mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le flou subsiste à mi-parcours
Le flou subsiste à mi-parcours
24 Janvier 2012 | National > Nationale 1F

Résumé de la 11° Journée de N1F. Ce double championnat est loin d'avoir livré tous ses mystères : c'est au tour de la poule 1 de se transformer en vrai sac de crabes. Lomme et Aunis lâchent du lest... ce qui permet à Poitiers de revenir à hauteur du leader et au tandem d'outsiders Alfortville - Colombelles de croire toujours en leurs chances. En poule 2, Cannes et Bourg de Péage confirment à domicile. Bouillargues ne veut surtout pas décrocher, freinant ainsi la remontée de Plan de Cuques.

Poule 1

Bêtes noires et matchs nuls au menu de cette dernière journée de la phase aller. Bête noire tout d'abord en face d'Aunis et de Lomme qui sont tombés de façon inattendu ce week-end. Leader de la poule avec une impressionnante série de succès, Lomme a subi la loi de la Stella St Maur en déplacement (25-24). 3ème défaite du championnat qui ternit la dynamique du cador Nordiste... Mené 8-2 à la 17ème minute, la formation de Laurent Worm prend la marée dans un premier temps sous les coups de boutoir du tandem offensif Jessica Le Digabel - Adeline Bournez (8 buts chacune dans ce match). Lomme tente de reprendre la main face à un hôte parisien en grande forme. La seconde période est beaucoup plus équilibrée : le score est serré dans le dernier quart d'heure. Aurore Sanz, omniprésente au pivot ou en contre-attaque, remet Lomme sur de bons rails. Mais c'est la Stella qui force la décision dans le money-time et arrache un succès aussi brillant que nécessaire. Après un revers il y a 2 ans déjà, Lomme n'y arrive toujours pas dans cette petite salle Rabelais désormais maudite pour lui. La formation du Nord se voit rejoindre en tête du classement par Poitiers. St Maur empoche ici un succès capital qui lui permet de garder 2 points d'avance sur le premier relégable. Dans l'air du temps, Poitiers confirme son retour en forme après un nul courageux obtenu dimanche à Rochechouart St Junien (27-27). Le PEC a notamment pris le commandement des opérations en première période grâce à une défense hermétique et évidemment une Chantal Okomba fidèle à elle-même (12 buts pour la Congolaise). Mais les choses se gâtent au retour des vestiaires, Rochechouart se rebiffe et inflige un 7-0 à son adversaire, le ROC-ASSJ reprend les rênes grâce à Anabelle Courcelles (7 buts) et Pauline Granet. Le tandem Haut-Viennois donne 3 buts d'avance à Rochechouart à 3 minutes du terme. Mais les Pictaviennes ont de la ressource : quelques ballons cafouillés par l'hôte du soir et c'est Poitiers qui égalise par l'inévitable Okomba. Que de regrets pour Rochechouart qui manque de peu une superbe performance et l'opportunité de se rapprocher du premier non-relégable. Le ROC-ASSJ est toujours dans la zone rouge. A force d'abnégation, Poitiers s'en sort par miracle et redonne ainsi des couleurs à son envie d'aller tâter de la D2.

Toujours à l'affût, Alfortville a du mettre le bleu de chauffe ce samedi dans le Périgord : match nul obtenu par les filles d'Aniko Meksz du côté de Bergerac. Souvent dans le bon tempo surtout en première période, Alfortville se montre particulièrement inspiré en attaque dans le sillage de Krisztina Pigniczki (7 buts), d'Oana Horge et Caroline Pilon. Des femmes d'expérience au pouvoir chez un USA dominateur en première mi-temps. Puis, la rencontre se tend en seconde, les défenses prennent le pas sur les attaques. Et Bergerac reprend la maîtrise grâce notamment au duo Sofya Berdovich - Ezster Hodosi sans oublier le retour gagnant de Mariam Traoré. Le collectif de Dordogne partage au final les points (28-28). Une déception tout de même au vu de la débauche d'énergie fournie, Bergerac reste premier non-relégable. Alfortville a su résister au plus fort de la tempête en seconde période. Deux points obtenus qui permettent aux Val-de-Marnaises (3èmes) de rester juste derrière le duo de co-leaders. C'est une grosse déception dans les rangs d'Aunis... Cette défaite nette et sans bavure (31-34) à Périgny face à St Amand les Eaux. Rien à redire sur ce revers face à sa bête noire déjà vainqueur l'an dernier : Aunis, incapable d'imprimer du rythme, s'est laissé manger par un adversaire dans une toute autre dynamique. Malgré quelques rapprochés au score, les Rochelaises de Laurent Grammont ont tenté à plusieurs reprises de retourner la situation. Notamment par le biais d'une France Meret-Brunel intenable (9 buts) ou encore de la jeune Ninon Pouch. Mais hélas, un tandem offensif trop esseulé pour renverser la vapeur. C'est à l'inverse St Amand les Eaux qui fait preuve d'une belle maîtrise pour confirmer son retour en forme. Le collectif Nordiste a notamment fait les pires misères à la défense Charentaise-Maritime : Nikolina Lutovac, Amina Sankharé et Habibatou Konaté ou encore la surprenante Kimberley Descamps (6 buts) ont scoré à maintes reprises. De la mobilité face pourtant à un adversaire qui n'en manque pas, les Amandinoises enregistrent leur 4ème succès consécutif et recollent ainsi à la 6ème place. Loin.. très loin d'un début de saison pour le moins cauchemardesque. Quant à Aunis, ce second revers d'affilée assombrit le retour en D2, Maelig Rete et ses partenaires (5èmes) restent néanmoins dans la course à 3 points des leaders.

Autre retour remarqué, celui de Colombelles qui s'est imposé sans problèmes à St Germain Blavozy (22-25). Et pourtant, l'équipe du Calvados a longtemps subi les évènements en première mi-temps. St Germain se montre diablement efficace en défense : Delphine Allègre (7 buts), Cécile Dienna et Elodie Sachon mettent leur équipe dans d'excellentes dispositions. En tête à la pause, les Alti-Ligériennes vont déjouer au retour des vestiaires : un 3-0 encaissé un 5 minutes et c'est Colombelles qui redore son blason. Dès lors, l'expérience parle et le visiteur Bas-Normand, plus frais physiquement, s'envole au score sous l'impulsion de sa capitaine Alisson Breysacher (10 buts) et du duo à l'aile Marie Gagez et Marion Gaignon. Victoire Colombelloise au final, l'équipe de Philippe Breysacher pointe à la 4ème place désormais... à 2 points des meilleurs. De quoi reprendre goût à la lutte pour la montée en D2. Toujours aussi inconstantes en seconde, cette 8ème défaite assombrit encore plus l'espoir de maintien chez les Sangerminoises de Philippe Lebourgeois, le premier sauvé est désormais très loin. Enfin, Bordes a remis du baume au coeur après une phase aller ratée. Démonstration faite chez lui contre Rennes (25-14). Il faut dire que les Béarnaises d'Emilien Larrière n'y sont pas allées par le dos de la cuillère... Le retour de la capitaine Jennifer Lousteau (5 buts) n'y est évidemment pas étranger. C'est donc un match à sens unique, Bordes a pu compter sur la vivacité de Pascale Fourré et d'Estelle Chabat pour prendre le large au score. Dans le même temps, la formation Bérnaise se révèle intraitable en défense autour d'une Lélie Dequin solide à la parade (15 arrêts). Aucune réaction d'orgueil dans les rangs Rennais... Alors Bordes continue son one-woman show et clôture la marque sur un joli total de seulement 14 buts encaissés. De quoi espérer un impensable come-back lors de la phase retour. Totalement hors-sujet, Rennes va devoir très vite oublier ce non-match. Le RMH, installé depuis trop longtemps dans la zone de relégation, prend du retard sur ses adversaires directs... le premier sauvé est à 4 points devant lui.

AUNIS HB LA ROCHELLE PERIGNY - HBC ST AMAND LES EAUX PDH
31 - 34 (Mi-temps : 11-14)
ST AMAND... MAITRE DES DEBATS
Statistiques du match
Lieu :
PERIGNY
Rue du Péré 17180 PERIGNY
Date :
Le 21/01/2012 20h45
Arbitres :
PARADIS ANNE-LAURE
TOURNANT ELODIE

*****************************

BERGERAC HB - UNION SPORTIVE ALFORTVILLE HB
28 - 28 (Mi-temps : 15-16)
BERGERAC NE LACHE RIEN
Statistiques du match
Lieu :
Louis Aragon
Allée des Grands Ducs 24100 BERGERAC
Date :
Le 21/01/2012 20h30
Arbitres :
BOIS FREDERIC
BOURGEOLAIS ALAIN

*****************************

SAINT GERMAIN BLAVOZY HB - CLUB LAIQUE COLOMBELLES HB
22 - 25 (Mi-temps : 13-9)
ST GERMAIN N'A PAS TENU LA CADENCE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase de la plaine
lieu dit La Plaine 43700 ST GERMAIN LAPRADE
Date :
Le 21/01/2012 20h45
Arbitres :
CERVERA JOSE
PITARCH GERALD

*****************************

STELLA SPORTS SAINT MAUR HB - LOMME LILLE METROPOLE HB
25 - 24 (Mi-temps : 13-10)
SUPERBE EXPLOIT STELLISTE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase Brossolette
51, avenue Pierre Brossolette 94100 ST MAUR DES FOSSES
Date :
Le 21/01/2012 18h30
Arbitres :
CARRETERO BERNARD
SERRA PATRICK

*****************************

BORDES SPORTS - RENNES METROPOLE HB
25 - 14 (Mi-temps : 13-8)
BORDES DONNE LA FESSÉE
Statistiques du match
Lieu :
René Nativité
44 rue du Stade 64510 BORDES
Date :
Le 21/01/2012 20h45
Arbitres :
HAKIMI MILOUD
RAFFIN LAURENT

*****************************

ROCHECHOUART-ST-JUNIEN HB 87 - POITIERS EC-HB
27 - 27 (Mi-temps : 12-15)
ROCHECHOUART AU COURAGE
Statistiques du match
Lieu :
P.D.S ST JUNIEN
Boulevard Cachin 87200 ST JUNIEN
Date :
Le 22/01/2012 16h00
Arbitres :
COCHARD CORALIE
HERY VICTORIA

*****************************

Poule 2

Confirmation est faite que les favoris à l'accession prennent le commandement des opérations dans cette poule 2. Et notamment le duo de co-leaders Cannes et Bourg de Péage, vainqueurs tous deux à domicile ce week-end. Pourtant, tout ne fut pas rose car les deux cadors de la poule ont dû batailler pour s'imposer. C'est le cas notamment de Cannes, vainqueur à l'énergie (32-29) de la réserve de Dijon. Il faut dire que les jeunes Dijonnaises ont étonnament donné du fil à retordre au cador Azuréen. Maître du score, Cannes prend les choses en main en première période grâce à une bonne défense autour de Kim Bleivik. Le quator offensif de l'ASC - Néli Radulova, Judit Pocze, Hadja Cissé et Aurélie Goubel - se met en évidence et permet au club du président Pineau de prendre une bonne marge à la mi-temps. On s'attend à une envolée au score des Cannoises... pas du tout ! Dijon reste en embuscade sous l'impulsion du duo Marie François - Laetitia Benouamer (7 buts) et grâce à quelques parades bien senties de Tracy Moura. Cannes conserve tout de même l'essentiel mais n'affiche pas encore une complète sérénité à domicile. Des lueurs d'espoirs pour le Dijon d'Anthony Favier qui à défaut de points ce week-end peut se satisfaire de la manière. La réserve du CDB reste en zone rouge, à 3 points du premier non-relégable. Sous les yeux d'un public nombreux à Champagnat, Bourg de Péage est parvenu non sans mal à remporter le derby de Drôme-Ardèche face à son voisin Pouzinois (30-27). Un derby qui a tenu toutes ses promesses tant le suspense fut haletant. Certes, Bourg de Péage fait respecter la logique mais la formation de Mario Cuscusa a du faire face à une belle résistance Ardéchoise, commandée par Justine Joly (9 buts), Marlène Francesco ou encore la gardienne adverse Aline Vouriot. A l'affût, Le Pouzin est tout de même resté derrière au score, dominé en face-à-face par Laure Baconnier, étincelante dans le but Péageois (21 arrêts). Dominé aussi par une attaque locale en verve : Linda Naffah, Mélissa Théophile (8 buts chacune) et Aleksandra Kempa en réussite... bien relayées par Cécile Dechilly à point nommé pour valider définitivement la victoire Drômoise. Du côté du Pouzin, ce revers, somme toute honorable, le laisse néanmoins toujours dans la mauvaise position du premier relégable.

Match phare du week-end, les deux anciens bannis de D2, Plan de Cuques et Bouillargues se sont quittés dos-à-dos (20-20) dans un match à suspense. Et c'est Bouillargues qui se révèle le plus inspiré dès les premiers instants. Le club Gardois mène les débats en première période grâce notamment à la superbe prestation de sa gardienne Bérénice Térol. En échec constant aux tirs, Plan de Cuques, à défaut de convaincre, s'est accroché pour revenir.  Bouillargues, Chloé Roelandt et Myrtille Meslet en tête, malmènent l'équipe Provençale au beau milieu de la seconde période et durant 55 minutes. Réaction salvatrice dans le money-time pour Plan de Cuques, dans le sillage de Cloé Vuillemot, qui parvient à accrocher le match nul. "Il y a trop de déchet pour espérer mieux. Le groupe s'est peut être ajouté une pression supplémentaire sur les épaules. C'est finalement à l'envie, au mental que le HBPC s'en est sorti plutôt bien après avoir retrouvé un état d'esprit plus conquérant" dira la pivot Clara Terzian à l'issue du match. Toujours est il que Bouillargues (3ème) et Plan de Cuques (4ème) restent encore et toujours derrière le tandem de leaders, respectivement à 2 et 3 points. Cette 11ème journée a décidemment été le théâtre de matchs joués à couteaux tirés. Ce fut le cas aussi entre La Garde, bon dernier du championnat, et Achenheim-Truchtercheim. Varoises et Alsaciennes ont finalement dû concéder le partage des points (24-24). Mais rien ne laissait présager un tel scénario à la pause. En effet, La Garde avait jusque là totalement maîtrisé le match grâce à des montées de balle fulgurantes. Bien aidée par les nombreuses parades de Roxane Cox, l'attaque Gardéenne affole son adversaire dans le sillage de Laetitia Genest et Elodie Boyer (5 buts chacune). Changement radical de décor à la pause, l'ATH Achenheim reprend ses esprits grâce à une défense 6-0 retrouvée autour de la puissante Aminata Sow. Avec Gillig précieuse dans son but, le visiteur Alsacien égalise à la 54ème... et fait le forcing en toute fin de match. Mais La Garde, en grande difficulté sur cette seconde période, parvient tout de même à égaliser in-extremis. A défaut de mieux, les Gardéennes de Tatiana Vincent mettent fin à une longue série noire avant de basculer sur une phase retour... que l'on espère meilleure. Malgré une entame ratée, Achenheim n'a pas perdu... un moindre mal pour les protégées de Bénédicte Ducrocq qui ont soufflé le brûlant et le glacial. L'ATH a 4 points d'avance sur le premier relégable.

Vesoul a fait sa révolution dans le derby de Franche-Comté face à la réserve de Besançon (28-25). Une timide révolution certes... mais ô combien capitale dans l'optique du maintien. Malgré quelques tentatives de retour de l'ESBF, Vesoul a toujours maîtrisé cette rencontre, s'appuyant sur une défense efficace autour d'une Assia Bouatil une nouvelle fois précieuse à la parade. Et forcément, les joueuses d'expérience ont pris leurs responsabilités dans ce match à l'image de Cécile Racine et Anne-Sophie Parisot... les deux anciennes Bisontines (6 buts chacune) ont notamment permis aux Vésuliennes de garder l'avantage au score. Elsa Gendre et Ludivine Mikolon ajoutent leur contribution et Vesoul s'adjuge ainsi une 3ème victoire nécessaire pour remonter au classement. Le CSVHS est toujours relégable mais avec 2 points désormais de retard sur le premier sauvé, de quoi faire renaître l'espoir du maintien chez les demoiselles de Haute-Saône. Jenna Desmaris (10 buts) et Valentine Oqda (6 buts) trop esseulées sur le front de l'attaque Bisontine, la réserve de l'ESBF s'est montrée beaucoup trop timorée dans le jeu pour espérer rivaliser. Un 3ème revers d'affilée en forme de signal d'alarme. Enfin, la réserve de Nîmes a donné des sueurs froides à son public de Néruda en ne jouant véritablement qu'une mi-temps, une victoire littéralement renversante (31-27) face à son homologue Messine. La faute à une première mi-temps totalement manquée, 18 buts encaissés et une défense aux abonnés absents... De quoi faire enrager Christophe Chagnard, le coach du HBCN. Metz, par la réussite aux tirs de Tamara Horacek et de Roselyne N'Go Leyi, affole les compteurs sur ces 30 premières minutes et prend un avantage conséquent à la pause. Mais la furia Nîmois s'abat sur l'équipe visiteuse en début de seconde période : une défense totalement métamorphosée et subitement infranchissable - devant Laurie Carretero - permet à Nîmes de retrouver ses esprits. Dans le même temps, Cindy Champion (12 buts), Alicia Perez et Julia Millet se déchaînent sur le but Messin et redonnent l'avantage au HBCN à la marque. Fin de match en roue libre, Nîmes s'impose et fait la bonne opération en vue du maintien. En face, Metz s'est révélé incapable de juguler la révolte locale, une inconstance qui traduit les difficultés actuelles du groupe de Yacine Messaoudi.

HB PLAN DE CUQUES - SUN AL BOUILLARGUES
20 - 20 (Mi-temps : 8-10)
PLAN DE CUQUES S'EN SORT BIEN
Statistiques du match
Lieu :
LES AMBROSIS
Avenue Pasteur 13380 PLAN DE CUQUES
Date :
Le 21/01/2012 20h30
Arbitres :
JOALLAND BENOÎT
OUARDANI ADEL

*****************************

CS VESOUL HAUTE SAONE - ES BESANCON FEMININ II
28 - 25 (Mi-temps : 15-12)
L'ECLAIRCIE DANS LA GRISAILLE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase Jean-Jaurès
56 rue Jean Jaurès 70000 VESOUL
Date :
Le 21/01/2012 20h30
Arbitres :
CLERMONT NICOLAS
CLERMONT OLIVIER

*****************************

DROME HB BOURG DE PEAGE - LE POUZIN HB 07
30 - 27 (Mi-temps : 17-14)
LE DERBY AUX PEAGEOISES
Statistiques du match
Lieu :
Halle Champagnat
9 rue charles Mossant 26300 BOURG DE PEAGE
Date :
Le 21/01/2012 20h30
Arbitres :
KENTZINGER GEOFFROY
KESSLER DAMIEN

*****************************

AS CANNES HB - CERCLE DIJON BOURGOGNE II
32 - 29 (Mi-temps : 13-9)
CANNES GERE... SANS ÉCLATS
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase des Mûriers
Rue René Dunan 06150 CANNES LA BOCCA
Date :
Le 22/01/2012 15h00
Arbitres :
GOURDEL BRUNO
NOGUES OLIVIER

*****************************

HB LA GARDE - ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM HB
24 - 24 (Mi-temps : 18-10)
LA GARDE RATE LE COCHE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase La Planquette
Rue Henri Barbusse 83130 LA GARDE
Date :
Le 21/01/2012 20h30
Arbitres :
FARGE LUDOVIC
MARTINEZ DAVID

*****************************

HB CERCLE NIMES II - METZ HB II
31 - 27 (Mi-temps : 14-18)
NIMES TOTALEMENT RENVERSANT
Statistiques du match
Lieu :
PABLO NERUDA
Place Hubert Rouger 30000 NIMES
Date :
Le 21/01/2012 18h30
Arbitres :
BRIANCEAU ALEXIS
MONLLOR DAVID

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités