mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Un trio décidement inséparable !
Un trio décidement inséparable !
27 Mars 2012 | National > Nationale 1M

Résumé de la 20° Journée de N1M. Qui pourra bien séparer cet infernal trio en tête de la poule 2 ? Nouvelle démonstration de force ce week-end de Villeurbanne, Valence et à un degré moindre de Belfort. Dans la poule 1, Gonfreville a probablement fait un pas décisif vers la Pro D2. En bas de tableau, les choses se compliquent très sérieusement pour Lanester à l'ouest... et à l'est pour Folschviller et Aubagne qui s'enfoncent encore un peu plus dans la zone rouge.

Poule 1

Rien ne sera donné gratuitement à cet indétrônable leader qu'est Gonfreville. Et même s'il est désormais à deux doigts de rejoindre la Pro D2, ses adversaires de fin de saison rêvent toujours de s'offrir son scalp. La preuve encore ce week-end avec Saran venu dans la banlieue Havraise pour faire un coup... Et çà bien faillit marcher, la première mi-temps est terriblement disputé, le leader Haut-Normand n'arrive pas à mettre à la raison une attaque visiteuse à l'image des expérimentés Ludovic Valleton (7 buts au total) et Tony Auriau. Bien aidés par leur gardien Hassine Chaka, les Saranais mènent ainsi d'une courte avance à la mi-temps. Très progressivement, l'ESMGO va poser son empreinte sur ce match : la seconde mi-temps sera ainsi à son avantage. Pour arracher la victoire, Gonfreville a pu compter une nouvelle fois sur la prestation haut-de-gamme de Vladimir Perisic, le gardien Serbe (21 arrêts)se révèle décisif aux instants clés de la rencontre. Et pour permettre de garder une avance au final (32-29), les artificiers maison, Mathias Soltane en tête (7 buts), sont là pour clôturer les débats. Résultat, Gonfreville arrache la victoire et possède 6 points d'avance sur son dauphin. A moins d'un cataclysme improbable, on voit mal Gonfreville échouer si près du but. De son côté, Saran peut être fier d'un match très abouti dans l'antre du leader, quelques regrets tout de même au vu de cette fin de match mal maîtrisée. Derrière l'indéboulonable leader, les Girondins de Bordeaux sont les mieux placés pour terminer en seconde position : leur dernière victoire (31-27), face à leur ancienne "bête noire" Pau Nousty, les conforte ainsi au classement. Et pourtant, qu'il fût compliqué ce succès au terme d'un match hâché... où l'enjeu a pris indéniablement le pas sur le jeu. Ce sont les Girondins qui emballent le match grâce à une première période rondemment menée : Rémi Andrieu (7 buts) est dans tous les bons coups sur les montées de balle, tout comme Antoine Damiens (7 buts) et Xavier Villacampa sur la base arrière Bordelaise. Mais l'avance acquise au repos n'est pas suffisante même si le retour des vestiaires est prometteur, il faut sans cesse garder le rythme face à la résistance farouche des Canaris du Béarnais. Avec l'appui de son gardien Stéphane Puyo (13 arrêts), le PNS ne lâche rien et tente de rester dans la partie. Il faut un dernier coup de rein pour permettre à Bordeaux de s'extirper de ce match difficile, victoire finale arrachée de haute lutte par les joueurs d'Erick Mathé : "Ce ne fut pas un très bon match, les deux équipes souffrant de l'arbitrage. Nous avons heureusement fait une bonne entame de seconde période qui nous facilite la partie. Cette victoire est importante pour la suite". De son côté, Nousty a vaillamment combattu... Hélas, le début de seconde période lui aura été fatal. La lutte pour le podium final fût l'objet ces dernières semaines d'une bataille intense : dominateur dans les grandes largeurs dimanche dans le Nord, Limoges a fait une bonne opération face à ses rivaux. Il faut dire que le succès Limougeaud ne souffre d'aucune contestation : bénéficiant d'une armada offensive surpuissante, les gars de Nenad Stanic impriment un rythme endiablé en première période. La réserve de Dunkerque est asphyxiée d'entrée par les coups de boutoir signés de l'insaisissable lutin Marc Gimenez (9 buts) ou encore des surpuissantes Yann Roby (9 buts), Tarik El Goundoul et Naim Sarni. Score proprement incroyable à la pause (13-23), le LH 87 ne s'arrête pas en si bon chemin. Un véritable cavalier seul durant tout le match... tout juste altéré par une timide réaction Dunkerquoise. La seconde mi-temps est du même accabit : sérieux jusqu'au bout, Limoges donne ainsi la leçon à son jeune adversaire (28-38) et prend ainsi une bonne option pour la 3ème place finale. Le superbe exploit d'Hazebrouck n'a pas été suivi d'effets, Dunkerque est retombé dans ses travers : défense totalement absente malgré quelques parades de Nicolas Huyghe et la discrète tentative de réponse du capitaine Clément Carbon (8 buts), l'USDK encaisse sans broncher une nouvelle valise à la maison.

Touché dans son orgueil après une piteuse prestation il y a 8 jours chez lui face à Dunkerque, Hazebrouck a su rebondir de belle façon en obtenant le point du match nul (27-27) chez un Libourne habitué pourtant à enquiller les victoires à domicile. Et les Nordistes de Thierry Micolon, à l'image de leurs sorties à Nousty et Cherbourg, peuvent encore éprouver des regrets au terme d'un money-time mal maîtrisé. Les premières joutes sont à l'avantage des Libournais, bien rentrés dans leur match grâce notamment à une brillante prestation de Sébastien Gonzalès dans les buts (20 arrêts au total). Profitant de quelques supériorités numériques, le club Girondin fait le forcing peu avant la pause. Mais Hazebrouck a de la ressource et entame la seconde par un 4-0... La jeunesse du HBH71 est à la manoeuvre avec le duo Yoan Demeyer - Rémi Deplanque (6 buts), Hazebrouck se montre sérieux et réaliste (21-25, 55') jusqu'aux abords du money-time. La réaction tardive mais salvatrice des Libournais permet ainsi de revenir du diable vauvert... et tout un symbole, c'est le meilleur homme du match, l'ailier Damien Vaquero (9 buts), qui arrache le partage des points à quelques poignées de secondes du terme. Un nul en forme de victoire pour les hommes de Frédéric Vincent... qui à défaut de maîtrise ont su faire preuve de courage. Dans le camp d'en-face, les regrets sont légitimes, les hommes du Nord laissent filer à 3 points Limoges vers une 3ème place finale. La course au maintien, toujours aussi disputée, a profité ce week-end à Lormont et Rennes... desservant un Lanester toujours à la traîne. Au terme d'un déplacement d'avance compliqué, les Lanestériens ont vaillamment résisté à l'hôte Cherbourgeois avant de rendre les armes (31-28). Les deux équipes se rendent notamment coup pour coup dans le premier acte : Denis Muhic (8 buts), Florent Le Padellec ou encore Damien Leblais répondant ainsi aux attaquants locaux. Cherbourg n'arrive pas à se défaire d'un candidat au maintien bien décidé à lutter jusqu'au bout, la seconde période est tout aussi accrochée. La JSC s'en remet notamment à un Cédric Lissot des grands jours (9 buts), bien aidé par David Jourdain et Morgan Youf-Pinsault (5 buts chacun). Le collectif du Nord-Cotentin réussit à prendre de l'avance pour à l'usure mettre à la raison son adversaire Breton. Une victoire ô combien importante des Manchois de Sébastien Leriche qui obtiennent ainsi leur maintien. Tout le contraire de Lanester qui rate un rendez-vous capital et s'éloigne à nouveau du premier relégable, avec désormais 3 points de retard.

Autre candidat au maintien, Lormont a su se montrer solidaire et combatif jusqu'au bout pour prendre la mesure de Gien-Loiret (26-25). Tout commence très bien pour le club des Hauts-de-Garonne dominateur en première mi-temps : bien en place défensivement derrière un excellent Averland Amany (19 parades), Lormont est tout aussi appliqué en attaque grâce aux réalisations d'Antoine Plé et Nadir Touhami. Il fait la course en tête et bénéficie d'un premier avantage à la pause. Bien décidé à jouer la gagne, Gien-Loiret revient en force durant la seconde période... et la suite des évènements sera nettement plus compliquée pour son hôte Girondin. Gien revient sereinement dans la partie grâce à la vista de son gardien Julien Donnadieu, excellent sur certaines parades. Ahmed Ahouari et Fabacary Dieme (5 buts) mènent la révolte Solognote. Luttant jusque dans les dernières secondes, Lormont parvient au courage à arracher un succès important... 3 points qui lui permettent de garder un point d'avance sur Rennes et surtout son destin entre ses mains. Dans le même laps de tamps, Rennes n'a pas failli à quelques kilomètres de Lormont. Chez l'autre Girondin Bruges, la formation Bretonne a su se montrer solide pour ramener des points nécessaires (27-33) dans l'optique du maintien : les Rennais font ainsi jeu égal avec leurs hôtes au terme de 30 premières minutes débridées. De l'attaque à tout-va avec Charles Gaget et Arnaud Sampaio (5 buts) en leaders d'attaque côté Brugeais. Mais Rennes domine à la mi-temps. Une domination qui s'accentue au fil de la seconde période : la précision aux tirs de Rémi Blanchard (9 buts) et d'Erwan Caer (8 buts) mettent le CPB dans d'excellentes dispositions. Impression confortée par une défense plus solide en seconde période, Olivier Laz (20 arrêts) s'employant pour mettre Bruges à la raison. Rennes signe ainsi sa seconde victoire d'affilée et confirme son retour aux affaires... ce qui promet un mano-à-mano haletant jusqu'au terme de ce championnat.

ESM GONFREVILLE L'ORCHER - USM SARAN HB
32 - 29 (Mi-temps : 14-15)
L'ESMGO AU MÉTIER ET A L'USURE
Statistiques du match
Lieu :
AUGUSTE DELAUNE
Avenue du Général de Gaulle 76700 GONFREVILLE L'ORCHER
Date :
Le 24/03/2012 20h45
Arbitres :
HAKIMI MILOUD
RAFFIN LAURENT

*****************************

GIRONDINS DE BORDEAUX HBC - PAU NOUSTY SPORTS
31 - 27 (Mi-temps : 17-14)
BORDEAUX, ROI D'AQUITAINE
Statistiques du match
Lieu :
Jean DAUGUET
Rue Ferdinand Palau 33100 BORDEAUX
Date :
Le 25/03/2012 16h00
Arbitres :
CLERMONT NICOLAS
CLERMONT OLIVIER

*****************************

JS CHERBOURG HB - LANESTER HB
31 - 28 (Mi-temps : 15-14)
CHERBOURG AUX FORCEPS
Statistiques du match
Lieu :
CHANTEREYNE
AVENUE DE CESSART 50100 CHERBOURG OCTEVILLE
Date :
Le 25/03/2012 16h00
Arbitres :
BRIANCEAU ALEXIS
MONLLOR DAVID

*****************************

DUNKERQUE HB GRAND LITTORAL II - LIMOGES HAND 87
28 - 38 (Mi-temps : 13-23)
LIMOGES FACILE DANS LE NORD
Statistiques du match
Lieu :
DEWERT (Stade de Flandres)
Salle Dewert Avenue de Rosendael 59140 DUNKERQUE
Date :
Le 25/03/2012 14h00
Arbitres :
FARGE LUDOVIC
MARTINEZ DAVID

*****************************

ES BRUGES - CERCLE PAUL BERT RENNES HB
27 - 33 (Mi-temps : 15-17)
RENNES NE LACHE RIEN
Statistiques du match
Lieu :
ARC EN CIEL
45, RUE JEAN CLAUDEVILLE 33520 BRUGES
Date :
Le 24/03/2012 20h45
Arbitres :
GOURDEL BRUNO
NOGUES OLIVIER

*****************************

HBC LIBOURNE - HB HAZEBROUCK 71
27 - 27 (Mi-temps : 14-11)
VAQUERO SAUVE LES MEUBLES
Statistiques du match
Lieu :
KANY
Avenue de Verdun 33500 LIBOURNE
Date :
Le 24/03/2012 20h30
Arbitres :
FITOUSSI MICKAËL
SORIA JULIEN

*****************************

LORMONT HB HAUTS DE GARONNE - HBC GIEN LOIRET
26 - 25 (Mi-temps : 17-14)
LORMONT AU BOUT DU SUSPENSE
Statistiques du match
Lieu :
Les Iris
Chemin des Iris rue Saint Cricq 33310 LORMONT
Date :
Le 24/03/2012 20h45
Arbitres :
CERVERA JOSE
PITARCH GERALD

*****************************

Poule 2

Les semaines défilent... et le trio de tête garde la tête froide. Aucun des cadors ne veut céder le moindre pouce de terrain, ce qui promet une lutte fratricide jusqu'au terme de ce championnat. Toujours leader de cette poule 2, Belfort aurait bien crû à un éventuel faux-pas de ses poursuivants en déplacement... et pourtant c'est bien le ténor Franc-Comtois qui a bien failli se faire peur à domicile. Face au candidat au maintien Metz, les Lions du Territoire attendent le premier quart d'heure de jeu (6-7, 19') pour prendre l'ascendant. Malgré un Nicolas Balmy très attentif dans la cage adverse, la machine Belfortain se met en marche peu avant la pause : un 6-0 brutal dans le sillage d'un Aleksander Kokanovic (9 buts) au four et au moulin. L'avance du BMHB est correcte à la mi-temps mais le retour des vestiaires sera autrement plus convaincant : une défense intraitable et les relances de Stéphane Michel permettent aux hommes du président Parisot de prendre le large (17-11, 38'). Les nombreux échecs en attaque laissent une porte de sortie à Metz qui n'en demande pas tant. La réaction Messine est tout aussi tonitruante. Joffrey Bonnemberger (8 buts) et ses coéquipiers effectuent un superbe come-back dans le dernier quart d'heure. Il y a le feu dans la maison Belfortaine... dans un final à suspense, Johan Tschirret libère les siens à quelques secondes du coup de sifflet final pour ainsi donner le 9ème succès d'affilée à son équipe (23-21). Ouf de soulagement pour l'entraîneur Ilian Vassilev : "d'un match facile, on a fait une rencontre difficile". Et gros regrets dans les rangs de Metz avec la réaction de Loic Goemaere : "Il nous a manqué un peu de finition, peut-être de la chance. On a eu les ballons pourtant... Nous sommes déçus car nous avons tout donné, il n’y a rien à regretter". Dans le même temps, Valence n'a pas laissé sa chance, enfonçant un peu plus Folschviller (26-32). Attendu au tournant après des déboires en déplacement, le collectif Valentinois a su se montrer inflexible pour mater la résistance de son hôte Lorrain. C'est d'ailleurs le VHB qui fait la course en tête en première mi-temps : Mohamed Abidi et David Noalhyt (7 buts) donnent un premier avantage conséquent (8-12), Valence conserve son avance jusqu'à la mi-temps. L'écart augmente au retour des vestiaires mais Folschviller ne se désunit pas : au courage, "Folsch", sous l'impulsion de Pierrick Perignon et Benoît Thiébaut, revient peu à peu au score (24-27, 50'). Hélas trop insuffisant face à un cador de la poule, Valence, par Fristch et Abidi éteint les derniers espoirs Mosellans. Nouvelle défaite de Folschviller à domicile qui complique encore un peu plus le maintien, les hommes de Makhoulf Ait-Hocine sont toujours avant-derniers à 3 points du premier sauvé. Dimanche, ce fût au tour de Villeurbanne de donner la leçon du côté de Chambéry (26-42). Une leçon de puissance et d'expérience face à des jeunes réservistes tout simplement désemparés. Et les banlieusards Lyonnais font faire la preuve de leur supériorité d'entrée un 7-0 inaugural. Une première période menée de main de maître avec Dejan Pralica, Queido Traoré (9 buts chacun) ou encore Alain Dupil en passe-murailles. Le VHA prend les grands boulevards dans une défense portes-ouvertes et mène tranquillement à la pause (11-20). La seconde période est du même accabit : le tandem Bengrine - Thévenot se révèle efficace dans le but du VHA et c'est tout naturellement que Villeurbanne inflige une mini-correction à son hôte. Au grand dépit du coach Chambérien Bertrand Pachoud : "On a jamais existé parce que la marche était trop haute et qu'ils ont déroulé pendant une heure. Le problème, c'est qu'on arrive pas à trouver un n°3 derrière, sans Rondel ni Mayayo". Un succès facile pour des Villeurbannais qui se rassurent après quelques déplacements manqués. De son côté, la réserve de Chambéry reste toujours dans le viseur des premiers relégables, Strasbourg notamment.

En bas de tableau, les positions se décantent quelque peu... du moins pour les plus en difficulté. C'est le cas notamment d'Aubagne, plus que jamais dans le lot des malheureux candidats à une relégation prochaine en N2. Et pourtant, les hommes de Redouane Aouachria ont fait ce qu'il fallait face à Nice pour se placer dans les meilleures dispositions. Une première mi-temps exceptionnelle où tout réussit au PAHB : la défense Provençale est héorique et laisse ainsi une quantité incalculable d'offrandes aux attaquants, Gérald Humbert (6 buts) et Mahdi Moussaoui en tête. Avec un score de 16-8 en sa faveur à la pause, on se dit qu'Aubagne va vaincre le signe indien... Mais patatras, la mécanique Aubagnaise est subitement en panne en seconde période, il faut dire le Cavigal Nice a profité de la pause pour se réveiller. Et ce sont donc les Niçois qui se montrent intraitables durant le second acte dans le sillage d'une attaque retrouvée, les bras Boubakar Sidibé (7 buts) et Danilo Nedovic (10 buts) font souffrir l'arrière-garde Bucco-Rhôdanienne. Bien aidé par un Alexis Poirier efficace à la parade, Nice égalise (22-22, 50') et fait le forcing en toute fin de match. Victoire littéralement renversante pour un Cavigal désormais passé maître dans l'art d'inverser des situations pour le moins compromises. "Nous avons su trouver les ressources nécessaires pour nous reconstruire en 2ème période autour de notre défense" conclue le coach Niçois Claude Mirtillo. Aubagne n'a pas pu suivre le rythme une heure durant, une leçon de réalisme et d'expérience qui le ramène un peu plus vers l'échelon inférieur. Dans un autre duel primordial pour le maintien, Strasbourg a fait le nécessaire après le repos aux Malteries pour prendre la mesure d'un concurrent direct, La Seyne (29-20). Chahuté par des Seynois entreprenants en première période, Strasbourg subit les assauts d'Ivan Anic (6 buts) et de Damien Laumaillé. Mais c'est surtout la défense Varoise qui est dominatrice d'abord dans le sillage d'un Julien Morel omniprésent (20 parades). Puis Strasbourg hausse le ton après la pause, l'ESSAHB place des accélérations brutales qui mettent son hôte en grande difficulté. Deux hommes notamment vont mettre le collectif Alsacien sur les rails d'un succès confortable : Mathieu Desbois, auteur de 13 buts, met La Seyne au supplice et de l'autre côté du 40x20, Louis Leguay est irrésistible en signant 17 parades au total dans cette rencontre. Seconde mi-temps à sens unique et victoire de Strasbourg qui se rapproche ainsi des premiers non-relégables. Nouveau revers face à un rival direct, La Seyne encaisse son 5ème revers consécutif et s'installe désormais dans la zone rouge.

Cette fois-ci, c'est certain... Villeneuve Loubet est sur la voie de la rédemption. Un 4ème succès consécutif (34-24) obtenu contre Cernay Wattwiller, l'équipe en forme du moment. Et quelle démonstration des hommes de Sylvain Frésu... A vrai dire, il n'y a pas eu de match tant l'ESVL a maîtrisé de bout en bout son sujet. Un premier acte démarré sur les chapeaux de roue... grâce notamment à une défense brillante autour d'un Mohamed Maziane intraitable. Tout l'équipe Azuréenne est au diapason et c'est tout naturellement que le score gonfle de manière incroyable. L'attaque Villeneuvoise, dans le sillage d'un Julien Denat insaisissable (8 réalisations pour l'ex-Ivryen), inflige les pires misères à une défense du CWH totalement méconnaissable. La démonstration est éloquente au final, Villeneuve Loubet réussit là un match référence et construit doucement mais sûrement son maintien. 8ème désormais, le collectif de la présidente Frédérique Térol possède désormais une petit marge sur les premiers relégables. Que dire au regard de cette heure de jeu insipide pour le CWH... Pas grand chose, les hommes de Dan Simonet ont raté ce déplacement et concédé leur toute première fessée en 2012, un hors-sujet qui fait tâche dans le beau décor Cernéen. Enfin, c'est un même scénario que le public de Bougnol a pu voir ce dimanche : la réserve de Montpellier s'est en effet imposé dans les grandes largeurs (38-20) face à Fréjus. Une seule équipe sur le terrain... et forcément un one-team show pendant toute la partie. Comme pour mettre d'entrée son adversaire à la raison, le MAHB de Frédéric Anquetil plante un 11-4 initial avant de rentrer aux vestiaires sur un incroyable 19-6. Entre temps, la vitesse de l'ailier local Romain Zerbib (6 buts) alliée à la maîtrise du chef d'orchestre Nicolas Zens (9/12 aux tirs) font à chaque fois mouche. Dans le but Montpellérain, les gardiens Rémi Desbonnet - Kevin Mesnard (10 parades chacun) forment un duo redoutable. Même si Fréjus tente de répliquer au retour des vestiaires, Montpellier met rapidement le ola pour repartir immédiatement de l'avant. La correction se poursuit au fil d'une seconde période à sens unique, Bonnefond, Zerbib, Boukheda et Zens font tour à tour le spectacle. Montpellier retrouve le chemin du succès et reste à la lutte pour la 4ème place finale. Des signes de renoncement inquiétants pour Fréjus, jamais dans le match, encaissant un final son plus lourd revers de la saison. Le club Amséliste est 7ème, installé confortablement en milieu de tableau.

ENT. STRASBOURG SCHILTIGHEIM AHB - LA SEYNE VAR HB
29 - 20 (Mi-temps : 9-11)
L'ESSAHB DÉBOULE EN SECONDE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase des Malteries
49, rue des Malteries 67300 SCHILTIGHEIM
Date :
Le 24/03/2012 20h00
Arbitres :
FERBUS HENRI
VAUJANY STEPHANE

*****************************

BELFORT MHB - METZ HB
23 - 21 (Mi-temps : 12-9)
DANS LA DOULEUR POUR BELFORT
Statistiques du match
Lieu :
LE PHARE
Rue Koepfler - Site du Fort Hatry 90000 BELFORT
Date :
Le 24/03/2012 20h15
Arbitres :
ALVES DO CARMO ORLANDO
DEVAY SEBASTIEN

*****************************

ES VILLENEUVE LOUBET HB CA - CERNAY WATTWILLER HB
34 - 24 (Mi-temps : 16-8)
LA LECON VILLENEUVOISE
Statistiques du match
Lieu :
JEAN GRANELLE
Parc des Sports Avenue des Plans 06270 VILLENEUVE LOUBET
Date :
Le 24/03/2012 20h30
Arbitres :
DAUBA THIERRY
FERNANDES CESAR

*****************************

AS FOLSCHVILLER HB - VALENCE HB
28 - 32 (Mi-temps : 13-17)
VALENCE SOLIDE JUSQU'AU BOUT
Statistiques du match
Lieu :
CENTRE MARTIN
RUE USSON DU POITOU 57730 FOLSCHVILLER
Date :
Le 24/03/2012 20h30
Arbitres :
VIVES MARC
WEINGAERTNER JEAN-CHRISTOPHE

*****************************

PAYS AUBAGNE HB AGGLO. - CAVIGAL NICE SPORTS HB
23 - 26 (Mi-temps : 16-8)
UN CAVIGAL PLUS EXPERIMENTÉ
Statistiques du match
Lieu :
SERGE MESONES
Avenue des Goums 13400 AUBAGNE
Date :
Le 24/03/2012 20h00
Arbitres :
COCHARD CORALIE
HERY VICTORIA

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB II - VILLEURBANNE HB ASSOCIATION
26 - 42 (Mi-temps : 11-20)
LE VHA EN ROULEAU-COMPRESSEUR
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase Jean Jaurès
17 Avenue Jean Jaurès 73000 CHAMBERY
Date :
Le 24/03/2012 20h00
Arbitres :
TROUSSE ANTHONY
TUSSEAU NICOLAS

*****************************

MONTPELLIER HB II - AMSL FREJUS
38 - 20 (Mi-temps : 19-8)
AU PLAISIR DES JEUNES HÉRAULTAIS
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand 34090 MONTPELLIER
Date :
Le 24/03/2012 19h00
Arbitres :
MEYER CEDRIC
OUDIN JEAN-LOUP

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités