mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
A Nice, les valeurs essentiels du groupe ont fait la différence
A Nice, les valeurs essentiels du groupe ont fait la différence
23 Janvier 2012 | National > Nationale 1M

Qui allait avoir la fève et reprendre le chemin des étoiles... Il fallait faire front et ils l’ont fait. Après les deux défaites concédées contre Villeurbanne et à Fréjus, qui ne nous plaçait déjà plus invincible à Pasteur avec la réception de La Seyne, (Handzone pronostiquant même un nul qui en dit long). Le coach a demandé l’union sacré face à l’adversité et les problèmes rencontrés. Le Cavigal Nice Handball s’est resserré autour du groupe et son projet de jeu, celui qui prône le collectif avant tout.

Le "Cavi" prend l’avantage d’entrée grâce aux récupérations de balle et à sa défense qui met en valeur le gardien de but Poirier, ce dernier nous gratifiant d'excellentes  relances dont profitent les virevoltants ailiers Lamazaa-Parry et Parmentelot.

Le rythme imposé est satisfaisant. A défaut d’être suffisamment armés sur la base arrière les deux collectifs sont très patients en attaque et construisent avec pertinence. La Seyne prend même un court avantage au quart d’heure (6-7), mais vite étouffés par la furia des jeunes Niçois : Féraud, Jolivet et Petitjean. Ces derniers regagnent le vestiaire avec 4 buts d’avance (15-11).

La deuxième mi-temps redémarre en trombe et le match au fil des minutes semble se diriger vers une chevauchée solitaire +5 puis +7 pour le Cavigal qui ne faiblit pas en défense et qui enfile les perles sur contre attaque. La tâche devient alors de plus en plus ardue pour des Seynois aux abois.

A 14 mn de la fin, La Seyne jette son va-tout en tentant une double stricte. Le manque d’efficacité récurrent des Niçois devant le but, les empêche de creuser un écart conséquent et indiscutable. Les Varois en profitent alors pour obtenir de bons ballons de contre-attaque et pour revenir à 3 longueurs. Mais fébrile et peu en jambe sur la fin, La Seyne va alors commettre beaucoup trop de fautes directes dans le money time pour espérer remporter cette rencontre, dominée qu’elle fut de bout en bout par des niçois unis et pugnaces.

Claude MIRTILLO - Coach du Cavigal Nice Handball
"Nos soucis accumulés depuis le début de la saison, peuvent nous rendre encore plus fort si nous savons les utiliser. Mais ça, il faut le vouloir, il faut aller le chercher, la quête d’un grâle n’est accessible qu’aux prix d’efforts insoupçonnés. Si au contraire nous nous cherchons des excuses ou que nous n’assumons pas nos faiblesses, nous allons nous planter".

Damien LAUMAILLE – Joueur de La Seyne Var Handball
"L’émotion pour trois d’entre nous de rejouer à Pasteur était palpable, est-ce ce qui nous a fait déjouer ? C’est dommage car le CAVI était bon à prendre ce soir, même avec un M’BOUTA débarquant de la CAN une heure avant le match !!!"

Communiqué du Cavigal Nice Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités