mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le Danemark une marche trop haut pour la Serbie
Le Danemark une marche trop haut pour la Serbie
29 Janvier 2012 | International > Euro

Le handball serbe n’a pas réussi à apporter une 3° victoire de prestige à son pays dans la même journée. Novad Djokovic et le Water-polo y étaient arrivés, les hommes de Veselin Vujovic ont buté sur un Danemark encore plus solide défensivement qu’eux.

Car si on loue souvent les qualités offensives des hommes d’Ulrik Wibek, c’est en défense en détruisant le jeu adverse qu’ils ont remporté leur second titre européen. Après celui de 2008 en Norvège avec une finale flamboyante, la finale du Mondial 2011 perdu contre la France là aussi avec des attaques à outrance, changement de décor pour arracher ce titre, cela s’est fait un peu aux forceps, à l’ancienne et sur des valeurs de combat plus que de technique. Arriver à battre la Serbie à son propre jeu, voilà une chose que l’on n’attendait pas, mais cela a été fait avec la plus grande application et surtout presque froidement.

D’entrée de match, la Serbie voyait le Danemark prendre les commandes du match et ne pas les lâcher du match. Mikkel Hansen trouvait quasi à chaque fois la solution lorsque son attaque était dans le dur, parfois à la limite du bout des possibilités d’un refus de jeu qui leur pendait au nez, mais qu’à chaque fois que les Danois voyaient la paire norvégienne lever le bras, c’était pour mieux trouver la solution dans les secondes suivantes. Face à cette réussite et cette extrême patience, les Serbes opposaient leur courage, quelques coups de chauds provoqués par les arrêts de Darko Stanic, mais cela ne suffisait pas à faire repasser leurs couleurs devant. Comme les deux bras armés capables de faire sauter le verrou danois étaient en pleine béchamel avec un 2/11 pour Momir Ilic dont 1 jet de 7 mètres et un 2/8 pour Marko Vujin, seul Nenad Vukovic arrivait parfois à trouver la faille et on sentait bien que l’absence d’un Zarko Sezum finalement moins gravement touché que ce n’était craint pesait énormément sur le jeu serbe.

Alors au courage, à la gnac et avec des avants qui se battaient comme 6, la Serbie va essayer de faire basculer le match en sa faveur, toujours à -2 ou -3, quelques minutes de folie arrivaient à les ramener à une unité, mais si plusieurs fois ils vont avoir la balle pour revenir à hauteur, à chaque fois, une maladresse ou un Niklas Landin de gala allaient empêcher la Serbie de reprendre la main sur le match. Presque tranquillement dans un match qui ne restera surement pas dans les annales du jeu, le Danemark a construit sa victoire, qui au vu de la rencontre de souffre d’aucune contestation.

Dans une salle déçue mais finalement fière de ses joueurs, qui il ne faut pas l’oublier n’étaient pas cités dans les favoris de cet Euro, le Lars Christiansen dont c’est peut être le dernier sacre du haut de ses presque 40 ans pouvait brandir le trophée. Pour la Serbie, la seconde place est un très bel accessit, finir devant la Croatie, l’Espagne, l’Allemagne et bien évidemment la France reste une performance de choix.

A Belgrade, Beogradska Arena
Le dimanche 29 janvier à 17h00
Serbie - Danemark : 19 - 21 (Mi-temps : 7-9)
9 000 spectateurs
Arbitres :
MM ABRAHAMSEN Kenneth et KRISTIANSEN Arne M. (Norvège)

Dernière Journée | Tour 1 | Phase 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
CroatieEspagne312729/01>>
SerbieDanemark192129/01>>
© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités