Damir Bicanic qui détenait la 1ère place à l'issue de la 3ème journée, est second avec 22 réalisations. Au Croate de Chambéry, à faire parler la poudre contre Schaffhausen. 

Cinq équipes sans point. Sarajevo (Bos), Silkeborg (Dan), Constanta (Rou), Belgrade (Serb) et Szeged (Hon) n'ont toujours pas inscrit le moindre point depuis le début de la LDC. Une situation qui pourrait changer ce week-end, ne serait-ce que pour les deux derniers cités qui seront opposés.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités