mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nice : le jeu, le feu et la victoire de peu
Nice : le jeu, le feu et la victoire de peu
23 Novembre 2011 | National > Nationale 1M

Nice n’a pas volé sa victoire contre Aubagne, mais que ce fut dur de gagner, d’extrême justesse face à une valeureuse équipe provençale qui ne s’avoua jamais vaincu. Les Niçois ont joué avec le feu, mais ils ont une nouvelle fois eu le grand mérite d’y croire jusqu’au bout !

A l’image de ses deux dernières sorties à Pasteur, le Cavigal a préservé son invincibilité dans sa salle de justesse. Ce sont en effet les visiteurs d’Aubagne qui prennent les devants rapidement (2-5). Les deux équipes sont très brouillonnent, mais à ce jeu, Aubagne s’en sort légèrement mieux (4-8). Même scénario que pour les matchs précédents, l’envie est là pour les Niçois, mais l’échec au tir leur nuit terriblement. Entre la 10ème et la 23ème minute, Nice se permet la bagatelle de rater une dizaine de duels à 6m face à un gardien provençal en état de grâce (8-12). Le traditionnel temps mort s’impose, mais les possibilités de rotation pour les niçois sont moindres avec tous les absents. Les jeunes Feraud et Alcaraz entrent quand-même en jeu et ce dernier sort quelques parades importantes qui permettent au Cavigal de recoller juste avant la mi-temps (13-14).

Le 2ème acte verra les visiteurs mener presque de bout en bout. Les Niçois auront les occasions pour passer devant maintes fois grâce à leur défense organisée et agressive, mais les multiples et incroyables erreurs commises avec le ballon ne permettront jamais au "Cavi" de faire la course en tête. Même les artificiers de service habituels : M'Bouta et Nedovic ne sont pas à la fête en alternant le très bon et le très mauvais.  Les jeunes Lamazaa-Parry et Schulz par contre ne tremblent pas la finition et leurs 8 buts au final, vont peser lourd dans la balance. Le suspense est insoutenable, les nombreux enfants du club venus encourager leur équipe, poussent à tue tête, rien y fait, Aubagne est toujours devant avec un ou deux buts d’avance.

Les carottes sont presque cuites, les provençaux sont à deux doigts de l’exploit, il reste moins de 4 minutes (24-26) mais malheureusement pour eux, la pugnacité des Niçois va vaincre leur médiocrité.  Dans les ultimes instants de ce match fou, Nice va inverser la vapeur en concrétisant enfin ses nombreuses possessions de balle et gagner ce match par la plus petite des marges (28-27). Les niçois, par cette victoire continue à voyager dans le haut du tableau et s’éloignent progressivement des concurrents à la relégation. C’est déjà bien !

MIRTILLO Claude, entraîneur de Nice :
A Chambéry, nous avons été chanceux dans les derniers instants. Contre Villeneuve Loubet c’est passé par un trou de souris. Contre Strasbourg à Pasteur ce fut un holdup. A Montpellier nous égalisons sur un pénalty à 2 secondes du terme et ce soir contre Aubagne, nous menons 2 minutes dans le match, les deux dernières ! La chance qui nous accompagne pendant la compétition, contraste avec tout le reste, c’est inexplicable sauf peut-être que j’ai vraiment de la chance de posséder dans mon effectif de tels gagneurs ! Nous allons nous contenter de ça pour l’instant, pour les puristes et les amoureux du handball bien léché, il faudra qu’ils attendent encore un peu. Désolé !!!

Communiqué du Cavigal Nice Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités