mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Vive la révolution !
Vive la révolution !
29 Décembre 2011 | France > Coupe LFH

Résumé des quarts de finale de la Coupe de la Ligue féminine.
Les quarts de finale de la Coupe de la Ligue féminine ont fait plusieurs victimes de marque. Exit les tenantes messines, sorties par Arvor. Au revoir les outsiders Toulon et Nîmes, respectivement éliminés par Fleury-les-Aubrais et Mios. Bye-bye Issy, leader de LFH balayé par les hôtesses havraises. HAC – Mios et Arvor – Fleury sont les affiches des demi-finales.

La révolution du jasmin avait inauguré 2011, celle du biniou clôture l’année. L’instrument identitaire de la Bretagne a jailli des enceintes de la salle multi-activités de Lisieux, confirmation musicale du fait majeur de cette première soirée de Coupe de la Ligue made in Normandie : le trophée changera de propriétaire, vendredi soir aux Docks Océane du Havre. Metz, son inamovible tenant depuis la saison 2004-2005, invaincu dans la compétition depuis une finale perdue contre Besançon, le 28 décembre… 2003 (28-31 a.p.), a été destitué par Arvor.

C’en est donc fini des huit ans de règne du club mosellan. A l’insu de son plein gré. Définitivement dissuadé par la mésaventure pauliste d’Allison Pineau, il a défendu ses chances sans trois de ses quatre vice-championnes du monde encore valides (Kanto, Leynaud et Mendy), ni la Serbe Ognjenovic (genou). L’antithèse intégrale de son bourreau finistérien, dont les deux Bleues argentées, Alexandra Lacrabère et Cléopâtre Darleux, ont pu mesurer l’explosion de leurs cotes de popularité.

Mais il en fallait beaucoup plus pour fausser le cours de ce quart de finale délocalisé dans le Calvados. Qui, le temps des vingt premières minutes, a même été sous emprise messine. Voire néerlandaise. Aussi prompte à dominer Filipovic dans les airs qu’à conclure un contre avec sa compatriote Ailly Luciano, Yvette Broch (elle aussi revenue du Brésil) s’est démultipliée pour offrir un avantage, maximal et éphémère, de deux unités aux Dragonnes (8-6, 18’). « On a été dans le coup parce qu’on a bien défendu et qu’on a gagné nos duels, retient son coach, Sébastien Gardillou. A partir du moment où Arvor a pris de la vitesse, on a été battus très régulièrement ».

Comme sur ce deux contre un de la 28ème minute, dans lequel Lacrabère a mystifié Broch et Limal (9-11). Le symbole d’une transition réussie entre l’été brésilien et l’hiver normand, en ce qui concerne l’internationale (6/10), le déclic pour le reste de la base arrière bretonne. « En première mi-temps, elle a mis du temps à trouver une cohérence dans le jeu » observe à ce propos Laurent Bezeau. Dès lors que la « colonne vertébrale » Filipovic / Nikolic-Portjanko a mis la main dessus, est devenue aussi précise que Julie Goïorani au pivot, les inquiétudes de l’entraîneur se sont évaporées. Et la chute de l’empire messin, accélérée par quelques parades de Nicky Houba en seconde période, a pu s’enclencher.

En demi-finale, ce jeudi au Havre (18 heures), Arvor retrouvera d’autres esprits rebelles, domiciliés à Fleury-les-Aubrais. Distancées de cinq longueurs, dans le quart disputé à Flers (16-11, 27’), les Panthères et leur chef de meute, Rafika Marzouk (10/11), se sont finalement payé un Toulon / Saint-Cyr tombé en panne sèche à un quart d’heure de la fin. « Il y a eu comme un blanc, on n’a plus défendu, regrette Thierry Vincent. On n’espérait pas sortir de cette manière ».

La pilule est également amère pour Nîmes, qui a couru en vain derrière le score et Mios, sur le terrain de Saint-Nicolas d’Aliermont. Les Girondines de Myriam Borg (8/12) héritent ainsi du redoutable honneur de défier Le Havre chez lui, dans la seconde demie (20h30). Les hôtesses de l’épreuve, emmenées par Hadja Sawaneh (5/5) et Linda Pradel (55 % d’arrêts), ont tranquillement battu Issy/Paris, leader de LFH décimé par les blessures de ses Mondialistes, Signaté et Attingré. Avec dix buts d’avance à la pause (14-4), Makaan Tounkara a pu recevoir son prix de meilleure joueuse de LFH en novembre sans se soucier du vent frondeur qui a soufflé ailleurs en Normandie. Provisoirement ?

HAVRE ATHLETIC CLUB - ISSY PARIS HAND 
30 - 17 (Mi-temps : 14-4)
Statistiques du match
Lieu :
DOCKS OCEANE
QUAI FRISSARD 76600 LE HAVRE
Date :
Le 28/12/2011 20h00
Arbitres :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD

*****************************

METZ HANDBALL - ARVOR 29-Pays de Brest 
22 - 26 (Mi-temps : 10-13)
Statistiques du match
Lieu :
MULTI ACTIVITES
18, rue Victorine Magne 14100 LISIEUX
Date :
Le 28/12/2011 20h00
Arbitres :
BUY OLIVIER
PICHON STEVANN

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - CJF FLEURY LOIRET HANDBALL 
32 - 37 (Mi-temps : 18-14)
Statistiques du match
Lieu :
HALL DES SPORTS
QUARTIER ST SAUVEUR - RUE PIERRE HUET 61100 FLERS
Date :
Le 28/12/2011 20h00
Arbitres :
CHARPENTIER FRANCK
DUCLOS SEBASTIEN

*****************************

HANDBALL CERCLE NIMES - US MIOS BIGANOS BASSIN D'ARCACHON 
30 - 32 (Mi-temps : 14-15)
Statistiques du match
Lieu :
GYMNASE DES BRUYERES
RUE DES BRUYERES 76510 ST NICOLAS D ALIERMONT
Date :
Le 28/12/2011 20h00
Arbitres :
BOUNOUARA SAID
SAMI KHALID

*****************************

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités