mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Belfort et Gonfreville en ballotage favorable
Belfort et Gonfreville en ballotage favorable
25 Avril 2012 | National > Nationale 1M

Résumé de la 22° Journée de N1M. Sauf catastrophe improbable, Gonfreville l'Orcher remontera bien en Pro D2 au terme de cette saison. Dernière victoire convaincante à domicile face à Lanester. En poule 2, Belfort a fait la bonne opération en profitant des faux-pas de Nice et de Villeurbanne. En bas de tableau, les candidats au maintien Rennes et Strasbourg se donnent un peu d'air face à leurs concurrents respectifs.

Poule 1

Reprise sous les meilleurs auspices pour l'indétrônable leader Gonfreville l'Orcher. A domicile, le cador Havrais a dominé le relégable Lanester (36-27) au terme d'un match pleinement abouti. Face à une défense haute dès l'entame des débats, la formation de Dragan Mihailovic a su trouver la réponse et pris ainsi les commandes du match. Avec 3 buts d'avance à la pause, l'ESMGO a une fois de plus fait preuve d'une belle solidité défensive autour d'un Vladimir Perisic attentif (13 arrêts). Dans le même temps, Gonfreville va faire gonfler l'avance au tableau d'affichage : aucun mal à trouver la faille au coeur du dispositif adverse, l'ailier Mathias Soltane s'est montré le plus adroit avec 9 buts inscrits, imité par le trio de la base arrière Mallet -  Padla - Grigenas (13 buts à eux trois). Même les jeunes ont participé à la fête tels Clément Devaux ou Martin Vanègue. Résultat net et sans bavure au final, Gonfreville fait un nouveau pas vers la Pro D2... en attendant ce duel au sommet à Bordeaux. Sans hermétisme défensif, aucune garantie de succès : Lanester jouait ainsi son va-tout pour croire encore au maintien. Hélas, la formation Morbihannaise a plié en seconde période sous la puissance Gonfrevillaise. Avec 5 points de retard sur son voisin Rennais, le maintien est désormais compromis... Lanester repartira sans nul doute en N2 en septembre prochain. De son côté, les Girondins de Bordeaux ont éprouvé les pires difficultés à se sortir des griffes de Lormont (27-25). Battue de façon très surprenante à l'aller, l'équipe Bordelaise a d'abord imprimé son rythme (9-5, 21') avant de subir la montée en régime de son voisin. Emmené par Mathieu Derulle (5 buts), Lormont bouscule son hôte en prenant la tête au retour des vestiaires (12-15, 38'). Les Girondins peinent à refaire surface : Antoine Damiens, Mirko Popovic et Rémi Andrieu donnent l'exemple... tout comme Nicolas Girardin, très précieux à la parade. Et malgré une reprise en main aux abords du money-time, Bordeaux ne parvient pas à lâcher son adversaire... Fin de match hâchée par les exclusions, les hommes d'Erick Mathé conservent l'ascendant au final. 3 points nécessaires pour continuer à croire à l'accession en Pro D2, Bordeaux n'a de toute façon plus aucun point à perdre dans ce duel à distance avec Gonfreville. De son côté, Lormont peut nourrir des regrets au vu de ce joli bras de fer, comme l'indique Frédéric Harribey : "il ne nous a pas manqué grand-chose. Nous avons mis une grosse intensité dans cette partie, que nous ne reproduisons pas à chaque match malheureusement. Je regrette que nous n'ayons pas été capables de maîtriser la partie en supériorité numérique". Les Lormontais retombent dans la zone rouge, dépassés au classement par Rennes. 3ème du classement, cette reprise a été fatale à Limoges, battu à Bruges (27-26) à la surprise générale. Dans ce duel pour le moins déséquilibré, c'est le petit qui a fait forte impression face à des Limougeauds trop sûrs de leur force. Et pour cause, ce sont les Limougeauds qui entament les débats de la plus belle des façons... une première mi-temps quasi-parfaite où la défense visiteuse s'est révélé très efficace. Devant, Christophe Spincer (10 buts) empile les contre-attaques et on se dit que l'affaire est définitivement pliée. Mais c'est un peu vite oublier la réaction d'orgueil Brugeaise... alliée aussi à une torpeur brutale de la formation de Haute-Vienne. Les Brugeais affichent un visage radicalement différent : Charles Gaget (7 buts) montre le chemin des filets et l'ESB entame une folle remontée. Et pour éteindre les assauts adverses, l'équipe Girondine peut compter sur l'homme du match, l'indémodable Patrick Bos, auteur d'une prestation magistrale dans son but avec 26 arrêts à la clé. Dans un final haletant, Bruges arrache la victoire... Une superbe performance qui mettra du baume au coeur. De son côté, Limoges a totalement perdu son handball après la pause, un renoncement inquiétant au vu de cette place sur le podium à aller chercher.

L'excellente opération de cette 22ème journée est à mettre au crédit de Rennes, victorieux à domicile d'Hazebrouck (32-31). La formation d'Ille-et-Vilaine a su très vite mettre de l'intensité dans ce match capital pour le maintien : le départ des Cerclistes Rennais est prometteur (9-5, 15'), le CPB s'octoie une marge confortable à la pause en profitant d'une attaque inspirée : Erwann Caer (10 buts), Jacques Edjenguélé et Romain Charrier sont dans tous les bons coups. Un bonus qui prend de l'ampleur au retour des vestiaires (22-14, 35')... et puis la panne sèche. Passé 40 minutes de haute tenue, les Bretons vont totalement déjouer... sous le réveil brutal et tardif des Nordistes. Résultat, Martin Valent (9 buts), Rémi Deplanque et les attaquants Hazebrouckois reprennent le fil du match et font même basculer le match en leur faveur (28-29, 52'). Rennes reprend ses esprits dans le final tout en ne s'épargnant aucune sueur froide. Victoire Rennaise à l'arrachée ô combien vitale dans l'optique du maintien. Le CPB remet Lormont en zone rouge, une satisfaction légitime du coach Breton Franck Prouff au sortir de cette heure angoissante : "nous faisons 40 minutes de très bon niveau. Puis il y a un petit grain de sable qui inverse la tendance. Leur gardien nous fait douter et on panique" tout en ajoutant : "c'est mérité car on a déjà perdu trop de match comme cela. Nous avons appris de nos erreurs et cela nous offre une belle victoire en vue du maintien". Pour avoir pris l'eau rapidement, Hazebrouck s'est épuisé à rattraper son retard et a perdu de la lucidité à l'instant crucial... le collectif Flamand retombe ainsi à la 5ème place. Autre confrontation indécise, Libourne a du partager les points dans son antre de Kany avec Saran (23-23). Dans ce match à suspense, chaque équipe aura eu sa chance : Saran s'est notamment distingué en première période sous l'impulsion de Martin Gaillard et de Ludovic Valleton. Puis ce fut au tour de Libourne de reprendre l'ascendant après la pause... sans toutefois pouvoir décrocher son hôte du jour. Une constante revient néanmoins dans ce duel, c'est le face-à-face entre les deux gardiens : d'un côté, Sébastien Gonzalès avec 17 parades au compteur. De l'autre, Jérémy Bazin (18 parades au total) a permis à Saran de croire jusqu'au coup de sifflet final en ses chances de succès. Match nul logique, Libourne (8ème) ne parvient pas à recoller à son adversaire du jour, Saran conserve ainsi sa 7ème place au classement.

Décidemment, les matchs indécis ont tenu le haut du pavé ce week-end en poule 1. C'est le cas dans le Nord-Cotentin : Cherbourg, la formation locale, a battu sur le fil Gien-Loiret (25-24). 3 points en forme de mini hold-up tant les Cherbourgeois ont eu de grosses difficultés à rivaliser avec une équipe Solognote entreprenante. C'est donc Gien qui prend les commandes du match par l'intermédiaire de son artilleur en chef Ahmed Ahouari (5 buts), imité par ses partenaires de la base arrière Youssef Kossai et Fabacary Dieme. Mais Cherbourg n'est jamais loin à la marque et parvient à faire jeu égal à la pause. Sous l'impulsion de Quentin Leleu (6 buts), l'attaque de la JSC retrouve des couleurs en seconde période : les hommes de Sébastien Leriche reviennent progressivement sur les talons Giennois, une domination effective dans le dernier quart d'heure de jeu, les Cherbourgeois arrachent la victoire dans les ultimes minutes... au plus grand soulagement des fidèles de Chantereyne. 3 points accrochés in-extremis qui permet de valider la bonne série Manchote (3 succès de suite) avec... en ligne de mire une 3ème place à aller prendre à Limoges. Enfin, dans un duel sans intérêt majeur, la réserve de Dunkerque et Pau-Nousty ont concédé un match nul (28-28). Malgré 3 joueurs laissés à disposition de l'équipe réserve et le forfait de dernière minute de Posat, Pau Nousty a pourtant réussi son entame de match. Une première mi-temps copieusement dominée par un PNS ultra-offensif : les historiques du club Thierry Doumengès (6 buts) et Lionel Darrieutord (7 buts) ont fait le spectacle. Résultat, le collectif Béarnais rentre une confortable avance au repos... Et puis la fatigue et le manque de rotations à Nousty va surtout permettre à Dunkerque de refaire surface. Dans le sillage de Clément Carbon (8 réalisations), la réserve Nordiste refait son retard pour mener au final dans l'ultime minute. Sur la dernière possession, le Noustysien Pierre Badie parvient à arracher le point du match nul. De la logique dans ce résultat qui ne changera pas grand chose au sort des deux équipes, Pau-Nousty reste sereinement calé en 5ème position tandis que l'USDK partage à nouveau la lanterne rouge avec Bruges.

ESM GONFREVILLE L'ORCHER - LANESTER HB
36 - 27 (Mi-temps : 16-13)
LE LEADER MAITRISE SON SUJET
Statistiques du match
Lieu :
AUGUSTE DELAUNE
Avenue du Général de Gaulle 76700 GONFREVILLE L'ORCHER
Date :
Le 21/04/2012 20h45
Arbitres :
BLATRY JEAN-MARIE
ILTIS THOMAS

*****************************

GIRONDINS DE BORDEAUX HBC - LORMONT HB HAUTS DE GARONNE
27 - 25 (Mi-temps : 11-9)
LES GIRONDINS ONT SOUFFERT
Statistiques du match
Lieu :
Jean DAUGUET
Rue Ferdinand Palau 33100 BORDEAUX
Date :
Le 22/04/2012 16h00
Arbitres :
CORDIER THIERRY
WIROTIUS-BELLEC ERIC

*****************************

CERCLE PAUL BERT RENNES HB - HB HAZEBROUCK 71
32 - 31 (Mi-temps : 19-13)
RENNES ARRACHE LA VICTOIRE
Statistiques du match
Lieu :
COMPLEXE SPORTIF CHARLES GENIAUX
3 RUE C GENIAUX 35000 RENNES
Date :
Le 21/04/2012 20h45
Arbitres :
LEMAIRE GILLES
RITT CLAUDE

*****************************

ES BRUGES - LIMOGES HAND 87
27 - 26 (Mi-temps : 8-14)
BRUGES RÉALISE LE HOLD-UP
Statistiques du match
Lieu :
ARC EN CIEL
45, RUE JEAN CLAUDEVILLE 33520 BRUGES
Date :
Le 21/04/2012 19h00
Arbitres :
BENNOUR RIDHA
REGAIEG RAOUF

*****************************

HBC LIBOURNE - USM SARAN HB
23 - 23 (Mi-temps : 12-14)
DES REGRETS DE PART ET D'AUTRE
Statistiques du match
Lieu :
KANY
Avenue de Verdun 33500 LIBOURNE
Date :
Le 21/04/2012 20h30
Arbitres :
GOURDEL BRUNO
NOGUES OLIVIER

*****************************

DUNKERQUE HB GRAND LITTORAL II - PAU NOUSTY SPORTS
28 - 28 (Mi-temps : 14-18)
L'USDK RECOLLE IN-EXTREMIS
Statistiques du match
Lieu :
DEWERT (Stade de Flandres)
Salle Dewert Avenue de Rosendael 59140 DUNKERQUE
Date :
Le 21/04/2012 18h00
Arbitres :
NABET YAEL
PRIME LAHILA

*****************************

JS CHERBOURG HB - HBC GIEN LOIRET
25 - 24 (Mi-temps : 11-11)
CHANTEREYNE A TREMBLÉ
Statistiques du match
Lieu :
CHANTEREYNE
AVENUE DE CESSART 50100 CHERBOURG OCTEVILLE
Date :
Le 22/04/2012 16h00
Arbitres :
CLERMONT NICOLAS
CLERMONT OLIVIER

*****************************

Poule 2

Week-end de tous les dangers pour certains cadors de la division : et les positions ont effectivement bougé au soir de cette 22ème journée. Le grand bénéficiaire se nomme Belfort, leader imperturbable, qui profite des faux-pas de ses adversaires directs pour prendre plus d'assurance en tête du classement. Dans son vaisseau fétiche du Phare, Belfort a une nouvelle fois fait le show en l'emportant nettement face à la réserve de Chambéry (37-32). Un score final trompeur puisque le BMHB a longtemps fait jeu égal avec la jeunesse Savoyarde. Avec un effectif amoindri et 3 nouvelles têtes, Chambéry a donné du fil à retordre au ténor Franc-Comtois. Preuve en est que cette première période très disputée : une course-poursuite haletante tout au long de la partie, les Chambériens ne se sont pas démobilisés. Des arrières inspirés à l'image d'Edouard N'Diaye, Thomas Capella ou encore du meneur Loic Laurent, la réserve du CSH ne compte qu'un petit retard à la pause. Même son de cloche en seconde période, Belfort ne parvient à décrocher son rival en dépit du rendement offensif d'Aleksander Kokanovic et de Christian Vaduvan. Il faut attendre les 7 dernières minutes pour voir Belfort s'envoler au score, Johan Tschirret profite d'un repli défensif adverse subitement défaillant pour garantir le succès des Lions du Territoire. Grâce à ces 3 points acquis de haute lutte, le collectif d'Ilian Vassilev conforte son fauteuil de leader avec 2 points d'avance sur ses concurrents. De son côté, Chambéry encaisse un revers logique mais n'a surtout pas à rougir de la manière affichée : 3 points séparent toujours les jeunes de Bertrand Pachoud du premier relégable. Autre cador de la poule 2, Valence a du se contenter du partage des points chez lui face au Cavigal Nice (29-29). Une contre-performance notable pour des Valentinois déjà battus par le même adversaire l'an dernier en clôture du championnnat. Les choses avaient pourtant débuté sur les chapeaux de roue, le VHB fait une superbe première mi-temps, s'appuyant sur sa défense de fer mais aussi et surtout... sur une attaque prolifique à l'image de la réussite aux tirs de Mohamed Abidi et Yaneck Fritsch (6 buts chacun). 4 buts d'avance à la pause, les hommes de Datcha Davidovic conservent un avantage de 3 à 4 d'avance durant la seconde mi-temps. Un bonus hélas insuffisant car Nice accentue la pression dans le money-time et Nicolas Perrin finit par égaliser dans les derniers instants. Valence rate le coche... et confirme une baisse de régime physique palpable depuis plusieurs semaines déjà. 2 points de retard sur le leader, les Valentinois laissent échapper un point très précieux dans la lutte pour la montée en Pro D2. Fidèle à ses habitudes, le Cavigal n'a jamais lâché en réussissant un joli retour... dont il tient désormais tous les secrets. Le club Azuréen garde en ligne de mire la 4ème place finale. Autre grand perdant tout comme Valence, Villeurbanne n'a été que l'ombre de lui-même samedi en déplacement à Villeneuve Loubet. Défaite sans discussion possible (21-18). Semblable au match aller, le VHA s'est heurté une heure durant face à un mur. Et pourtant, tout avait bien commencé pour les protégés de Thierry Perreux : très à l'aise en première période (4-10, 22'), la défense Villeurbannaise met l'attaque locale sur le reculoir. Et la vitesse de Tom Garcelon (9/13 aux tirs) donne un pécule non négligeable de 4 points d'avance à la mi-temps. Et puis la réaction brutale des Villeneuvois apparaît tout au long de la seconde période : la furia de l'ESVL, bien accompagnée par un public de Granelle aux anges, met Villeurbanne à la faute. En état de grâce, Villeneuve égalise (15-15, 47') puis prend définitivement les rênes du match dans le money-time grâce notamment à une défense exceptionnelle. Le VHA en perd totalement son handball et se révèle méconnaissable en seconde. Défaite très préjudiciable puisque Grégory Thévenot et ses partenaires concèdent 2 points de retard désormais sur le leader. De son côté, Villeneuve Loubet a donné en 30 minutes l'échantillon type de sa saison : d'abord en difficulté, la métamorphose s'est faite de façon tonitruante... et au final une victoire de prestige qui assure de façon définitive le maintien de l'ESVL en N1. Seule ombre au tableau, la blessure d'Ovidiu Pavel, victime d'une fracture de la main.

Le derby Alsacien du week-end ne restera pas dans les annales. Un jeu sans éclats et une victoire finale de Strasbourg dans son antre des Malteries face à Cernay-Wattwiller (27-25). Le début de match se révèle équilibré, les attaquants donnent l'opportunité aux gardiens, Louis Leguay d'un côté, Gabor Kolonics de l'autre, de briller. Sous l'impulsion de la fraterie Schneider - 11 buts au total pour l'aîné David en particulier -, Cernay prend la poudre d'escampette (5-8, 21') pour mener ainsi à la pause d'une courte tête. Impression confirmée au retour des vestiaires, le CWH est dans le bon tempo jusqu'à la 35ème minute. Pas de quoi cependant affoler les Strasbourgeois qui reviennent progressivement dans la partie : l'homme en forme de l'ESSAHB cette saison, Mathieu Desbois, sort son bras téléscopique (10 buts pour l'ex-Cherbourgeois) et anime ainsi une attaque locale en meilleure forme. Une ultime égalité (21-21, 49') puis c'est Strasbourg qui force la décision en fin de partie grâce encore et toujours à Mathieu Desbois. David Schneider remet le CWH en bonne position mais Thomas Haegeli siffle la fin des débats dans un dernier rush salvateur. Victoire capitale pour la formation de Bruno Boesch qui possède désormais 4 points d'avance sur le premier relégable. En face, Cernay n'a pas démérité... Court revers qui laisse les protégés du président Soehnlen à la 7ème place. Une 7ème position partagée avec Fréjus, battu sur la plus courte des marges à Folschviller (34-33). Chez un adversaire en fâcheuse posture au classement, les Fréjusiens ont démarré tambour battant, prenant ainsi la tête des opérations en première période (7-11, 15'). Antonin Juillard (10 buts) et Kelly Jarny font parler la puissance de leur bras pour mettre l'AMSL en position idéale jusqu'à la 18ème minute. Moment choisi par Folschviller pour rentrer réellement dans la partie : resserant sa défense autour d'un Gwenael Berceville une nouvelle fois impeccable (18 arrêts), l'équipe Mosellane égalise peu avant la pause. Un retour aux affaires accentué en seconde mi-temps, Folschviller s'échappe ainsi (23-18, 43') grâce aux réalisations signées Benoît Thiébaut, Makram Jerou... mais aussi et surtout Romain Regazzi, auteur de 13 buts. Money-time angoissant pour les habitués du centre Marcel Martin, Fréjus met la pression par Chiron et Juillard. Mais Folschviller tient bon, victoire au bout de ces 60 minutes... et 3 points à la clé ô combien cruciaux pour croire encore et toujours au maintien. Folschviller revient sur son voisin Messin mais accuse 3 points de retard sur le premier non-relégable.

Des sourires et un plaisir partagé dans les rangs d'Aubagne. La victoire à domicile face à La Seyne (28-22) a remis du soleil dans les esprits Provençaux, et ce, après une série noire de 8 revers consécutifs. En difficulté en première période, Aubagne plie sous les coups de boutoir de Seynois entreprenants, Ivan Anic et Maxime Frisoli (4 buts chacun) en tête (7-10, 20'). Mené à la pause, la formation Provençale, dans le sillage de Dialla Kanté et Julien Leguy, va renverser la tendance au retour des vestiaires : un mano-à-mano haletant durant lequel aucune des deux formations ne veut rompre. Mais c'est finalement la défense Seynoise qui va craquer aux abords de la 50ème minute de jeu, Aubagne s'envole au score pour signer ici un probant succès. Comme le souligne son coach Redouane Aouachria : "ça fait longtemps qu'on n'avait pas gagné. Le match s'est joué à celui qui craque en premier. Dans les temps faibles, on s'est accroché, c'est là que s'est faite la différence. Cette victoire va faire du bien au moral". 5 points de retard sur le premier sauvé, la messe est dite du côté d'Aubagne... reste donc à terminer la saison à la meilleure place possible pour préparer au mieux celle qui s'annonce en N2. Dernier espoir envolé pour La Seyne qui jouait là son ultime carte pour le maintien, le collectif Varois s'enfonce dans une série noire avec un 7ème revers d'affilée... d'où une envie légitime d'en finir avec cette saison compliquée et de passer très vite à autre chose. Dernière confrontation de la journée, la réserve de Montpellier n'a laissé aucune chance à Metz, le centre de formation Héraultais a attendu une mi-temps avant de littéralement exploser les ultimes défenses Messines (38-20). Et pourtant, Metz offrait une belle opposition dans le premier acte grâce à une attaque inspirée, Sofiane Hamiti (7 buts) et Hamid Haddad permettent à leur équipe de garder espoir à la pause. Et puis, plus rien au retour des vestiaires... Rideau sur un collectif Lorrain en panne totale de solutions. Un 7-0 dès l'entame de la seconde période et pour ne rien arranger, les jeunes du MAHB s'appuyent sur leurs valeurs sûres : Romain Zerbib (7 buts), Simon Lejonc et Nicolas Zens trouvent des boulevards sur le parquet de Bougnol. Une domination outrageuse accentuée par l'excellent travail du jeune Kevin Mesnard, auteur d'un 70% d'arrêts dans le but Montpellérain. Montpellier déroule en toute tranquilité pour s'imposer au final de 18 buts. 14ème succès de la saison qui conforte un peu plus la séduisante 4ème place des protégés de Frédéric Anquetil. Côté Messin, pas de miracle quand la défense passe totalement au travers. Dans la spirale de l'échec (9 revers d'affilée), on voit mal comment les coéquipiers de Loic Goemaere peuvent renverser la vapeur... le maintien est pourtant en jeu.

BELFORT MHB - CHAMBERY SAVOIE HB II
37 - 32 (Mi-temps : 18-17)
BELFORT APRES LA PAUSE
Statistiques du match
Lieu :
LE PHARE
Rue Koepfler - Site du Fort Hatry 90000 BELFORT
Date :
Le 21/04/2012 20h15
Arbitres :
JACOUTOT MATHIEU
MEDINA JOHANN

*****************************

ENT. STRASBOURG SCHILTIGHEIM AHB - CERNAY WATTWILLER HB
27 - 25 (Mi-temps : 10-12)
L'ESSAHB ACCROCHE LE DERBY
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase des Malteries
49, rue des Malteries 67300 SCHILTIGHEIM
Date :
Le 21/04/2012 20h00
Arbitres :
BOUDHIR NAOUFEL
CHIARONI FRÉDÉRIC

*****************************

VALENCE HB - CAVIGAL NICE SPORTS HB
29 - 29 (Mi-temps : 20-16)
VALENCE CONTRAINT AU NUL
Statistiques du match
Lieu :
Mendès France
Rue Barthelémy Laffemas 26000 VALENCE
Date :
Le 21/04/2012 20h30
Arbitres :
MEYER CEDRIC
OUDIN JEAN-LOUP

*****************************

PAYS AUBAGNE HB AGGLOMERATION - LA SEYNE VAR HB
28 - 22 (Mi-temps : 10-12)
LA BELLE ÉCLAIRCIE AUBAGNAISE
Statistiques du match
Lieu :
SERGE MESONES
Avenue des Goums 13400 AUBAGNE
Date :
Le 21/04/2012 19h00
Arbitres :
TROUSSE ANTHONY
TUSSEAU NICOLAS

*****************************

ES VILLENEUVE LOUBET HB CA - VILLEURBANNE HB ASSOCIATION
21 - 18 (Mi-temps : 8-12)
L'ESVL RENVERSE LA VAPEUR
Statistiques du match
Lieu :
JEAN GRANELLE
Parc des Sports Avenue des Plans 06270 VILLENEUVE LOUBET
Date :
Le 21/04/2012 20h30
Arbitres :
DEBRIS FRANCK
RENARD SEBASTIEN

*****************************

MONTPELLIER HB II - METZ HB
38 - 20 (Mi-temps : 15-14)
MONTPELLIER... ROI DE BOUGNOL
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand 34090 MONTPELLIER
Date :
Le 21/04/2012 19h00
Arbitres :
BOOS OLIVIER
RONDEAU YANNICK

*****************************

AS FOLSCHVILLER HB - AMSL FREJUS
34 - 33 (Mi-temps : 14-15)
L'ESPOIR MOSELLAN DEMEURE
Statistiques du match
Lieu :
CENTRE MARTIN
RUE USSON DU POITOU 57730 FOLSCHVILLER
Date :
Le 21/04/2012 20h30
Arbitres :
EL HILALI KHALID
GAZANI AHMED

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités