mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Conséquences d'un 8ème de LDC contre Barcelone à Bougnol
Conséquences d'un 8ème de LDC contre Barcelone à Bougnol
9 Mars 2012 | Europe > Champion's League
A une semaine du 1/8 de finale aller de la Champions League, entre Montpellier et Barcelone, Rémy Lévy, le Président du club revient sur le fait que ce match majeur sera programmé à Bougnol et non à l'Arena. 
 
Pourquoi ce match MAHB / Barcelone se jouera au palais des sports René Bougnol et non pas à la Park&Suites Aréna ?
La Park&Suites Aréna est une salle incontournable désormais dans le paysage du spectacle. Ces grandes arènes européennes à succès sont prisées, réservées souvent bien plus d’un an à l’avance. La date de notre 1/8 de finale aller n’est pas disponible puisque le « Cirque du Soleil » avait prévu de très longue date d’y être en représentation. Sachant cela, nous avons engagé des discussions avec Barcelone d’abord. Qui a été très constructif pour trouver avec nous des alternatives pour décaler nos matchs afin de jouer ce match « aller » à l'Aréna. Mais l’ASOBAL (ligue espagnole de handball) s’est opposée à la première alternative trouvée. Et l’EHF (fédération européenne) s’est montrée d’une rigidité très regrettable en refusant un report de date accepté par toutes les autres parties, privant ainsi 5000 personnes de ce grand spectacle. Nous mettant « in fine » dans l’obligation de jouer ce match au palais des sports René Bougnol le dimanche 18 mars prochain.
 
Quelles sont les conséquences pour le club ?
Il ne faut pas dramatiser cette situation. Le match reste un sommet exceptionnel du handball européen quoi qu’il en soit. Ce sera donc un moment exceptionnel. Mais il faut reconnaître que c’est une déception pour le club. D’abord parce que nous ne pourrons pas vibrer avec nos 8500 spectateurs habituels devant ce sommet européen et cela nous navre.
 
Organiser un tel match à Bougnol, qu’est-ce que cela implique ?
Là encore, il faut garder du recul. Organiser ce match à Bougnol reste une fierté et une excitation particulière. Nous allons jouer un 1/8 de finale de Champions League, la plus belle des compétitions, face au Champion d’Europe en titre. A Bougnol où l'Aréna, il s’agit d’un événement sportif majeur. Ensuite, jouer ce match à Bougnol a des conséquences spécifiques. La première étant de gérer la pénurie de places. Nous devons honorer nos engagements auprès des partenaires publics et privés qui ont acheté des places VIP via les contrats de partenariat. Cela représente une part importante de notre budget et nous permet d’avoir une équipe compétitive. Je précise que la plupart de nos partenaires, qui ont également acheté des « places sèches en volume » dans leurs contrats, y ont renoncé (sans dédommagement) pour que nous puissions proposer celles-ci à nos abonnés, au club adverse, à la Fédération Européenne… auprès desquels nous avons des obligations. Tous ces publics accèdent en ce moment à la pré-vente. Les partenaires n’y ont pas accès. Les abonnés ne peuvent racheter que « leur place » et pas d’autres supplémentaires. Nous limitons tout le monde pour essayer de satisfaire le plus grand nombre. Ainsi, à l’issue de cette pré-vente, nous espérons pouvoir proposer quelques places à la location à d’autres publics. Mais cela reste compliqué.
 
Cela a-t-il des conséquences économiques ?
Oui. Nous sommes transparents sur ce point. Nous estimons à au moins 50 000€ de pertes pour le MAHB. C’est très gênant. Mais je le répète, nous sommes avant tout déçu de ne pas pouvoir faire accéder à ce spectacle les 8500 personnes que nous espérions regrouper. Jouer dans une « petite salle », avoir peu de places à vendre ne nous permet pas de créer des catégories de tarifs comme à la Park&Suites Aréna pour répondre à toutes les bourses. Quant au prix de la place à 45€, nous l’avons voulu raisonnable. Il ne couvre bien sûr pas nos pertes sur ce match, ça n’a d’ailleurs jamais été l’effet recherché. Il aurait fallu les vendre le triple si tel était le cas. Nous allons vendre 760 places à nos abonnés. Et environ 400 à Barcelone et l’EHF (à qui nous devons réglementairement plus de 10% de la salle soit plus de 300 places…) et à nos publics les plus fidèles pour les places restantes. Avec tout ça le club va effectivement y perdre.
 
Un vrai casse-tête ?
Non. C’est avant tout un plaisir, une fierté d’organiser ce grand événement sportif. Pour le problème des places, je crois que nous devons faire preuve de transparence pour que nos fidèles supporters comprennent la situation. Nous devons piloter au mieux : gérer la pénurie de places, ne pas mettre le club dans une situation budgétaire difficile… Je passe ce message à tous. Notre but est de partager avec le plus grand nombre et dans les meilleures conditions cet événement exceptionnel. Nous travaillons tous en ce sens. Et nous demandons à tous ceux qui auront le privilège d’être dans la salle et à ceux qui nous suivront devant leur télévision de nous soutenir comme ils l’ont toujours fait. L’équipe aura besoin de son public pour ce choc européen.

Entretien réalisé par le service communication du MAHB
Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités