mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Toutes voiles dehors vers la Suède !
Toutes voiles dehors vers la Suède !
10 Décembre 2011 | International > Mondial

Dans le dernier match de la poule C, les Bleues ont fait littéralement exploser la Roumanie, et après la défaite sur le fil de la Suède face au Danemark dans la poule D, c’est vers les vice-championnes d’Europe que voguent maintenant les tricolores pour un 8° de finale couperet.

Pour en arriver là, la bande d’Olivier Krumbholz n’aura pas trop eu à forcer son talent, un quart de match où les Françaises tardaient à mettre leur jeu en place, mais où les arrières s’offraient un petit récital à l’image d’Alisson Pineau et Mariama Signate. Un quart d’heure où la France allait même se retrouver à deux de moins suite à une double exclusion à la 9° minute, mais un quart d’heure où on allait vite sentir que la Roumanie n’allait pas pouvoir opposer grand-chose à une France en ordre de marche.

Tout allait se profiler quasiment comme face à Cuba… Et pourtant en face c’est la Roumanie, celle qui a si souvent fait pleurer le handball féminin français comme en 2007. Mais avec des choix comme Carmen Amariei sur le banc, seule vraie force de frappe de loin, Radu Voinea semblait vouloir se priver de quelques unes des dernières armes à sa disposition. Les temps morts roumain allaient d’ailleurs montrer un étrange spectacle de joueuses se tenant les plus éloignées possibles de leur coach, ceci expliquant peut-être cela… Toujours est-il que la France n’allait pas se priver de passer une vraie rouste à la Roumanie. Tout le monde y mettait du sien, Marie Paule Gnabouyou faisait un gros show sur la fin de première mi-temps, Paule Baudouin survolait le match en ne loupant qu’un seul petit tir de rien du tout pour meilleure joueuse du match et la Roumanie n’avait que les arrêts de Ludmilla Pislaru à opposer à la déferlante en seconde période. En face Cléopâtre Darleux offrait une seconde période de très bon calibre et s’offrait même le luxe de clôturer la marque sur un but direct à la dernière seconde, le tout devant une défense encore une fois la meilleure arme des Bleues mais cette fois avec une attaque beaucoup plus variée et surtout jamais gênée par les quelques tentatives de 5-1 agressive ou de double stricte, tous les essais de Radu Voinea dans le domaine restant bien vains. Un seul petit bémol dans cette rencontre, comme un peu face à Cuba, le peu de ballons offerts aux pivots et dans le domaine, Amélie Goudjo et Nina Kanto vont finir par acheter des moufles dans le printemps brésilien, tellement elles ont peu d’occasions de se réchauffer les mains avec la balle.

Tout le monde était content, le +19 sonnait comme une vraie revanche sur bien des désespoirs face aux Roumaines et la France pouvait garder ses chambres à Sao Paulo pour y finir son Mondial. Seulement voilà, il faut espérer que cette fin ne se jouera pas lundi… Car si il y a un match couperet dans ce Mondial, c’est bien les 8° de finale ! Le principe en est très simple, gagnant vous continuez quasiment jusqu’à la fin, quelque soit le résultat du quart à suivre, puisque l’échéance olympique demande un classement de 1 à 8 pour organiser les tournois de qualification pour les JO. Perdant c’est direction la maison mère dans les frimas du mois de décembre. Et tout cela va se jouer face à une Suède qui pourrait faire peur. Mais il semble que les difficultés rencontrées dans la poule D par les Suédoises soient une raison de ne pas forcément paniquer. Certes le match sera une grosse bataille, mais du côté de la Suède on a perdu un peu de la superbe de la saison dernière… Linnéa Tortenson est moins efficace avec presque 4 buts de moins par match, Johanna Ahlm, à part sa deuxième mi-temps face au Danemark n’a pas été déterminante et tout semble un peu moins fluide et facile qu’à l’Euro 2010. Reste que sur un match couperet comme celui là, les choses peuvent diamétralement changer du tout au tout pur tout le monde.

Sao Paulo, Ibirapuera Gymnasium
Le vendredi 9 décembre 2011 à 20h15
Roumanie - France : 20 - 39 (Mi-temps : 12-20)
1 000 spectateurs
Arbitres :
MM GARCIA SERRADILLA Ignacio et MARIN LORENTE Andreu (Espagne)

Evolution du score : 2-4 5°, 5-4 10°, 7-7 15°, 8-11 20°, 11-18 25°, 12-20 MT 14-23 35°, 14-24 40°, 14-27 45°, 17-29 50°, 19-33 55°, 20-39 FT.

Dernière Journée | Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Cuba FJapon F243209/12>>
Roumanie FFrance F203909/12>>
Brésil FTunisie F343309/12>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Brésil F1055001621285
2France F854101651032
3Roumanie F55221139155-2
-Japon F552211381562
5Tunisie F25140141150-2
6Cuba F05050119172-5
© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités