mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Philippe Carrara: "Le Maroc, un vrai challenge"
Philippe Carrara: "Le Maroc, un vrai challenge"
5 Novembre 2011 | International
Depuis qu'il en rêvait, le Maroc l'a fait. Philippe Carrara est depuis le 1er novembre, le nouvel entraîneur de l'équipe masculine du Maroc et même au-delà puisque mission a été donnée au technicien français de restructurer tout le haut niveau marocain. Un sacré challenge !

Nouveau sélectionneur du Maroc, ça s'est fait comment ? 
Tout simplement par l'intermédiaire de la Fédération Française de Handball, via son DTN, Philippe Bana. Le Maroc recherchait un entraîneur français et donc, le choix s'est porté sur moi. Mais je dois reconnaître qu'on a perdu un peu de temps, les tractations ont duré plus de six semaines !

Le Maroc organise la prochaine CAN. Est-ce que cela a été un élément déterminant ? 
Non, car lorsqu'on organise une compétition il faut se doter des meilleurs outils or à deux mois du début de la CAN, le championnat national n'a toujours pas repris, il doit redémarrer dans quinze jours, donc ça c'est un gros problème. Par ailleurs, la plupart des joueurs sélectionnables évoluent en France et je ne vais pas pouvoir en disposer au moins d'ici le 21 décembre puisqu'ils sont accaparés par le championnat et que je ne pourrai les récupérer que le 2 janvier, moins de 10 jours avant la CAN. Donc cela ne va pas être possible de travailler sur un stage commando comme certains pays peuvent le faire. Il va falloir composer et trouver la meilleure alchimie pour faire bonne figure sur cette compétition.

Si je comprends bien, il y a une autre motivation que la CAN ? 
L'attrait de la CAN, c'est d'abord, de redonner goût et montrer l'intérêt du handball dans tout le pays, en projetant une bonne image de l'équipe nationale et ensuite, refaire un vrai travail réel avec les techniciens marocains. Un petit peu comme l'avait fait Daniel Costantini en 84-85 lorsqu'il avait tout remis à plat en France. Mon contrat qui court jusqu'en août 2013 inclut aussi la remise en activité d'un centre de formation qui existe depuis sept ans mais qui ne tourne pas et former des cadres sur l'ensemble du pays.

Vous avez déjà contacté des joueurs marocains évoluant en France ?
J'ai surtout contacté cinq joueurs. Ils sont intéressés et je pense qu'ils me rejoindront. Ils m'ont donné leur parole et ça, pour moi, c'est une chose importante. Ce qu'ils ont à cœur, c'est de pouvoir vivre un évènement comme la CAN, qui plus est dans leur pays mais aussi avoir toutes les garanties par rapport à l'encadrement, au projet. Certains ont vécu par le passé quelques galères dans ce genre de contexte. Juste une remarque, cela fait quand même deux ans que l'équipe nationale ne s'est pas réunie. Pour la continuité du travail, c'est loin d'être l'idéal. 

La Fédération marocaine est-elle prête à jouer le jeu ? A mettre des moyens ? 
Il y a des moyens mais la tâche est énorme. Nous en sommes au stade du balbutiement. Par exemple, au Maroc, les clubs ne s'entraînent que deux fois dans la semaine et dans des conditions assez précaires. Mais ce sont des gens qui sont motivés. J'espère toutefois que cela ne va pas s'arrêter qu'au niveau de la CAN. C'est la 1ère fois qu'ils font venir un technicien étranger donc on peut penser qu'ils ont un vrai projet. 

Vous pensez à cinq joueurs évoluant en LNH ou en D2, il y en a d'autres qui pourraient se manifester ? 
J'ai des contacts avec Yassine Idrissi (Nîmes) Seufyann Sayad (Nantes) Saïd Ouksir (Paris) Soufian Idir (Ivry) Mehdi Ighirri (Mulhouse). Mais je dois appeler ou rencontrer d'autres joueurs comme Hicham Hammadi (Lanester N.1), Khalid Imaghri qui est passé par Istres et Aix, qui a déjà été en sélection et qui maintenant évolue à Châteauneuf-les-Martigues (N2) ou les Ahouari (Gien N.1). Il y a bien-sûr des joueurs au Maroc.

Je présume que même si la mission est colossale, l'excitation d'une nouvelle aventure est présente ? 
Je me dis qu'il y a très peu d'élus pour occuper ce type de poste. On envie toujours ceux qui le font. C'est le Maroc et pas forcément une bonne équipe du championnat de France mais ça a aussi son sens. C'est aussi une manière pour moi de rencontrer une nouvelle culture, de nouvelles personnes tout en faisant avancer le handball marocain et de me repositionner dans le milieu, en tant qu'entraîneur, sur un niveau international où on voit les choses sans doute différemment. 


Mémo CAN

La 20ème Coupe d'Afrique des Nations aura lieu du 10 au 21 janvier 2012 à Rabat et Salé (Maroc). La sélection marocaine débutera la compétition dans la poule A, avec les deux Congo, le Gabon, mais aussi le Sénégal entraîné par le Français Franck Bulleux et surtout la Tunisie, tenante du titre et dirigée par Alain Portes. L'autre poule est composée de l'Egypte, l'Algérie, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Nigeria et l'Angola. 
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités