mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Alfortville résiste... Plan-de-Cuques insiste
Alfortville résiste... Plan-de-Cuques insiste
5 Mars 2012 | National > Nationale 1F

Résumé de la 15° Journée de N1F. Le revers inattendu ce week-end de Poitiers laisse Lomme et Alfortville seuls en tête de la poule 1 tandis qu'à l'est, Plan de Cuques succède à Bouillargues en tête du championnat. Dans la seconde partie de tableau, les bonnes opérations de cette 15ème journée sont à mettre au crédit de St Amand les Eaux et surtout des réserves Messine et Bisontine.

Poule 1

Personne ne s'attendait à un tel déluge offensif au Bois d'Amour... contre Poitiers. Dans une rencontre à sens unique, St Amand les Eaux a pris sa revanche de l'an dernier, lui qui encaissé 52 buts en terre Poitevine. Cette fois-ci, c'est la formation du Hainaut qui a dicté sa loi (28-39) face à un PEC littéralement méconnaissable. Passé 22 premières minutes équilibrées, St Amand va prendre l'ascendant grâce à la réussite insolente d'Amina Sankharé (11 buts) et creuser l'écart avant la pause. Face à une défense portes ouvertes, les Amandinoises ne se privent pas de scorer et faire l'écart dans le dernier quart d'heure. Malgré la faiblesse des rotations, Sandrelle Itoua et Clara Morais sont omniprésentes et infligent un 3-10 en forme de punition. Pertes de balle à foison, repli défensif inexistant, Poitiers a dévoilé son côté sombre ce samedi : même Chantal Okomba d'habitude si séduisante s'est pris les pieds dans le tapis... "Je ressens de la honte. Je veux m'excuser auprès des clubs qui jouent le maintien. Nous n'avons pas le droit de nous présenter comme çà sous prétexte que nous avons rempli notre objectif" propos sans équivoque de l'entraîneur Poitevin Philipp Bangemann. Côté St Amand, ce succès permet de garder 2 points d'avance sur la zone rouge tandis que Poitiers lâche sans doute définitivement dans la course à l'accession en D2. L'écrémage continue donc en haut de tableau : ils sont désormais 2 à se livrer un mano-à-mano haletant. Avec Alfortville, Lomme n'a pas manqué l'occasion de signer un nouveau succès à domicile, victoire défensive (25-20) contre Bergerac. Le leader Nordiste prend un premier bonus à la fin du premier acte grâce à la vista d'Edytha Kucharska et d'Aurore Sanz. 5 buts d'avance à la pause aussitôt bonifiés par une maîtrise collective dans le 3ème quart d'heure de jeu. Il faut dire que Justine Hicquebrandt est irrésistible dans son but et supplée, quand il le faut, une défense intraitable. Marion Malina et Grâce Songa font étalage de leur puissance sur la base arrière Lommoise et malgré un retour au score des visiteuses dans le dernier quart d'heure sous l'impulsion de la capitaine Agnès Chavrelle (6 buts), Lomme s'assure au final d'une victoire tranquille. Avec 4 points sur Poitiers, Lomme continue son travail de sape en tête du championnat. Pris dans l'étau défensif Nordiste, Bergerac n'a cependant pas baissé les bras et confirme des signes tangibles de retour en forme. Une confirmation est attendue prochainement.

Dans le dernier match du week-end, Alfortville est allé s'imposer sur le fil à Rennes (25-26). Un superbe match durant lequel le suspense a tenu le haut de l'affiche. Lancé dans sa course au maintien, Rennes s'accroche en première mi-temps à son hôte de marque. La défense Rennaise fait le travail en première période, bien aidée par une Laure Guillet sensationnelle (18 arrêts dans cette rencontre). Au coude-à-coude à la pause, les Rennaises font alors le forcing en seconde période, Camille Mousset (7 buts) imprime le rythme offensif imitée par Audrey Le Merrer et Céline Bordet. 4 buts d'avance au beau milieu de cette seconde mi-temps, un écart qui se tasse avec la réaction Alfortvillaise. Les Parisiennes, sous l'impulsion de Caroline Pilon et Krisztina Pigniczki, reviennent dans la partie. Dans la dernière minute, c'est Alfortville qui fait la différence : Mélina Rolland tire son pénalty... sur le poteau, le dernier geste revient à l'inévitable Pigniczki qui, sur pénalty également, ne se prive pas pour donner la victoire aux siennes. Victoire bonus de l'USA qui continue à jouer les cadors en compagnie de Lomme. En revanche, énorme frustration des Rennaises au vu de la débauche d'énergie... et 2 points de retard toujours sur le premier non-relégable. Dans un match capital face à la lanterne rouge, Rochechouart St Junien n'a pas laissé passer l'occasion de revenir dans la course au maintien, victoire des filles de Julien Fradet (33-31) contre Bordes. Dans un match voué à l'offensive, le ROC-ASSJ a fait la course en tête grâce à une attaque en forme menée par Rokhaya Benga (9 buts) et Hatouma Diarra. Constamment en tête au score, les joueuses Limousines compteront jusqu'à 7 buts d'avance en seconde période avant de subir le retour sans conséquence de l'adversaire Béarnais. Précieux succès qui ramène donc le club de Haute-Vienne à seulement 2 points du premier sauvé. Malgré un effectif réduit (Lahore, Bégarie, Handy absentes), Bordes, sous l'impulsion de Jenny Lousteau, capitaine exemplaire (10 buts), s'est pourtant bien défendu en échouant à seulement 2 petits buts de son hôte du jour.

Dans une rencontre importante dans l'optique du podium final, Aunis a fait preuve d'une superbe maîtrise collective pour surclasser un concurrent direct, Colombelles (31-23). Une première mi-temps relativement équilibrée, les Colombelloises, emmenées par Marion Gaignon (6 buts) tentent de résister aux assauts Rochelais. Les filles de Laurent Grammont vont appuyer sur l'accélérateur en seconde période : 30 minutes de grande classe où tout y passe : défense hermétique avec la bienveillance d'une Adeline Boiteux fidèle à elle-même... et sanction logique, montées de balle exprès comme marque de fabrique intemporelle des Aunisiennes. En véritable métronome, Ehsan Abdelmalek (7 buts) montre la voie à suivre... aussitôt relayée par une Ninon Pouch exceptionnelle (8 réalisations pour l'ex-Celloise). Démonstration collective en tous points remarquable, Aunis s'empare de la 4ème place avec en ligne de mire Poitiers. Un match "sans" à vite oublier pour le CLC d'Alisson Breysacher : "Il aurait fallu beaucoup de mouvement, or on partait dans des dribbles, on perdait le ballon et elles marquaient en contre. Il n'y avait pas de jeu collectif". Enfin, la Stella St Maur n'a pas réussi à creuser un peu plus l'écart sur la zone rouge, la faute à un match nul concédé (26-26) à domicile face à St Germain Blavozy bien décidé à lutter jusqu'au bout pour son maintien. A la surprise générale, le visiteur Alti-Ligérien imprime un rythme d'enfer en première mi-temps : sous la houlette de Constance Louoba (11 buts) et Delphine Allègre, l'attaque Sangerminoise inflige les pires misères à une Stella en mode diesel. Le début de seconde marque la révolte des Val-de-Marnaises qui reprennent le fil du match. Parties de très loin (5 buts de retard à la pause), les coéquipières d'Apopie Lusamba (8 réalisations) entament alors une folle remontée au score. Dominé à son tour, St Germain ne s'en laisse pas compter et parvient tout de même à sauver le point du match nul. Malgré quelques regrets, les protégées de Philippe Lebourgeois ont livré une belle bataille... de bonne augure pour la suite malgré une opération maintien fortement compromise. En difficulté dès l'entame, la Stella sauve les meubles et garde un bon pécule sur la zone rouge. Malgré tout, une déception légitime pour l'équipe de David Morelli, dernièrement plus à l'aise dans le jeu.

AUNIS HB LA ROCHELLE PERIGNY - CL COLOMBELLES HB
31 - 23 (Mi-temps : 13-10)
LA DÉMONSTRATION ROCHELAISE
Statistiques du match
Lieu :
PERIGNY
Rue du Péré 17180 PERIGNY
Date :
Le 03/03/2012 20h45
Arbitres :
JOALLAND BENOÎT
OUARDANI ADEL

*****************************

LOMME LILLE METROPOLE HB - BERGERAC HB
25 - 20 (Mi-temps : 15-10)
LOMME SANS PEUR ET SANS REPROCHE
Statistiques du match
Lieu :
SALLE DU PARC
RUE DE LA MITTERIE 59160 LOMME
Date :
Le 03/03/2012 20h30
Arbitres :
NABET YAEL
PRIME LAHILA

*****************************

POITIERS EC-HB - HBC ST AMAND LES EAUX PDH
28 - 39 (Mi-temps : 16-20)
LA RÉVOLUTION AMANDINOISE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase du lycée des bois d'amour
rue de la garenne 86000 POITIERS
Date :
Le 03/03/2012 20h45
Arbitres :
EL HILALI KHALID
GAZANI AHMED

*****************************

ROCHECHOUART-ST-JUNIEN HB 87 - BORDES SPORTS
33 - 31 (Mi-temps : 17-14)
SUCCES CAPITAL DU ROC-ASSJ
Statistiques du match
Lieu :
P.D.S ST JUNIEN
Boulevard Cachin 87200 ST JUNIEN
Date :
Le 03/03/2012 20h45
Arbitres :
CARRETERO BERNARD
SERRA PATRICK

*****************************

RENNES METROPOLE HB - UNION SPORTIVE ALFORTVILLE HB
25 - 26 (Mi-temps : 11-10)
ALFORTVILLE S'EN SORT BIEN
Statistiques du match
Lieu :
gymnase Rapatel
3 rue Rapatel 35000 RENNES
Date :
Le 04/03/2012 16h00
Arbitres :
TROUSSE ANTHONY
TUSSEAU NICOLAS

*****************************

STELLA SPORTS ST MAUR HB - SAINT GERMAIN BLAVOZY HB
26 - 26 (Mi-temps : 13-18)
ST GERMAIN REJOINT SUR LE FIL
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase Brossolette
51, avenue Pierre Brossolette 94100 ST MAUR DES FOSSES
Date :
Le 03/03/2012 20h30
Arbitres :
CLERMONT NICOLAS
CLERMONT OLIVIER

*****************************

Poule 2

Les changements de leader sont décidemment monnaie courante : après Bourg-de-Péage, Cannes et Bouillargues, voici désormais l'avènement de Plan-de-Cuques en tête de cette poule 2. Bénéficiant du revers de l'ancien leader Bouillargues, l'équipe Provençale n'a pas laissé passer l'occasion de prendre les rênes du championnat. Dans un match à sens unique, Plan de Cuques n'a pas attendu longtemps avant de se mettre en jambes face à la réserve de Dijon (39-18). Très rapidement dans le bon tempo, le HBPC se montre intraitable en défense... permettant ainsi un nombre incalculable de montées de balle gagnantes : à ce jeu, les arrières Mélody Serna (9 buts) et Cloé Vuillemot (8 buts) s'en donnent à coeur joie face à l'infortunée Tracy Moura. Avec une avance conséquente à la pause et 21 buts déjà inscrits, Plan-de-Cuques continue ses travaux de démolition en règle : défense encore plus solide en seconde période usant des Dijonnaises limitées en nombre, la formation Marseillaise inflige une correction à son adversaire... malgré quelques déchets çà et là. Une belle partition du HBPC qui réjouit la coach Laure Berdegay : "On a joué, on les a épuisées. On a su éteindre les ardeurs des Dijonnaises et jouer à un rythme soutenu qu’elles ont eu du mal à suivre". Plan de Cuques possède un petit point d'avance en tête de la poule, Dijon a définitivement rendu les armes et s'achemine désormais vers un retour en N2. Dans le même temps, Bouillargues n'a jamais su trouver les réponses face à une défense Alsacienne infranchissable. L'ATH Achenheim Truchtersheim s'est en effet imposé sur le terrain défensif (22-19) face à l'ex-leader Gardois. Dans un match besogneux, l'ATH n'a pas sorti l'habit de gala mais a su saisir sa chance au moment opportun. Après une première mi-temps équilibrée, Bouillargues prend les commandes en infligeant un 5-1 sous la houlette de l'ex-Strasbourgeoise Adia Sylla (6 buts) et Chloé Roelandt. Achenheim ne s'affole pas pour autant et revient ainsi à la marque : en resserant la défense, l'ATH reprend le dessus grâce à la vista d'Ana Djuric (7 buts), la vivacité de Laura Flippes et la rapidité d'Emilie Meiss. Sur contre, Frédérique Forgues fait l'arrêt décisif... succès à l'arrachée d'Achenheim. 5èmes à l'heure actuelle, les Bas-Rhinoises ne sont qu'à 3 points du leader. "On va se satisfaire du résultat. Nous avons eu des moments de lucidité, même si on s'est trop souvent compliqué la tâche. Alors, on ne va pas retenir la manière, mais plutôt l'envie et la combativité" conclue ainsi la coach Alsacienne Bénédicte Ducrocq. Pour n'avoir pas su maîtriser la fin de match, Bouillargues laisse filer un succès qui lui tendait les bras. Gros regrets dans les rangs du SUN-AL.

Dans le creu de la vague, Cannes a su braver la tempête pour revenir de Nîmes avec le point du match nul (31-31). Et pourtant, les Azuréennes de Jean-Louis Leblond n'en menaient pas large au cours d'une première période sous la coupe de Nîmoises déchaînées en attaque, avec Priscilla Marchal et Jane Charbonnel en chefs de file. Le retour des vestiaires est toujours à l'avantage du HBCN qui mène grand train jusqu'à la 37ème minute. Leblond passe en défense individuelle, déstabilisant ainsi la mécanique Nîmoise. Cannes revient dans la partie et égalise aux abords du dernier quart d'heure : la fin de partie est intense et le mano-à-mano indécis. En tout fin de partie, la balle de match revient à Alicia Perez qui bute sur la gardienne Cannoise Kim Bleivik. Match nul logique au final, les Cannoises remontent peu à peu la pente et restent toujours en embuscade, à 2 points du leader. Auteur d'un très bon match, la réserve de Nîmoise n'a pas été payée de ses efforts, le point du match nul lui laisse une petite avance sur le premier relégable. Dans une rencontre capitale pour le maintien, la réserve de Metz a fait une excellente opération en dominant brillamment Vesoul (34-27). Après un premier quart d'heure timide, le centre de formation Messin hausse le ton défensivement et exploite au mieux ses montées de balle par l'entremise de Grâce Zaadi (8/11 aux tirs). Tamara Horacek (9/14 dont 5/5 aux penalties) y ajoute sa précision, Metz possède ainsi une marge confortable à la pause. Vesoul tente de réagir en seconde période sous la houlette des ex-Bisontines, Anne-Sophie Parisot et Cécile Racine (15 buts à elles deux) mais ne parvient pas à recoller les morceaux. Au contraire, Metz, bien emmené par une Roseline N'Go Leyi redoutable au pivot (6/6), reprend ses aises et signe une belle victoire au final. L'opération comptable est intéressante, Metz devance Vesoul de "deux points et demi" selon l'expression du coach Messin Yacine Messaoudi. En grande difficulté en défense, les Vésuliennes subissent un premier coup d'arrêt après pourtant une belle embellie sur ce début d'année.

Autre bénéficiaire de cette 15ème journée, la réserve de Besançon s'est imposée (35-37) sur le parquet du Pouzin. Dans un "tout pour l'attaque permanent", les jeunes Bisontines ont d'abord subi les assauts Pouzinois : 19 buts encaissés en première période avec Justine Joly (12 buts) et Adriana Leordean en maîtresses de cérémonie. Mais Le Pouzin va courber l'échine après la pause : en plein doute en ce moment, la formation du président Mège relâche l'étreinte au beau milieu de la seconde période. Dans un match totalement débridé, Besançon s'en remet à la puissance d'Amanda Kolczynski (7 buts), Maiwène Bertau et Jenna Desmaris pour faire la décision. Victoire étriquée mais ô combien importante pour l'ESBF qui signe un second succès consécutif et confirme son retour en forme. En revanche, le chant du cygne n'est plus très loin pour des Pouzinoises incapables de juguler la vivacité des jeunes Bisontines en seconde période. Un tournant manqué dans cette fin de championnat que la formation Ardéchoise aura bien du mal à effacer : avec 6 points de retard, Le Pouzin a pris un coup au moral et compliqué très sérieusement son opération maintien. Autre chant du cygne, La Garde a une nouvelle fois manqué de réussite à domicile, défaite sur le fil à la Planquette face à Bourg de Péage (26-28). Pourtant, les demoiselles de Tatiana Vincent ont mis les ingrédients nécessaires pour empocher les 3 points de la victoire : au coude-à-coude avec leurs adversaires, les Gardéennes, emmenées par Laetitia Genest (6 buts) et Madina Rosada, sont en tête à la pause. Mais jamais maître du match, le Handball Gardéen laisse échapper la fin des débats... un manque de lucidité dans les instants clés qui coûte cher. Rageant au vu de la belle combativité des Varoises dans ce match. Avec 6 points de retard désormais sur le premier non-relégable, il sera désormais bien difficile au collectif Toulonnais d'éviter une descente en N2. Dans un tout autre contexte, Bourg de Péage a su laisser passer l'orage pour accélérer en seconde période, grâce entre autre à l'efficacité aux tirs de Cécile Dechilly (10 buts) et d'Aleksandra Kempa. Un succès Péageois qui efface le revers peu flatteur subi à domicile face à Nîmes et qui permet encore et toujours de croire à une remontée en D2, l'équipe de Mario Cuscusa n'a que 2 points de retard sur le leader.

HB PLAN DE CUQUES - CERCLE DIJON BOURGOGNE II
39 - 18 (Mi-temps : 21-12)
PLAN DE CUQUES EN ROUE LIBRE
Statistiques du match
Lieu :
LES AMBROSIS
Avenue Pasteur 13380 PLAN DE CUQUES
Date :
Le 03/03/2012 20h30
Arbitres :
KENTZINGER GEOFFROY
KESSLER DAMIEN

*****************************

ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM HB - SUN AL BOUILLARGUES
22 - 19 (Mi-temps : 10-9)
INTENSE BATAILLE DÉFENSIVE
Statistiques du match
Lieu :
CENTRE SPORTIF DU KOCHERSBERG
RUE PEREZ 67370 TRUCHTERSHEIM
Date :
Le 03/03/2012 20h00
Arbitres :
FARGE LUDOVIC
MARTINEZ DAVID

*****************************

METZ HB II - CS VESOUL HAUTE SAONE
34 - 27 (Mi-temps : 15-9)
METZ DOMINE SON SUJET
Statistiques du match
Lieu :
Complexe Sportif St Symphorien
Boulevard St Symphorien 57050 LONGEVILLE LES METZ
Date :
Le 03/03/2012 18h00
Arbitres :
CERVERA JOSE
PITARCH GERALD

*****************************

HB LA GARDE - DROME HB BOURG DE PEAGE
26 - 28 (Mi-temps : 13-12)
BOURG DE PEAGE A L'USURE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase La Planquette
Rue Henri Barbusse 83130 LA GARDE
Date :
Le 03/03/2012 20h30
Arbitres :
BAILLY ALEXANDRE
MAGNIER VINCENT

*****************************

LE POUZIN HB 07 - ES BESANCON FEMININ II
35 - 37 (Mi-temps : 19-17)
LE POUZIN... MORNE PLAINE
Statistiques du match
Lieu :
Jackson Richardson
Complexe sportif "Lili Moins" 07250 LE POUZIN
Date :
Le 03/03/2012 20h45
Arbitres :
LEMAIRE GILLES
RITT CLAUDE

*****************************

HB CERCLE NIMES II - AS CANNES HB
31 - 31 (Mi-temps : 17-14)
CANNES SAUVE LES MEUBLES
Statistiques du match
Lieu :
PABLO NERUDA
Place Hubert Rouger 30000 NIMES
Date :
Le 03/03/2012 18h30
Arbitres :
BOIS FREDERIC
BOURGEOLAIS ALAIN

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités