mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Gonfreville s'en va, Villeurbanne revient !
Gonfreville s'en va, Villeurbanne revient !
31 Janvier 2012 | National > Nationale 1M

Résumé de la 13° Journée de N1M. Cette dernière journée de la phase aller a donné quelques résultats surprenants à l'image du premier revers cette saison du leader Valence à Cernay-Wattwiller. Une défaite surprise qui relance l'intérêt en poule 2 car Villeurbanne revient à un point des Valentinois. Pas de suspense en revanche à l'Ouest, Gonfreville confirme son rôle de patron de la poule 1 à Gien et en profite même pour prendre 6 points d'avance sur son dauphin, Limoges ayant une nouvelle fois perdu.

Poule 1

Contraint au nul une semaine plus tôt à domicile, le leader Gonfreville l'Orcher a tenu à remettre les pendules à l'heure. Pas de place au doute pour l'invicible armada Normande, le collectif de Dragan Mihailovic a repris ses habitudes en comptant sur une défense haut de gamme du côté de Gien (23-26). Victoire qu'il a néanmoins fallu arracher à un adversaire réputé coriace chez lui. Le mano-à-mano a duré très longtemps, les deux formations se rendant coup pour coup notamment en première période. Gien tient tête à son invité de marque grâce à une combativité défensive de tous les instants. Paul Menudier (5 buts) et ses coéquipiers tiennent ainsi la dragée haute face à une défense Gonfrevillaise regroupée autour de Vladimir Perisic. Dans un match fermé à double tour, le visiteur Normand va néamoins faire la différence en fin de match. Fort d'une confiance inébranlable, Gonfreville peut compter sur la réussite aux tirs de son ailier vedette Mathias Soltane, auteur de 11 buts dans ce match. Quelques trous de souris dans l'arrière-garde Giennoise... autant de rares opportunités que le leader de la poule ne manque pas. Victoire finale des Gonfrevillais qui rassure ainsi le coach Mihailovic et qui permet surtout de prendre désormais 6 points d'avance sur le nouveau dauphin, Hazebrouck. Après une bonne reprise, Gien n'a pas réussi, comme d'autres avant lui, à faire chuter l'invincible... çà n'est pas faute d'avoir essayé, le collectif de Mohamed Ahouari conserve sa place en milieu de tableau. Il fallait être évidemment dans le Loiret ce week-end aux premières loges : outre Gien, Saran recevait un cador du championnat, Limoges. Les Saranais de Fabien Courtial ont épaté leur public du Bois Joly en surclassant une bien pâle formation Limougeaude (32-21). Un match à sens unique, démarré tambour battant : Saran imprime une intensité défensive remarquable et les sanctions ne se font pas attendre... Montées de balles et attaques placées en réussite totale mettent Limoges en galère : Walid Ben Semra (9 nuts) et Didier Curado ne se privent pas pour donner une ampleur démesuré au score. Et la seconde période est du même accabit : Limoges tentant de refaire surface mais Saran maîtrise les débats pour s'imposer brillamment au final. Nouveau match référence pour le collectif Orléanais qui pointe à une superbe 3ème place. Pas de miracle à attendre pour Limoges, en grande difficulté surtout avec 3 blessés de taille. Constat implacable pour le coach Nenad Stanic à l'issue du match : "Nous avons beaucoup trop de blessés. Rémi Oliver sera sans doute absent six semaines. Pour moi, le projet de montée est abandonné".

Autre spectacle à ne pas manquer, la démonstration offensive des Girondins de Bordeaux a ravi un public de Jean Dauguet aux anges ce dimanche. Pensez-donc 49 buts inscrits par l'attaque Bordelaise... un record dans la saison en N1 qui n'est pas prêt d'être battu. Bordeaux a donc donné la leçon à une réserve de Dunkerque à la rue (49-25). Tous les joueurs de champ Bordelais ont participé à l'avalanche de buts... du petit nouveau Vincent Raynaud au capitaine Antoine Damiens (8 buts) en passant par Xavier Villacampa et William Gaulard. Première mi-temps lancée sur les chapeaux de roue... Du hourra handball qui profite aux Bordelais après la pause : 26 buts inscrits sur les 30 dernières minutes... marque de vitalité mais aussi de volonté de garder un rythme soutenu chez les hommes d'Erick Mathé... Un chiffre éloquent qui témoigne surtout du renoncement des jeunes Dunkerquois dans ce match. Oublié les fondamentaux, l'USDK a laissé un boulevard à des Girondins qui n'en demandait pas tant. Grâce à ce one-team show, Bordeaux emmagasine un maximum de confiance et garde ainsi en ligne de mire la seconde place. Pas de miracle pour Dunkerque qui se dirige tout droit vers un retour en N2. Déplacement test pour Hazebrouck dans le Béarn : dans un fief jusque là inviolé, le collectif Nordiste a bien failli s'imposer mais au final doit concéder un match nul rageant (26-26) à Pau-Nousty. Et pourtant, les Hazebrouckois ont mis les ingrédients nécessaires pour faire un bon résultat. Une défense agressive et compacte au sein de laquelle le gardien Anthony Carette est toujours aussi présent. Le HBH 71 domine ainsi le match en première période période. Au coude-à-coude en seconde, Hazebrouck s'arrache dans le money-time et prend 3 buts d'avance à 3 minutes du terme sous l'impulsion de Selim Tami. Dans ce superbe match, Pau Nousty ne lâche rien et parvient à recoller... bien aidé par les arrêts de Stéphane Puyo et surtout la grinta du capitaine Thierry Doumengès qui égalise.  "En palliant les absences des habituels titulaires, les remplaçants ont montré la richesse du groupe. Je suis très satisfait de la prestation de l'ensemble des joueurs. Ce soir, ce match nul est un point gagné, pas un point perdu" conclue le coach de Nousty, Michel Laborde. Un nul rageant pour Hazebrouck qui peut se consoler d'avoir repris seul la seconde place.

Dans un derby Breton inédit à ce niveau, c'est Rennes qui a pris un départ canon sur le parquet de Lanester. D'habitude dominé en déplacement, le club d'Ille-et-Vilaine domine de manière outrageuse la première période. Bien aidé par un Olivier Laz efficace à la parade, Rennes prend les choses en main en comptant sur l'efficacité offensive de Romain Charrier et Rémi Blanchard (7 buts), tous deux anciens de la maison Lanestérienne. Aux abonnés absents avant la pause "tétanisé par l'enjeu" selon Gael Baron, Lanester change radicalement de visage dans le dernier quart d'heure retrouvant subitement des allures de candidat au maintien. C'est en attaque que le LHB se fait violence grâce au maître à jouer local Denis Muhic, auteur de 11 réalisations dans cette rencontre. Doucement mais surement, Lanester revient à la marque mais ne peut au final prendre l'avantage... match nul (28-28) qui met un frein au retour des Lanestériens dans la course au maintien. Toujours 3 points de retard sur son voisin et principal adversaire direct, Rennes. Certes, la victoire n'était pas si loin mais Rennes met en échec un rival au maintien et confirme ses progrès en déplacement. Autre derby, les deux clubs Girondins, Lormont et Bruges se sont quittés dos à dos (21-21) au terme d'une farouche bataille défensive... d'habitude peu commune à ces deux formations. Dans le sillage d'un Patrick Bos omniprésent (17 arrêts), Bruges mène les débats en première mi-temps. Resserant le jeu après la pause, Lormont remonte peu à peu son handicap grâce notamment à la vivacité d'Antoine Plé (7 buts) mais ne parvient pas dans le money-time à faire la différence. Match nul regrettable des deux côtés, les deux formations Girondines conservent leur place dans la zone de relégation. Enfin, Cherbourg a repris sa marche en avant en s'imposant dans son antre fétiche de Chantereyne face à Libourne (31-25). La JSC a notamment fait la différence avant la mi-temps en mettant au supplice la défense visiteuse. Fabien Ségarel, en infatigable feu-follet, et Arnaud Fernandez ont mis leur formation sur orbite : 7 buts d'avance à la pause... une marge que Cherbourg conserve au coup de sifflet final. Victoire amplement méritée pour l'équipe du Nord-Cotentin qui se hisse désormais à la 7ème place du classement. Toujours pas d'amélioration côté Libournais, les déplacements au long-cours témoignent de la fragilité des partenaires de Yannick Sala hors de leurs bases. Un constat d'échec qui prive pour l'heure les Libournais d'une deuxième place pourtant si proche.

HBC GIEN LOIRET - ESM GONFREVILLE L'ORCHER
23 - 26 (Mi-temps : 11-11)
UN RUDE COMBAT DÉFENSIF
Statistiques du match
Lieu :
Salle Polyvalente de Cuiry
Rue Jean Mermoz ZA de Cuiry 45500 GIEN
Date :
Le 28/01/2012 20h45
Arbitres :
FERBUS HENRI
VAUJANY STEPHANE

*****************************

GIRONDINS DE BORDEAUX HBC - DUNKERQUE HB GRAND LITTORAL II
49 - 25 (Mi-temps : 23-13)
LES 49EMES RUGISSANTS !
Statistiques du match
Lieu :
Jean DAUGUET
Rue de la Benauge Rue Ferdinand Palau 33100 BORDEAUX
Date :
Le 29/01/2012 17h30
Arbitres :
GOURDEL BRUNO
NOGUES OLIVIER

*****************************

JS CHERBOURG HB - HBC LIBOURNE
31 - 25 (Mi-temps : 18-11)
CHERBOURG DEMARRE A L'HEURE
Statistiques du match
Lieu :
CHANTEREYNE
AVENUE DE CESSART 50100 CHERBOURG OCTEVILLE
Date :
Le 29/01/2012 16h00
Arbitres :
JACOUTOT MATHIEU
MEDINA JOHANN

*****************************

LORMONT HB HAUTS DE GARONNE - ES BRUGES
21 - 21 (Mi-temps : 10-13)
DEUX GIRONDINS DOS A DOS
Statistiques du match
Lieu :
Les Iris
Chemin des Iris rue Saint Cricq 33310 LORMONT
Date :
Le 29/01/2012 16h00
Arbitres :
BRIANCEAU ALEXIS
MONLLOR DAVID

*****************************

LANESTER HB - CERCLE PAUL BERT RENNES HB
28 - 28 (Mi-temps : 11-16)
LANESTER RACCROCHE LES WAGONS
Statistiques du match
Lieu :
Jean Zay
Rue Pierre de Coubertin 56600 LANESTER
Date :
Le 29/01/2012 16h00
Arbitres :
BAILLY ALEXANDRE
MAGNIER VINCENT

*****************************

PAU NOUSTY SPORTS - HB HAZEBROUCK 71
26 - 26 (Mi-temps : 12-14)
HAZEBROUCK PEUT S'EN VOULOIR
Statistiques du match
Lieu :
Salle Municipale des Sports
Rue du Béarn 64420 NOUSTY
Date :
Le 28/01/2012 20h45
Arbitres :
MARKOVIC JOVICA
VASSERE MANUEL

*****************************

USM SARAN HB - LIMOGES HAND 87
32 - 21 (Mi-temps : 17-8)
SARAN EPATE LA GALERIE
Statistiques du match
Lieu :
Halle des Sports du Bois Joly
115 Allée du Parc des Sports 45770 SARAN
Date :
Le 28/01/2012 20h45
Arbitres :
KENTZINGER GEOFFROY
KESSLER DAMIEN

*****************************

Poule 2

Imperturbable depuis le début du championnat, le leader Valence a concédé son premier revers en Alsace. Rien à redire sur cette première déception subie à Cernay-Wattwiller (29-26), très loin des démonstrations défensives auquelles nous avaient habituées le ténor Drômois. Constamment dominés au score, les Valentinois n'ont jamais pu reprendre l'ascendant au final. Au contraire, ce sont les Cernéens, en pleine confiance, qui impriment le rythme malgré une timide entrée en matière. Le CWH tient la dragée haute face au leader, profitant de la réussite aux tirs de David Schneider (8 buts) et de William Winterberg. Cernay passe en tête à la pause, comptant sur quelques pertes de balle adverses. La seconde période est totalement à l'avantage des locaux, un sévère 7-1 conclut la nette domination Cernéenne... le CWH profitant au passage des bienfaits d'un gardien en réussite, Gabor Kolonics enregistrant 21 arrêts dans ce match. Malgré le baroud d'honneur de Valence, Cernay s'impose brillamment et signe ainsi sa 4ème victoire consécutive. Preuve du renouveau Haut-Rhinois, l'équipe de Dan Simonet se hisse à une inédite 7ème place. Sur le reculoir, Valence n'a jamais pu s'exprimer... un premier couac dans la belle aventure du VHB. Et conséquence immédiate, le leader voir revenir son poursuivant immédiat Villeurbanne à un point derrière lui. De quoi promettre une phase retour à suspense... Car le dauphin Villeurbannais n'a pas laissé passer une si belle opportunité. Dans sa salle des Gratte-Ciel, le VHA s'est imposé tranquillement contre Strasbourg (33-24). Une mi-temps pour prendre la mesure de l'adversaire, une autre pour définitivement l'assommer, les Villeurbannais ont pu compter sur une solide prestation défensive autour de Grégory Thévenot. Les buteurs Villeurbannais, Dejan Pralica (9 buts) et Tom Garcelon, se chargent de mettre définitivement leur équipe à l'abri. Nouveau succès convaincant pour le club Rhôdanien qui se révèle comme l'équipe en grande forme de ce championnat. 5ème victoire d'affilée et une excellente opération au classement : le rêve de retour en Pro D2 est plus que jamais d'actualité. Pas de miracle pour Strasbourg dominé en seconde mi-temps dans tous les compartiments du jeu, l'ESSAHB sort une nouvelle fois frustrée de son match, le mois de février sera capital dans l'optique du maintien.

Revenu de Strasbourg avec le moral, Belfort a définitivement repris son statut de candidat à l'accession en Pro D2 en ne faisant qu'une bouchée de la réserve de Montpellier (28-22). 5 buts à rien en l'espace de 8 minutes, les Belfortains mettent d'entrée les jeunes Montpelliérains au parfum. A l'image d'Aleksandar Kokanovic (intenable avec 12 buts dont 8 en première période) face à l'infortuné Desbonnet, Belfort récite son handball et creuse inexorablement un trou béant dans la défense adverse. Le score prend des proportions importantes (18-9, 35') grâce à une défense Belfortaine infranchissable, Christophe Pécheux a la main ferme. Malgré une réaction d'orgueil Héraultaise par Nicolas Zens (7 buts), le BMHB repart de l'avant en fin de match et s'assure d'une victoire référence. De quoi ravir des 1.142 spectateurs du Phare. Grâce à cette nouvelle prestation 5 étoiles à domicile, Belfort se rapproche lui aussi du leader, à 4 points. Quant à Montpellier, il n'y avait rien à faire... l'os Belfortain était trop difficile à manger pour les pensionnaires du centre de formation Héraultais. Revers contraignant car Montpellier reste à portée du premier relégable. Le Cavigal Nice se porte beaucoup mieux, merci pour lui ! Vainqueurs de La Seyne 8 jours plus tôt, les Niçois ont néanmoins laissé échapper un point en Lorraine, contraint au nul (20-20) à Metz. Une confrontation verouillée à double tour... entre deux formations d'habitude prolifique en buts. Les défenses ont donc pris le pas sur les attaques mettant en évidence la prestation de chacun des gardiens, Nicolas Balmy à Metz (21 parades) face à Alexis Poirier côté Niçois (18 arrêts). A ce petit jeu, c'est Nice qui bétonne le mieux : Martin Cottarre réussissant au passage à donner quelques longueurs d'avance au Cavigal. Mais Metz n'est jamais bien loin et même mené de 2 unités dans le money-time, il réussit à égaliser in-extremis par Sofiane Hamiti sur penalty. Rageant pour Nice qui peut s'en vouloir d'avoir raté le final de ce match... Comme l'indique son entraîneur Claude Mirtillo "Les solutions y étaient mais c'est surtout le gardien qui nous pose des problèmes à la finition. On réalise presque le match parfait mais sur la fin, personne ne prend ses responsabilités. Certainement la peur de gagner". Metz n'est pas malheureux dans cette affaire : dominé au score, la formation de Dragan Mihailovic raccroche les wagons au bon moment et continue d'engranger les points à domicile.

Dans un match entre candidats au maintien, la réserve de Chambéry a souffert pour s'imposer face à Folschviller (22-21). Les parités se succèdent au cours de la première période et c'est finalement Chambéry qui prend l'ascendant avant la pause grâce notamment aux arrêts de Mathieu Merceron. Face à une défense rugueuse, le pivot Johannes Marescot se montre à son avantage. Folschviller ne lâche rien dans ce match à l'image de Pierrick Pérignon et Romain Regazzi. Bien aidé par la complicité des frères Marroux, Chambéry force la décision malgré le dernier baroud d'honneur des Mosellans. Victoire dans la douleur mais ô combien importante dans l'optique du maintien, le centre de formation Savoyard sort ainsi de la zone rouge. "On a gagné mais on n'a pas de quoi être fiers. On n'a pas été glorieux mais on prend ces trois points, c'est le plus important" pour le coach Bertrand Pachoud à l'issue de ce match. Tout le contraire de Folschviller qui entre de plain pied dans la zone rouge. Et pourtant, les Lorrains ont redressé la barre notamment grâce à une agressivité retrouvée en défense. Reste désormais à confirmer la tendance d'un retour en forme à domicile. Enfin, Aubagne est allé signer sa première victoire à l'extérieur à Villeneuve Loubet (19-24). Superbe opération dans l'optique du maintien pour les hommes de Redouane Aouachria. Parfaitement en place défensivement, les Aubagnais font la course en tête grâce entre autre aux arrêts de Julien Vialatte. Au diapason du travail défensif, le trio d'attaque Kanté - Leguy - Humbert fait fructifier l'avance du PAHB au score. Et malgré quelques timides rapprochés au score de Villeneuve, Aubagne maintient la pression et parvient à garder la mainmise... 19 buts encaissés seulement, le PAHB réussit là un très joli coup. Dans le camp d'en face, rien ne va plus ! 3ème défaite consécutive qui aggrave sérieusement la situation. Plus que le bilan comptable, c'est surtout le jeu déployé et l'absence de réaction d'orgueil qui inquiètent dans les rangs de l'ESVL. Lanterne rouge, Villeneuve est aujourd'hui au pied du mur. Enfin, le Var fut à l'honneur ce week-end avec un derby inédit à ce niveau de la compétition : le plus ancien Fréjus a fait respecter sa loi dans le fief de son voisin, La Seyne s/Mer (23-33). Et pour montrer qui est le patron du 83, les Fréjusiens ont d'entrée mis la pression sur une défense Seynoise en galère. Prenant l'eau durant la première mi-temps, La Seyne ne peut rien faire face à la rapidité de l'ailier Florent Pilla (9 buts) et la vivacité des arrières Denis Keil et Antonin Juillard. Fréjus trop vite, trop fort... En échec aux tirs, la pause est la bienvenue pour les Seynois mais la seconde période malgré un léger mieux ne leur permet pas de revenir. Tout juste de réduire la marque. Mauvaise opération pour les hommes de Nicolas Pireyre qui sont aujourd'hui au coude-à-coude avec le premier relégable. "Je m'attendais à un derby plus engagé. J'espère tout de même qu'ils s'en sortiront même si je suis bien placé pour savoir que la première année en Nationale 1 est très difficile" dira le coach Fréjusien Gilles Sanchez au sortir de ce derby. Fréjus, maître de son sujet, conserve sa jolie dynamique avec une confortable 5ème place à la clé, de quoi permettre aux partenaires de Kelly Jarny d'évoluer en toute sérénité.

BELFORT MHB - MONTPELLIER HB II
28 - 22 (Mi-temps : 15-8)
BELFORT BRILLE AU PHARE
Statistiques du match
Lieu :
LE PHARE
Rue Koepfler - Site du Fort Hatry 90000 BELFORT
Date :
Le 28/01/2012 20h15
Arbitres :
EL HILALI KHALID
GAZANI AHMED

*****************************

ES VILLENEUVE LOUBET HB CA - PAYS AUBAGNE HB AGGLOMERATION
19 - 24 (Mi-temps : 8-11)
VILLENEUVE AU FOND DU TROU
Statistiques du match
Lieu :
JEAN GRANELLE
Parc des Sports Avenue des Plans 06270 VILLENEUVE LOUBET
Date :
Le 28/01/2012 20h30
Arbitres :
BOOS OLIVIER
RONDEAU YANNICK

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB II - AS FOLSCHVILLER HB
22 - 21 (Mi-temps : 12-9)
CHAMBERY SOUFFRE... MAIS GAGNE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase Jean Jaurès
17 Avenue Jean Jaurès 73000 CHAMBERY
Date :
Le 28/01/2012 20h00
Arbitres :
CORDIER THIERRY
WIROTIUS-BELLEC ERIC

*****************************

VILLEURBANNE HB ASSOC. - ENT. STRASBOURG SCHILTIGHEIM AHB
33 - 24 (Mi-temps : 15-12)
LE VHA DEROULE SEREINEMENT
Statistiques du match
Lieu :
Salle des Gratte Ciel
98 rue Francis de Pressensé 69100 VILLEURBANNE
Date :
Le 28/01/2012 20h30
Arbitres :
COCHARD CORALIE
HERY VICTORIA

*****************************

CERNAY WATTWILLER HB - VALENCE HB
29 - 26 (Mi-temps : 15-14)
CERNAY TIENT SON EXPLOIT
Statistiques du match
Lieu :
Centre Sportif
rue Gustave Eiffel 68700 CERNAY
Date :
Le 28/01/2012 20h30
Arbitres :
VIVES MARC
WEINGAERTNER JEAN-CHRISTOPHE

*****************************

METZ HB - CAVIGAL NICE SPORTS HB
20 - 20 (Mi-temps : 8-9)
FERMÉ A DOUBLE TOUR
Statistiques du match
Lieu :
Complexe Sportif St Symphorien
Boulevard St Symphorien 57050 LONGEVILLE LES METZ
Date :
Le 28/01/2012 20h15
Arbitres :
DEBRIS FRANCK
RENARD SEBASTIEN

*****************************

LA SEYNE VAR HB - AMSL FREJUS
23 - 33 (Mi-temps : 11-18)
FREJUS... MAITRE DU VAR
Statistiques du match
Lieu :
MAURICE BAQUET
72, chemin de la Seyne à Bastian 83500 LA SEYNE SUR MER
Date :
Le 28/01/2012 20h45
Arbitres :
CERVERA JOSE
PITARCH GERALD

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités