mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Reprise... sans méprise
Reprise... sans méprise
15 Janvier 2012 | National > Nationale 1F

Résumé de la 10° Journée de N1F. Pour cette reprise du championnat, on s'attendait à voir les prétendants à la D2 hausser le ton après quelques fortunes diverses en début de parcours. Missions accomplies pour ces ténors : Lomme et Poitiers à l'ouest ou bien Cannes, Bourg de Péage et Plan de Cuques à l'est.

Poule 1

Dans le match au sommet entre deux équipes restant sur 5 succès consécutifs, la logique a pris le dessus et c'est Lomme qui s'est imposé chez lui contre son dauphin Aunis (28-23). Pas de place au round d'observation dans ce combat des chefs, les Lommoises ont vite pris la poudre d'escampette grâce à une défense 6-0 au point. Des Rochelaises sans cesse sur le reculoir... et une attaque Nordiste en verve grâce à Amandine Becue ou encore Aurore Sanz. L'avantage s'accroît de minute en minute pour donner 8 buts d'avance à la pause à un collectif Lommois au sommet de son art. La seconde période est le théâtre d'une réaction d'orgueil côté Aunisien, Maelig Rete entretient notamment l'espoir. Et si Aunis revient à -2 à 8 minutes du terme, ce sont les cadres du collectif Lommois Malina, Kucharska qui permettent de repartir de l'avant, Justine Hicquebrandt dans son but préservant l'essentiel. Ainsi, le leader s'échappe en toute fin de match et signe une victoire essentielle dans l'optique de la montée. Sans sa meneuse Abdelmalek, Aunis n'a pourtant pas démérité mais concède 3 points de retard désormais sur son hôte du soir. Dans le même temps, l'ancien leader Poitiers s'est rassuré en dominant la Stella St Maur (30-25). En tête à la pause, le PEC de Philipp Bangemann fait la différence en seconde période en s'appuyant sur une Chantal Okomba stratosphérique. La Congolaise (15 buts dans ce match) porte à bout de bras l'attaque Poitevine et permet ainsi à son équipe de se détacher progressivement dans le dernier quart d'heure. La gardienne Amélia Okombi termine le travail en multpliant les arrêts. Après deux revers de suite, les Pictaviennes restent en embuscade à un petit point du leader. Sous la houlette d'une Adeline Bournez (9 buts) trop esseulé en attaque pour rivaliser, la Stella rate le coche et reste à portée des premiers relégables.

Pas forcément convaincant, Alfortville a rempli toute de même son contrat chez lui contre l'avant-dernier, St Germain Blavozy. Courte victoire (26-22) des coéquipiers de Caroline Pilon qui, à défaut de manière, ont pris 3 points nécessaires pour rester dans la course à la D2. C'est sur le terrain défensif que la partie s'est jouée : l'USA a fait le plus dur en première période comptant sur sa solidité défensive autour d'Elina Lavergne. Malheureusement, le second acte est nettement plus laborieux pour des Alfortvillaises en panne d'inspiration même si Nathalie Nalbandian, Oana Horge ou encore Gaelle Messina maintiennent un écart suffisant. En retard à l'allumage, les Sangerminoises, sans leur atout offensif n°1 Louoba partie à la CAN, ont résisté courageusement en seconde période sous la houlette de Delphine Allègre (8 buts)... sans toutefois rattraper leur handicap initial. Un revers qui complique encore plus la tâche Auvergnate, St Germain est désormais à 4 points du premier non-relégable. C'est désormais officiel, l'atout offensif n°1 de Colombelles Audinelia Pereira est out pour la fin de saison à cause d'une pubalgie. Contre mauvaise fortune, Colombelles a donc fait bon coeur devant Bordes (27-21) notamment dans le domaine défensif où le CLC a su contenir les assauts adverses. Pas d'inquiétude particulière dans ce match maîtrisé de bout en bout, les Colombelloises font définitivement plier le camp visiteur en seconde période sous les coups de boutoir de Marie Gagez (9 buts), intenable sur son aile, mais aussi Alisson Breysacher. Compte tenu d'un effectif limité, l'opération comptable est excellente, Colombelles est 5ème avec un bonus correct sur la zone rouge. En revanche, Bordes montre encore et toujours ses limites en déplacement, pas de réaction d'orgueil qui plombe un peu plus les espoirs de maintien.

De maintien, il en est question pour Rennes qui signe enfin sa première victoire à Rapatel cette saison (28-17) devant Rochechouart St Junien. Passé un premier quart d'heure d'observation, les Rennaises font le plus dur avant la pause grâce à une combativité défensive de tous les instants. Mélina Rolland profite du bon travail défensif pour placer le RMH sur orbite. En seconde période, passé une tentative de retour au score à la 37ème minute, le match prend des allures de déroute pour les joueuses du Limousin. Rennes enfonce le clou grâce à son tandem offensif : Camille Mousset et Céline Bordet (8 buts chacune) exploitent les trous béants au coeur d'une défense visiteuse à l'abandon. Soulagement palpable pour les protégées d'Olivier Mantès qui font coup double avec ce succès : de la confiance emmagasinée et 3 points qui entretiennent l'espoir d'une sortie rapide de la zone rouge. En revanche, handicapé certes par l'absence de ses Africaines, Rochechouart encaisse ici une fessée préocupante... avec la place du premier relégable en prime. Car dans le même temps, St Amand les Eaux confirme son joli redressement à la faveur d'un succès à Verdavaine contre Bergerac (26-21). Décidemment, la défense est à la mode sur tous les parquets de N1 : car c'est en défense que le club de la cité Thermale a construit son succès autour de sa gardienne Elodie Evrard. La première période est équilibrée jusqu'à ce que St Amand inflige un 3-0 dans les dernières minutes. Mais Bergerac, emmené par Sofya Berdovich, résiste. Les Amandinoises, avec à la baguette Sandrelle Itoua, creusent peu à peu l'écart en seconde période. C'est Nikolina Lutovac (joueuse du match avec 10 buts inscrits), aidée par Itoua, qui force la décision et permet à St Amand de signer un 3ème succès consécutif. Une bouffée d'oxygène pour les filles du tandem Rifflart-Schmidt qui quittent enfin et pour la première fois de la saison la zone de relégation. Dépassé par la vitesse Nordiste, Bergerac s'est éteint au cours de la seconde période et repart bredouille. Un revers en guise d'alerte pour des Périgourdines plus que jamais menacées (à 2 points) par la zone rouge.

HBC ST AMAND LES EAUX PDH - BERGERAC HB
26 - 21 (Mi-temps : 10-7)
ST AMAND HAUSSE LE TON
Statistiques du match
Lieu :
JEAN VERDAVAINE
Rue Emile Seigneuret (Lycée COUTEAUX) 59230 ST AMAND LES EAUX
Date :
Le 14/01/2012 20h30
Arbitres :
MARKOVIC JOVICA
VASSERE MANUEL

*****************************

LOMME LILLE METROPOLE HB - AUNIS HB LA ROCHELLE PERIGNY
28 - 23 (Mi-temps : 17-9)
DEJA PLIÉ A LA MI-TEMPS
Statistiques du match
Lieu :
SALLE DU PARC
RUE DE LA MITTERIE 59160 LOMME
Date :
Le 14/01/2012 20h30
Arbitres :
LEMAIRE GILLES
RITT CLAUDE

*****************************

POITIERS EC-HB - STELLA SPORTS SAINT MAUR HB
30 - 25 (Mi-temps : 15-13)
ET OKOMBA PASSA PAR LA !
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase du lycée des bois d'amour
rue de la garenne 86000 POITIERS
Date :
Le 14/01/2012 20h45
Arbitres :
JACOUTOT MATHIEU
MEDINA JOHANN

*****************************

RENNES METROPOLE HB - ROCHECHOUART-ST-JUNIEN HB 87
28 - 17 (Mi-temps : 12-7)
SOULAGEMENT PALPABLE COTÉ RMH
Statistiques du match
Lieu :
gymnase Rapatel
3 rue Rapatel 35000 RENNES
Date :
Le 14/01/2012 20h30
Arbitres :
CORDIER THIERRY
WIROTIUS-BELLEC ERIC

*****************************

CLUB LAIQUE COLOMBELLES HB - BORDES SPORTS
27 - 21 (Mi-temps : 14-11)
MAUVAISE FORTUNE... GROS COEUR
Statistiques du match
Lieu :
PIERRE RIVAL
52 AVENUE LEON BLUM 14460 COLOMBELLES
Date :
Le 14/01/2012 20h30
Arbitres :
DAUBA THIERRY
FERNANDES CESAR

*****************************

UNION SPORTIVE ALFORTVILLE HB - SAINT GERMAIN BLAVOZY HB
26 - 22 (Mi-temps : 14-9)
ALFORTVILLE AU PETIT TROT
Statistiques du match
Lieu :
COSEC Léo Lagrange
56 rue Etienne Dolet 94140 ALFORTVILLE
Date :
Le 14/01/2012 20h30
Arbitres :
TROUSSE ANTHONY
TUSSEAU NICOLAS

*****************************

Poule 2

Après quelques surprises en tête de ce championnat fin 2011, les prétendants à la D2 ont tenu à remettre les pendules à l'heure lors de ce week-end de reprise. A l'image de Cannes qui, dans le choc au sommet de cette 10ème journée face à la réserve de Besançon, a fait parler son expérience en s'imposant (26-29) dans le palais des sports Bisontin. Et pourtant, il a fallu attendre longtemps avant de voir le ténor de la Côte d'Azur prendre définitivement l'ascendant. La faute à des jeunes Bisontines qui répondent par l'intermédiaire de Jenna Desmaris (9 buts) et Amanda Kolczynski au bon démarrage des Cannoises. Une première mi-temps tournée vers l'offensive, aucun temps mort et un mano-à-mano haletant entre les deux équipes. Cannes va profiter aux abords de la 40ème minute pour faire le trou, un 3-0 bien exploité en supériorité numérique. L'avantage est bonifié par le bon travail défensif de Kim Ewanovich dans son but. En attaque, la formation Azuréenne peut compter sur la redoutable efficacité à l'aile d'Aurélie Goubel (9 buts) et la puissance du duo d'arrières Judit Pocze - Néli Radulova. Les approximations et la mauvaise gestion des supériorités numériques côté ESBF permettent à Cannes d'enfoncer le clou et de faire tomber pour la première fois Besançon dans sa salle. Un succès autoritaire des filles de Jean-Louis Leblond qui partagent désormais le fauteuil de leader en compagnie de Bourg de Péage. Les réservistes Bisontines confirment leur déclin et dégringolent à la 5ème place. Autre co-leader, Bourg de Péage a mis fin à 3 revers consécutifs à l'extérieur : le club Drômois s'est imposé ce samedi chez la réserve de Dijon (22-29). Un match à sens unique maîtrisé de bout en bout par les Péageoises. Et pour se mettre sur de bons rails, Bourg de Péage a pu compter sur l'habituel rendement offensif de Cécile Dechilly (11 réalisations au total) et Mélissa Théophile. La première mi-temps est à l'avantage des joueuses de Mario Cuscusa. Dijon réagit en seconde période sans hélas pouvoir combler l'écart. La faute à une attaque en grande difficulté où seule Marie François (7 buts) a su tirer son épingle du jeu. La faute surtout à une défense Péageoise impériale, Bourg de Péage remet les gaz en tête du championnat. Tout le contraire de Dijon qui s'enfonce un peu plus dans les profondeurs du classement.

Besançon, Dijon.. et Nîmes. Décidemment, les réservistes de LFH sont dans le creu de la vague. La faute à une soudaine baisse de régime et des effectifs en perpétuel mouvement. C'est ainsi que l'ATH Achenheim-Truchersheim a suivi la tendance en battant (35-24) la réserve de Nîmes. Une rencontre d'un niveau très moyen entre deux équipes qui ont accumulé les erreurs et les maladresses. A ce jeu là, c'est l'ATH plus complet et moins maladroit qui finit par s'envoler au score en seconde période. A noter la grosse partie d'Anna Djuric (11 buts) et une présence de la demi-centre Bosnienne de tous les instants. Du côté de Nîmes, Perez et Champion (8 buts) ont manqué de soutien notamment en seconde mi-temps, la réserve du HBCN qui encaisse un revers inquiétant. Enfin, à signaler que l'ATH était privé de ses gardiennes habituelles : Audrey Nonnenmacher est enceinte et a décidé de mettre un terme à sa saison sportive, Sarah Bernabeu souffre d'une entorse du genou. Du coup, elles ont été remplacées par Frédérique Forgues qui est sortie de sa pré-retraite et de son poste de coach adjoint de la N3 et par Patricia Gillig. Dans le sillage de son excellente fin d'année, Bouillargues a repris ses bonnes habitudes, victoire renversante face à Vesoul (29-25). A chacun sa mi-temps : la première est Vésulienne grâce à Assia Bouatil, auteur de nombreuses parades, et au tandem offensif Ludivine Mikolon et Elsa Gendre (7 buts). Vesoul préserve l'essentiel jusqu'à la 40ème minute, moment choisi par Bouillargues pour se révolter. Et quelle révolte ! Sous l'impulsion de Marie Crébassa, Chloé Roelandt et Jennifer Pierre, le SUN-ALB renverse la vapeur et fait un premier break à la 46ème minute. Dès lors, le collectif Gardois se met en branle et d'un lob astucieux, Crébassa clôt les débats de jolie manière. Bouillargues reste ainsi 3ème en embuscade à 1 point des co-leaders. De son côte, Vesoul aura raté le coche... et baissé une nouvelle fois de pied physiquement dans le dernier quart d'heure. Résultat frustrant mais la manière affichée est somme toute encourageante pour les coéquipières de Cécile Racine.

Dos au mur en position de relégable, Le Pouzin a renoué avec le succès dans son gymnase à l'occasion de la venue de La Garde, lanterne rouge du classement (23-17). Un succès impératif que les Ardéchoises ont mis du temps à décrocher, la faute à une première mi-temps dominée par les Varoises, La Garde dresse les barbelés en défense et s'en remet au bras de Laetitia Genest pour scorer. Dans une position critique à la pause, les Pouzinoises font leur révolution en début de seconde mi-temps. Révolte menée notamment par Lise Carpino (8 buts) et Adriana Leordean, le salut vient surtout d'une défense retrouvée qui n'encaisse que 6 petits buts sur les 30 dernières minutes. Une prouesse facilitée par l'énorme partie d'Aline Vouriot, auteur de 15 arrêts. Le Pouzin s'impose dans la douleur et revient dorénavant à 2 points du premier relégable. Gros regrets pour les Gardéennes de Tatiana Vincent qui n'ont pas tenu la distance en seconde période, la faute à une incroyable fébrilité offensive. Enfin, Plan de Cuques est bien l'équipe en forme de cette poule 2 : 4ème succès consécutif pour les filles de Laure Berdegay à Metz (26-30). Au coude à coude dans le premier quart d'heure, Metz s'échappe en fin de première sous la houlette de Marine Cocciale et Tamara Horacek. Mais la jeunesse Messine se révèle trop tendre au retour des vestiaires : Plan de Cuques inflige un terrible 7-0 en 10 minutes et dès lors verouille la rencontre. Florence Métral en contre, Priscilla Novi et Perhyn Capel sur les ailes et surtout une excellente Mélodie Serna (8 buts) sur la base arrière portent définitivement l'estocade. A noter aussi la bonne entrée en seconde mi-temps de la capitaine Fanny Marchand qui conclue ainsi : "On a trouvé un équilibre, les jeunes ont trouvé leur place". Le club Provençal s'impose en Lorraine et fait plus que jamais figure d'aspirant à la remontée en D2. Désormais, on voit se dessiner un quator - Cannes, Bourg de Péage, Bouillargues et Plan de Cuques - capable de prétendre à l'échelon supérieur. De son côté, la réserve Messine bascule en seconde partie de tableau.

SUN AL BOUILLARGUES - CS VESOUL HAUTE SAONE
29 - 25 (Mi-temps : 13-16)
BOUILLARGUES FINIT EN TROMBE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase municipal
Rue de la Source 30230 BOUILLARGUES
Date :
Le 14/01/2012 20h30
Arbitres :
BAILLY ALEXANDRE
MAGNIER VINCENT

*****************************

ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM HB - HB CERCLE NIMES II
35 - 24 (Mi-temps : 18-15)
ACHENHEIM SUR UN BOULEVARD
Statistiques du match
Lieu :
GYMNASE DU COLLEGE
RUE DU COLLEGE 67204 ACHENHEIM
Date :
Le 14/01/2012 20h00
Arbitres :
CERVERA JOSE
PITARCH GERALD

*****************************

CERCLE DIJON BOURGOGNE II - DROME HB BOURG DE PEAGE
22 - 29 (Mi-temps : 12-17)
L'EXPERIENCE PEAGEOISE A PARLÉ
Statistiques du match
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris 21000 DIJON
Date :
Le 14/01/2012 18h00
Arbitres :
VIVES MARC
WEINGAERTNER JEAN-CHRISTOPHE

*****************************

ES BESANCON FEMININ II - AS CANNES HB
26 - 29 (Mi-temps : 16-15)
LA MAINMISE CANNOISE EN SECONDE
Statistiques du match
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
42 avenue Léo Lagrange 25000 BESANCON
Date :
Le 14/01/2012 20h30
Arbitres :
BENNOUR RIDHA
REGAIEG RAOUF

*****************************

METZ HB II - HB PLAN DE CUQUES
26 - 30 (Mi-temps : 14-10)
LE HBPC RENVERSE LA SITUATION
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase du technopole
5 boulevard Arago 57070 METZ
Date :
Le 14/01/2012 20h00
Arbitres :
FERBUS HENRI
VAUJANY STEPHANE

*****************************

LE POUZIN HB 07 - HB LA GARDE
23 - 17 (Mi-temps : 8-11)
FERMETURE DES PORTES EN SECONDE
Statistiques du match
Lieu :
Jackson Richardson
Complexe sportif "Lili Moins" 07250 LE POUZIN
Date :
Le 14/01/2012 20h45
Arbitres :
BOOS OLIVIER
RONDEAU YANNICK

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités