mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF: Magdebourg-Dunkerque en demie !
EHF: Magdebourg-Dunkerque en demie !
27 Mars 2012 | Europe

Des trois équipes allemandes encore en course, c'est finalement le SC Magdebourg que Dunkerque ira affronter en demi-finale de la coupe de l'EHF. Satisfaction pour les Nordistes qui accueilleront l'actuel 6ème de la Bundesliga lors du match retour. 

Même si les Dunkerquois auraient peut-être préféré retrouver Rhein Neckar Löwen et prendre une revanche sur le fameux match de septembre dernier en qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions  (blessures de Bosquet et Lamon, égalité à la fin du temps règlementaire et prolongations fatales), le tirage au sort a désigné un adversaire tout aussi redoutable et sérieux qui a une sacrée expérience en joutes européennes notamment à la fin du siècle et au début des années 2000. Le SC Magdeburg a remporté la Ligue des Champions en 2002 mais également la coupe de l’EHF à trois reprises (en 1999, 2001,2007). Actuel 6ème de Bundesliga, le club situé sur les rives de l’Elbe  a également été le port d’attache de joueurs français qui venaient tenter carrière outre-Rhin. Christian Gaudin (l’entraîneur de Saint Raphaël), Guéric Kervadec (le directeur sportif de Créteil) et le Montpelliérain Joël Abati ont marqué à jamais l’histoire du SCM. 

Cette saison, Magdebourg repose sur un ensemble équilibré autour d'un gardien bien connu des Français, l'Islandais Gustavsson qui la saison passée en Ligue des Champions avec Schaffhausen avait été un véritable poison pour Montpellier arrêtant 20 tirs héraultais en 8èmes de finale aller. Les Nordistes retrouveront également dans cette équipe, le slovène Jure Natek (notre photo de tête) qui connait très bien le championnat français. L'arrière droit a disputé deux saisons (2007-2009) sous les couleurs de Chambéry. 

Dunkerque qui au tour précédent a éliminé après quelques soubresauts au match retour, Saint Raphaël se rendra en Allemagne, le dimanche 22 avril avant d'accueillir Magdebourg au stade des Flandres, une semaine plus tard, le 29 à 17h. 

La revanche contre Rhein Neckar Löwen attendra donc. Si elle a lieu cette saison, cela signifiera que les Nordistes se sont qualifiés pour la finale. Avant cela, il faudra passer Magdebourg. « Je suis doublement satisfait, commentait Patrick Cazal, on ne tombe pas sur Rhein Neckar qui est un petit ton au dessus de tout le monde et on reçoit au match retour. » Ceci dit, en quart, Dunkerque recevait sur le 2ème match et a bien failli passer à côté, et ce malgré une avance de huit buts. « On n’a peut-être pas mis tout l’engagement qu’il fallait mais il est évident qu’à ce stade de la compétition, on ne pourra pas renouveler un écart aussi conséquent à Magdebourg. Il faudra faire deux matches complets si on veut aller plus loin. » L’entraîneur dunkerquois qui connait très bien le handball allemand pour avoir évolué au cours de sa carrière de joueur à Essen, n’aura pas besoin de trop motiver ses troupes avant de se rendre sur les bords de l’Elbe. « Tous les joueurs sont assez admiratifs de ce qui se passe dans ce championnat que ce soit en termes de structures, d’effectif, d’engagement et de remplissage de salles. On s’est aperçu que sur le tour de qualif’, on avait tenu en respect Rhein Neckar donc c’est toujours intéressant de se mesurer à ce genre d’équipe. » Sans oublier la bagarre et la possibilité de décrocher la 3ème place du championnat en D.1. Cette année, Dunkerque joue sur deux tableaux et le mois de mai pourrait être… estival.

L'autre demi-finale opposera Rhein Neckar Löwen (All) à Frisch Auf Göppingen (All), le club de l'ancien montpelliérain Mitar Markez. 

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités