mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Encore un miracle à Nice
Encore un miracle à Nice
15 Décembre 2011 | National > Nationale 1M

Depuis deux mois et la défaite à Belfort (la seule de la saison), le Cavigal n’a perdu aucun match et a encore  le droit de rêver au haut du tableau de cette poule 2 de N1. 29-27, 29-29, 28-27, 23-22, 23-23, tels sont les scores de leur cinq dernières rencontres avec à chaque fois des renversements de situation rocambolesques et des scénarios impensables. Ce fut encore le cas samedi soir face à l’impressionnant leader valentinois.

Pour ce match les niçois ont le bonheur d’enregistrer le retour de deux de leurs leaders, Parmentelot et Sidibé absents depuis plus d’un mois. Le combat des chefs commence et le collectif valentinois n’a rien a envier à la puissance Niçoise. Le match débute par une véritable épreuve de force imposée par les deux défenses qui prennent l’ascendant sur les attaques. Celles-ci ne manquent pourtant pas d’arguments de part et d’autre, Abidi tient la grande forme pour Valence et Svet est sobre et efficace. Pour Nice, Nedovic est présent et M'Bouta précieux. Mais dans les deux camps, ce sont les deux gardiens Clot et Poirier qui font le spectacle. Le score n’évolue par conséquent pas beaucoup (8-8 à la 20’) malgré des attaques très appliquées.

Un évènement anodin au départ va avoir son importance un peu plus tard, c’est la blessure au dos de Perrin qui va précipiter la rentrée d’un Sidibé encore convalescent. Sa puissance va d’abord faire la différence et Nice mène 12-9 à la 25’. Davidovic pose son temps mort et la sérénité du leader ne va pas être ébranlée longtemps, Valence recolle à la mi-temps 12-12.

Pendant le premier quart d’heure de la 2ème mi-temps les deux équipes vont faire jeu égal avec des attaques un peu moins sereines des deux côtés, 16-16 à la 44’. L’enjeu est capital et la tension est palpable, mais les deux équipes se respectent et on assiste à un superbe match. A un quart d’heure du terme, Clot sort le grand jeu, La puissance et la maîtrise est du côté de Valence. Nice est encore en place défensivement et ne démérite pas mais bute sur un Clot phénoménal. Valence mène 22-19 à la 55’ et la messe semble dite, les visages Niçois sont défaits et fatigués. Mirtillo pose son carton vert et tente de remobiliser tout le monde. Un premier but un peu chanceux rallume une lueur d’espoir, la stricte sur Abidi demandée au temps mort gêne Valence mais ne les empêche pas de marquer à nouveau : 23-20 à la 57’. Sur l’attaque qui suit, Sidibé marque en force et malheureusement se blesse à nouveau. C’est le tournant du match, l'arrêt de jeu se prolonge et sur l’attaque qui suit Valence perd le ballon, les Niçois se précipitent pour contre-attaquer et obtiennent un pénalty discuté par les Drômois. Nedovic ne tremble pas 23-22 à 58'51''. Valence a la balle de +2, mais le jeune ALCARAZ rentré dans les buts pour les quatre dernières minutes fait alors un arrêt salvateur du bout du pied ! Il reste alors 35'' : Nice ne s’affole pas et M'Bouta égalise dans le délire le plus complet à 7 secondes de la fin. La dernière remise en jeu rapide ne donnera à Valence qu’un coup franc à 9m qui ne changera rien. Score final : 23-23 !!!

Claude MIRTILLO (entraineur de Nice) :
"Nous revenons une fois de plus de nulle part, mais perdons à nouveau deux de nos joueurs majeurs. Sur l’ensemble du match nous n’avons pas été ridicules, même si Valence a eu sa chance. En ce qui nous concerne, c’est certainement notre meilleur match cette année et malgré le partage des points avec le leader, on ne peut pas être heureux pour Nico et Bouba. La réception de Villeurbanne s’annonce compliquée samedi prochain".

Communiqué du Cavigal Nice Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités