mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Une cerise sur la bûche Nantaise
Une cerise sur la bûche Nantaise
21 Décembre 2011 | France > LNH

Tous deux vainqueurs le week-end dernier, Nantes et Tremblay se devaient de faire la passe de deux pour créer une dynamique. Car malheureusement, ces deux prétendants à l'Europe font preuve pour l'heure d'une irrégularité chronique. Au terme d'une seconde mi-temps rondemment menée, Nantes est parvenu à s'imposer et conforte ainsi sa 5ème place. Sans réaction au retour des vestiaires, Tremblay ne fera pas la passe de 4 à Beaulieu et conserve une modeste place en seconde partie de tableau.

Virevoltant sur son aile, l'international Arnaud Bingo ouvre les hostilités devant les 5.000 spectateurs de Beaulieu. Les deux premiers buts sont signés de l'ailier Tremblaysien devant une défense Nantaise qui passe ce soir un examen de passage. La défense maître mot du TFHB pour débuter : face à un dispositif 5-1 efficace et compacte, les Nantais précipitent leurs shoots et le visiteur Parisien en profite allègrement (3-5, 9'). Le premier quart d'heure est nettement à l'avantage des Tremblaysiens grâce à une base arrière inspirée, même sans Guillard et Mongin blessés. Guillaume Crépain, précieux à l'organisation, et Damien Waeghe prennent le relais de Bingo... Le TFHB est dans le bon tempo (7-10, 16').

En difficulté en attaque placée, Nantes peine à enclencher ses mouvements. Le "H" s'en remet aux jets de 7 mètres de Valero Rivero (9-10, 18') ou au jeu de pivot avec Borja Fernandez à la finition. Au vu des nombreuses exclusions temporaires locales, Tremblay gâche pourtant de belles cartouches. A 4 contre 6 à la 23ème minute, le HBCN résiste courageusement et parvient même à égaliser (11-11, 24'). Sans s'affoler malgré l'énervement de Bingo, Tremblay garde la tête froide (11-13, 27').

Pour ce dernier match de l'année, Thierry Anti attend plus de son gardien Marouène Maggaiez : "d'être plus expressif, c'est que je lui demande. Cà me fait plaisir de le voir comme çà". Marouène Maggaiez se révèle solide (12 arrêts au total) au moment de préserver les chances Nantaises dans ce match. Comme le symbole de la fébrilité offensive du H avant le repos, Valero Rivera rate son pénalty et c'est Tremblay qui rentre aux vestiaires avec un but d'avance (12-13, 30').

Revenu avec de biens meilleures intentions, Nantes serre les rangs en défense et exploite enfin ses montées de balle (15-13, 32'). Jusque là discret, Nemo Pribak sonne la révolte et Michele Skatar, fort de sa prestation à Istres, lui emboîte le pas. Une renaissance pour l'arrière droit Nantais qui inscrit la bagatelle de 10 buts dans cette rencontre. A l'image d'un Bingo énervé, Tremblay subit la montée en régime Nantaise. "Malgré les provocations, Arnaud n'est encore assez mature pour rester dans son match" indique le coach Imbratta. L'attaque placée Nantaise s'est réveillée... et ce sont ailiers Rivera et Dole en tête qui en tirent un maximum de profits (20-16, 38').

Dans le rythme d'un public à l'unisson, Nantes continue l'ascension en s'appuyant sur un Seufyann Sayad une nouvelle fois étincelant face au gardien. Quant à Pribak, son retour en forme est manifeste (24-19, 46'). Pris dans la nasse de la défense Ligérienne, les Franciliens s'en remettent à des solutions individuelles vouées à l'échec... avec au passage des immanquables à foison. A l'inverse, le "H" propose un jeu d'attaque léché durant ces 30 dernières minutes, les fidèles de Beaulieu ne s'y trompent pas (29-22, 52'), Mourioux, Skatar et surtout Fernandez y trouvent leur compte. "C'est le seul match où on ne siffle pas un seul passage en force contre Fernandez. J'ai du mal à saisir" pestera le coach visiteur à l'issue du match.

Damien Waeghe tente de résister sur son aile... Bien trop tard hélas pour Tremblay, la fin de match ne changera pas la donne. Tout juste permet elle à Guillaume Crépain de réduire la marque (30-27, 59'). Nantes prend les 3 points... nécessaires pour continuer à rêver à l'Europe. Du mieux pour les Violets du 44 qui sont à créditer de 25 minutes de grande classe. Important pour le coach Anti de "partir à la trêve avec une victoire. Les joueurs sont fatigués et le repos va faire du bien". Pas de miracle pour Tremblay trop inconstant en seconde pour réaliser une "perf". L'écart se creuse avec la première partie de tableau, le TFHB est 9ème à 5 points de son hôte du soir. "Malheureusement, ce pas la première fois qu'on loupe une belle occasion" concluera Stéphane Imbratta en conférence de presse.

Commentaires d'après-match :

Thierry Anti (entraîneur de Nantes) :
"On a mieux maîtrisé notre jeu. J'ai trouvé mon équipe très appliquée en seconde mi-temps. Ce qui est intéressant, c'est qu'avec un Borja (Fernandez) qui tient bien la position, çà nous fait un point de fixation important. Et le dernier point à souligner, on avait énormémemt de spectateurs ce soir et on renoue cette communion avec le public surtout après notre prestation en Coupe de la Ligue".

Stéphane Imbratta (entraîneur de Tremblay) :
"En première mi-temps, on ne profite pas des supériorités numériques. Et on a un problème récurrent sur les entames de deuxième mi-temps. Les Nantais sont en confiance, on perd notre jeu... On court après le score et évidemment après, çà devient compliqué. Il n'y a que Crépain sur la base arrière qui arrive à produire du jeu et mettre de l'enthousiasme. Nos joueurs doivent prendre plus de responsabilités et nos cadres assumer davantage leur rôle".

HBC NANTES - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL
31 - 27 (Mi-temps : 12-13)
Statistiques du match

Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU 44200 NANTES 
Date :
Le 21/12/2011 20h30
Arbitres :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités