mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nice : Pasteur rugit de bonheur !
Nice : Pasteur rugit de bonheur !
25 Octobre 2011 | National > Nationale 1M

La salle Pasteur à Nice a encore rugi de bonheur mais après s’être encore fait peur. En effet aucune équipe n’a pu venir s’imposer à Nice depuis le début de l’année 2011 ! La baraqua est décidément avec le Cavigal Nice Handball depuis bientôt un an dans son fief.

Strasbourg qui n’est jamais venu gagner ici depuis 8 ans, l’a encore appris à ses dépens. Pourtant cette fois-ci, il s’en est encore fallu de très peu, le public aura tremblé jusqu’au bout ! Comme la dernière fois sur son parquet fétiche, le Cavigal Nice Handball a été dominé les 3/4 du temps par une équipe de Strasbourg impressionnante de puissance.

Les Alsaciens mènent rapidement au score (1-4) à la 6ème minute, puis Nice profite alors de quelques approximations et pertes de balles de son adversaire pour revenir (6-6) un peu contre le cours du jeu et trop content de cette aubaine. Mais la machine Strasbourgeoise se remet vite en marche (7-11) et écrase des Niçois à l’agonie.

Ajouter aux absences de Nedovic et Guiraud, Parmentelot et Sidibé se font soigner sur la touche, Nice est au bord de la rupture ! Le changement stratégique de défense 0/6, allier à des excès de précipitation des Alsaciens permet aux Niçois d’égaliser (13-13) juste avant la pause de manière heureuse. 2ème mi-temps rebelote, Strasbourg accélère irrémédiablement pour mener (16-20) à la 39', Strasbourg maitrise son sujet (19-22) jusqu’à la 47'.

La messe semble dite, d’autant que les Niçois sont maladroits au jet de 7m et à 6 mètres. Mais comme contre Villeneuve-Loubet  la fois d’avant, un coup du sort va changer le cours de ce match, sauf que cette fois c’est Nice en infériorité numérique à 5X6 qui inflige à son adversaire un incroyable 3 à 0 salvateur et recolle au score (25-25) par son intenable ailier de poche Cyril Parmentelot ! Nice revient alors de l’enfer et d’une défaite quasi certaine, Strasbourg est K-O debout et a du mal à digérer alors que Nice serre les dents et vient une fois de plus cueillir un succès inespéré sur l’ensemble de la rencontre (29-27). Le courage a encore payé, mais jusqu’à quand pour des niçois qui affichent complet à l’infirmerie.

Thomas HAEGELI : ça s’appelle le hold-up parfait, mais on ne peut s’en prendre qu’à nous même !

Claude MIRTILLO : Bravo aux joueurs qui malgré les soucis rencontrés depuis le début de l’année, restent solidaires et profondément unis. Les 3 points sont bons à prendre, surtout après la déculottée reçue à Belfort, il ne fallait pas perdre aujourd’hui et les joueurs ont eu le mérite d’y croire jusqu’au bout. La semaine de trêve et le tour de coupe de France tombent vraiment à pic. Nous pourrons ainsi nous payer un petit week-end en Corse en toute décontraction avec une belle traversée de la méditerranée en bateau pendant laquelle nous ferons le plein d’oxygène ! Merci à la fédé qui nous permet d’y aller pratiquement chaque année ! Quand je pense qu’il y a des équipes qui n’y vont jamais, c’est la magie du tirage au sort !!!

Communiqué du Cavigal Nice Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités