mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Arvor la voulait tant
Arvor la voulait tant
30 Décembre 2011 | France > Coupe LFH

La Coupe de la Ligue féminine prend la direction de la Bretagne. En remportant sa finale contre Mios (30-27), avec dans ses rangs une Alexandra Lacrabère survoltée, Arvor 29 Pays de Brest accomplit le plus beau fait d’armes de sa jeune histoire.
 
Arvor sur le toit de l’Europe en 2014, désir ultime du président Fabrice Thomas, c’est encore du virtuel. Une entrée en fanfare dans le livre d’or de la Coupe de la Ligue, rédigé aux seules encres bisontine (2003-04) et messine (2005-11) jusqu’alors, c’est déjà du concret. Recalées il y a un an jour pour jour, chez elles à Penfeld (22-25 contre Metz), les Gwen Ha Du sont allées chercher au Havre leur premier trophée national d’envergure. Sans commune mesure avec les titres de champion de N1 (2005) et de D2 (2008), précédentes lignes au palmarès d’un club né à l’été 2004. « Magique ! », exulte Stéphanie Daudé, capitaine revenue de blessure au meilleur moment. Celui de brandir la coupe en or dans une main, le drapeau aux hermines de l’autre.

Magique, c’est sans doute aussi l’adjectif le plus adéquat pour qualifier la performance d’Alexandra Lacrabère. Capable d’un repli défensif monumental pour neutraliser Degoué, d’un décalage lumineux à droite pour Popovic (9-14, 24’), et bien sûr de mystifier Stella Joseph-Mathieu de près comme de loin, l’arrière internationale était à nouveau dotée des ailes qui avaient propulsé la France en finale du Mondial brésilien. « Je suis bien sur mon nuage » plaisante-t-elle. Au plus haut des cieux, le joyau palois a invité Biljana Filipovic, ex aequo avec Olivia Vaitanaki au hit-parade des marqueuses (7/10), Julie Goïorani et ses chevauchées fantastiques en contre-attaque… Bref, toutes les Finistériennes.

Jusqu’à neuf minutes du terme, ces dernières ont été « franchement euphoriques » d’après l’ex-Messine Cléopâtre Darleux, qui signe au passage un doublé personnel en Coupe de la Ligue. Dignes de la distinction honorifique d’« équipe bretonne de 2011 », attribué en début de semaine par un quotidien régional. Jusqu’à cet improbable 9-0 encaissé dans les dix dernières minutes (de 18-29, 51’ à 27-29, 60’), cadeau du ciel pour un Mios dont la défense étagée a beaucoup moins convaincu qu’en demi-finale. « C’est notre problème depuis quelques temps, relève Julie Goïorani. On n’arrive pas à maintenir une constance tout le long d’un match. C’est un peu agaçant, au bout d’un moment ».

Si elle a fait désordre sur le moment, la péripétie a été vite ensevelie sous une avalanche de cotillons dorés. Tombés au-dessus d’un collectif arrivé au bout de sa logique de la semaine. Venir en Normandie avec ses deux vice-championnes du monde, battre Metz, Fleury-les-Aubrais et Mios avec elles, laisser une trace indélébile de sa montée en puissance dans le paysage handballistique français. En attendant, peut-être, la suite en Coupe de France et / ou en LFH.

US MIOS BIGANOS BASSIN D'ARCACHON - ARVOR 29-Pays de Brest
27 - 30 (Mi-temps : 13-18)
Statistiques du match

Lieu :
DOCKS OCEANE
QUAI FRISSARD 76600 LE HAVRE
Date :
Le 30/12/2011 18h30
Arbitres :
BUY OLIVIER
PICHON STEVANN

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités