mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Toujours en vie...
Toujours en vie...
22 Janvier 2012 | International > Euro

A l'issue d'une prestation une nouvelle fois poussive et laborieuse, l'équipe de France a réussi à dominer la Slovénie (28-26), en tremblant jusqu'au bout. Elle est toujours en vie dans cet Euro. Mais déjà se profilent l'Islande et la Croatie...

Des âmes en peine. Pas franchement concernés. Pour leur premier rendez-vous de ce tour principal, les Bleus ont commencé leur match contre la Slovénie de la même manière qu'ils avaient achevé le précédent face à la Hongrie. Sans fluidité, sans envie. A la recherche d'un sauveur qui allait pouvoir les tirer de ce cauchemar qui s'éternise. Mais le sauveur habituel des grandes occasions ne répondait pas : Karabatic, perdu entre tirs forcés et mauvaises inspirations, ne marque son premier but qu'à la 24e minute...

Si la France surnage dans cette première mi-temps, elle le doit à ses ailes. Alors que les arrières vont s'empêtrer dans une défense slovène collante et usante, Bingo et Joli proposent des solutions à l'extérieur. Vifs et réalistes, les ailiers maintiennent la France en respiration artificielle. Et quand Abalo les rejoint en fin de mi-temps, les Bleus, dépassés pendant 25 minutes, recollent miraculeusement à un seul but des Slovènes.

Barachet prend les clés du camion en seconde période. Incisif et volontaire, le Chambérien mène le tempo. S'applique à créer, à tenter. Avec sa patte gauche et sa puissance, il prend ses responsabilités. Ne rechignant pas, parfois, à offrir son corps à la patrie sur des percées slovènes. Et la France reste au contact. Réussissant même à prendre les commandes une première fois après une réalisation de Bertrand Gille (22-21, 45e).

Malgré cela, les Bleus semblent se délecter à donner le bâton pour se faire battre. Un énorme rondin même. A la 52e minute à 25-23, la Slovénie écope d'un deux minutes. Karabatic vient de claquer pour la deuxième fois après plusieurs échecs, la spirale est positive, et la supériorité numérique idéale pour creuser définitivement le score. Nouvelle désillusion : les Slovènes, plus réalistes et surtout franchement moins inhibés, marquent par deux fois. "Quand on ne sait pas tuer le match...", se lamentait déjà Claude Onesta après la défaite contre la Hongrie.

Mais après un acrobatique retourné dos au but d'Honrubia, le score est conclu par un parpaing rageur de Fernandez. Les Bleus encaissent leurs deux premiers points de ce tour principal, se réjouissant en même temps de la défaite de l'Hongrie devant l'Islande. Et si le propre des grandes équipes est de savoir gagner en jouant mal, alors la France commence à retrouver son standing.

A Novi Sad, Spens Hall
Le dimanche 22 janvier à 18h10
France - Slovénie : 28 - 26 (Mi-temps : 14-15)
5000 Spectateurs
Arbitres :
MM Din et Dinu (Roumanie)

Dernière Journée | Journée 4
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
FranceSlovénie282622/01>>
HongrieIslande212722/01>>
EspagneCroatie242222/01>>
Prochaine Journée | Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
FranceCroatie 24/01
EspagneIslande 24/01
HongrieSlovénie 24/01
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Espagne5320177721
2Croatie432108482-1
3Hongrie331117174-1
4France23120778112
-Slovénie231208991-1
6Islande2312088861-2

 

© Olivier Stephan
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités