mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Metz, que de regrets !
Metz, que de regrets !
6 Novembre 2011 | Europe > Champion's League

Battues de peu (28-25) à Hypo, les Messines ont laissé passer une belle occasion de prendre une option sur le tour principal de la Ligue des Champions.

Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. Blessée lors du match aller à Metz, Do Nascimento avait énormément fait défaut à Hypo aux Arènes (30-21). Hier, l’ailière droit brésilienne a fait mal, énormément mal aux coéquipières de Nina Kanto en inscrivant douze buts. Sa compatriote Arenhart, vingt-cinq parades décisives, dont deux penaltys, a ensuite insufflé le doute dans les esprits lorrains avant que la Hongroise Temes, sortie sur carton rouge à la 29e sur les bords de la Moselle, ne se rappelle au bon, ou plutôt mauvais souvenir de tous en menant les débats à sa guise au retour à Vienne. Tel est donc le trio magique gagnant ayant entraîné les championnes de France dans une chute somme toute honorable, même s’il y avait largement la place pour remporter une victoire qui aurait été synonyme de qualification au minimum pour la Coupe des Coupes.

Les regrets n’en sont alors que plus vifs à l’issue de cette cinquième et avant-dernière journée de phase de groupes, d’autant que Györ a nettement dominé Randers (35-20) un peu plus tôt dans la soirée. Tout n’est cependant pas perdu pour se hisser au tour principal de la Ligue des Champions. On voit mal, en effet, Györ ne pas venir s’imposer en Autriche le 9 novembre, en match en retard, et décrocher la première place et la qualif le dimanche 13 au Danemark contre le même Hypo. La deuxième place se jouerait alors entre Randers et Metz le samedi 12 novembre (18h30) aux Arènes.

« Nous visions au moins la Coupe des Coupes, analyse Sébastien Gardillou. Ça semble toujours dans nos cordes car je ne vois pas Hypo gagner deux fois face à Györ et nous sommes mieux placés au goal-average particulier sur les Autrichiennes. Quant à notre match, on ne perd pas contre Hypo, mais devant Do Nascimento que nous n’avons pas réussi à mettre sous l’éteignoir. On a fait preuve de solidarité, mais on n’a pas su exploiter les situations favorables. Quelques décisions arbitrales ne nous ont pas aidés, non plus. De surcroît, nous avons cumulé nos incompétences dans les duels. »

Ce dimanche, le réveil sera donc douloureux, d’autant que Claudine Mendy a dû sortir du terrain à dix minutes du terme, épaule droite en vrac. Elle passera des examens dès son retour en Moselle.

HYPO NIEDERÖSTERREICH - METZ: 28-25
A Vienne.
Arbitres : Mmes Maric et Masic (Ser).
Mi-temps : 15-13.
Penaltys pour Hypo : Do Nascimento (29e, 52e, 56e)
Pour Metz : Pineau (52e, 53e).
Exclusions à Hypo : Da Silva Rocha (24e), Cararo (42e), Kaiser (52e), Piedade (52e)
A Metz : Broch (16e), Limal (29e), Andryushina (43e), Ngo Lei (56e).

HYPO NIEDERÖSTERREICH.
Gardiennes : Arenhart (25 arrêts dont 2 pen.), Blazek.
Joueuses de champ : Do Nascimento (cap., 12/14 dont 3 pen./3), Da Silva Rocha (2/2), Piedade, Goricanec, Rodrigues (3/8), N. Stumvoll, Araujo Pinheiro (1/2), S. Stumvoll, Franca Da Silva (0/2), Soos (6/9), Cararo (1/2), Kaiser (0/1), Temes (3/6). Entraîneur : A. Nemeth.
METZ.
Gardiennes : Leynaud (16 arrêts, 0 pen./3), Glauser (2 arrêts).
Joueuses de champ : Mendy (3/6), Kanto (3/4), Zaadi , Pineau (5/7, dont 2 pen./2), Prudhomme (0/1), Limal (3/6, dont à 0 pen./1), Broch (4/4), Ringayen (1/2), Andryushina (0/1), Ngo Leyi (1/3), Ognjenovic (2/4 dont 0 pen./1), Luciano (3/6).Entraîneur : S. Gardillou.

© Lionel Willems
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités