mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le nord gagnant, le sud hésitant
Le nord gagnant, le sud hésitant
25 Avril 2012 | National > Nationale 1F

Résumé de la 19° Journée de N1F. A moins désormais d'un cataclysme, Lomme jouera bel et bien en D2 la saison prochaine. Dernière victoire en date face à Rennes avec 4 points d'avance sur le duo de poursuivants. En revanche, le scénario est toujours aussi haletant en poule 2 : Bouillargues battu, c'est le duo Cannes - Plan de Cuques qui reprend les rêves du championnat. En bas de tableau, Rochechouart et la réserve de Besançon font la mauvaise opération du week-end en vue du maintien.

Poule 1

Avec 4 points d'avance sur ses rivaux à 3 journées de la fin du championnat, il faudrait désormais un tremblement de terre pour ne pas voir Lomme en D2 la saison prochaine. Dans leur salle du Parc, les Lommoises ont rempli leur contrat en signant une 3ème victoire consécutive face à Rennes (25-19). Mais au vu de la détermination Rennaise toujours en course pour le maintien, le leader n'a pas eu la tâche facile. D'abord en première mi-temps, les visiteuses Bretonnes ont donné du fil à retordre (6-6, 11') par l'intermédiaire de sa scoreuse en chef Anais Gouy (9 buts au total). Mais passé 30 minutes équilibrées (13-13), Lomme fait la différence sur le plan physique : avec l'expulsion de la gardienne Marie Traineau, Lomme appuie sur l'accélérateur (18-15, 40') en resserant les rangs en défense. La puissance des arrières Nordistes, Grâce Songa et Marion Malina (5 et 8 buts respectivement) permet ainsi de faire un écart décisif. Victoire sans grand éclat mais ces 3 points-là valent de l'or : il suffit désormais d'une victoire pour voir les protégées du président Duthilleul atteindre leur but, une accession en D2 tant recherché depuis plusieurs saisons déjà. Courageuses d'un bout à l'autre du match, il a évidemment manqué de la fraîcheur physique aux Rennaises pour contrecarrer la supériorité du leader, le RMH, toujours relégable, a 2 points de retard sur le premier sauvé. A la seconde place, on retrouve Alfortville - Aunis, un duo prêt à se tirer la bourre d'ici à la fin du championnat. Pour l'instant, l'équipe Parisienne tient la corde grâce au goal-average particulier. A la peine en mars, Alfortville a repris un rythme de champion en allant battre Rochechouart St Junien (27-36). Une victoire Val-de-Marnaise qui ne souffre d'aucun grief tant Alfortville a maîtrisé de bout en bout son sujet. Si les joueuses d'Aniko Meksz ont paru emoussées lors des derniers matchs, ce fut au contraire une très nette domination physique qui leur a permis de s'imposer en Haute-Vienne. Et fidèle à son habitude, l'USA a trouvé les failles au coeur d'une défense locale à nouveau décevante. Première période à l'avantage des Alfortvillaises qui font la différence en attaque et atteignent la pause avec un avantage correct. Mais c'est durant la seconde période que le visiteur Parisien va faire la différence : Krisztina Pigniczki et Oana Horge (10 et 7 buts) font parler leur expérience pour donner un bonus considérable à leur équipe. Une fin de match en roue libre, Alfortville s'impose dans les grandes largeurs et résiste à la pression de son rival Aunis. Du mieux en mars et puis patatras... Rochechouart est retombé dans ses travers : une défense aux abonnés (20 buts encaissés lors des 30 dernières minutes). Le solo de Pauline Granet en attaque (13 buts) n'y a rien fait, le ROC-ASSJ est toujours le premier relégable à 1 point de son concurrent direct, St Amand.

C'est l'équipe en forme de cette fin de championnat : 6ème victoire consécutive pour Aunis, vainqueur du derby du Poitou-Charentes face à Poitiers (32-27). La formation Charentaise-Maritime, déjà vainqueur à l'aller, a du patienter une mi-temps avant de prendre la mesure du PEC. Ce sont les Pictaviennes qui mènent grand train en première, sous l'impulsion de Chantal Okomba (10 buts), Aunis parvient à égaliser au repos. Le retour des vestiaires sera terrible pour Poitiers, laminé par une avalanche de buts Aunisiens. D'abord, une première salve 5-1 en début de seconde (20-17, 41'), Poitiers tente de résister... en vain. La seconde accélération de la formation Rochelaise sera la bonne. Aunis fait la différence grâce à la redoutable efficacité d'Ehsan Abdelmalek (11/13 aux tirs dont 4/5 aux penalties) mais aussi d'une France Meret-Brunel irrésistible (8/9) en contres. La messe est dite aux abords du money-time (32-23, 54') et ce pour le plus grand plaisir d'un Périgny littéralement conquis par le spectacle. Aunis offre ainsi à ses fidèles supporters une nouvelle sortie de choix, avec toujours en ligne de mire la seconde place finale. Rien à faire pour Poitiers, emporté par le rythme soutenu des Rochelaises de Laurent Grammont. Le PEC n'est désormais plus en lice pour le podium final... et la 4ème place semble se profiler inexorablement. Passé ces considérations de haut de tableau, c'est évidemment la course au maintien qui accapare les esprits. La bonne opération de cette 19ème journée est à mettre au crédit de Bergerac, vainqueur autoritaire à St Germain Blavozy (20-30). La position du BHB ne prêtait guère à la plaisanterie... Les Bergeracoises, placées devant leurs responsabilités, ont montré une belle réaction d'orgueil suite à quelques matchs décevants. Tout le collectif Périgourdin a mis la main à la pâte : particulièment l'attaque Bergeracoise dans le sillage de Sofya Berdovich (6 buts), Mariam Traoré et Caroline Exposito (5 buts chacune). Une entame solide et très sérieuse qui met rapidement St Germain à la raison. Avec 10 buts d'avance à la pause, Bergerac gère sereinement le second acte pour signer un succès aussi convaincant qu'obligatoire. La marge est cependant étroite, les Dordognaises du duo Bazin - Gyorffy ne possèdent que 2 points d'avance sur le rival direct. Pas de miracle pour un St Germain défensivement aux abonnés absents en première période emporté par un rythme visiteur très soutenu. Malgré une timide réaction après la pause, le collectif Alti-Ligérien, emmené par Constance Louoba (9 buts) tient seul désormais la lanterne rouge du championnat.

Il fallait une réaction tonitruante pour ne pas laisser filer la fin de saison... et Colombelles a su rebondir de belle manière en s'imposant chez la Stella St Maur (20-25). Parole à la défense dans ce match : les deux équipes se tiennent en respect durant la première mi-temps. Un round d'observation qui prend fin au retour des vestiaires avec la prise de pouvoir des Colombelloises (12-15). Bien aidé par le retour d'Audinelia Pereira, le CLC hausse le ton progressivement en défense : une solidité qui met en échec les initiatives locales, Adeline Bournez et Jessica Le Digabel, pour ne citer qu'elles, n'arrivent pas à trouver la faille. Et en dépit d'une égalisation dans le dernier quart d'heure, Colombelles ne lâche pas le morceau pour dominer finalement le money-time sous l'impulsion d'Alisson Breysacher, fidèle à elle-même avec 8 réalisations dans ce match. Satisfaction du coach Calvadosien Philippe Breysacher à l'issue du match : "on a été efficaces et appliquées en attaque. En face, elles ont un peu explosé". Les rotations, dans un passé récent insuffisantes, ont cette fois-ci fait la différence. Colombelles met fin à une mauvaise série et remonte à la 5ème place, à hauteur de son hôte du soir. La Stella St Maur a la mine des mauvais jours au sortir d'un match totalement raté : en cause, une prestation offensive particulièrement décevante. Reprise manquée après pourtant un mois de mars prometteur. Voyage au long-cours capital pour St Amand les Eaux, concerné plus que jamais par le maintien. Et au final, une défaite sur le fil à Bordes (28-27) qui laisse de très gros regrets. Pourtant, les Amandinoises ont pris le match par le bon bout : en faisant jeu égal durant la première mi-temps, Soumaya Mouissy (7 buts) et Amina Sankharé (6 buts) donnent le ton, St Amand résiste (10-10, 29') avant de lâcher prise dans la dernière minute avant la pause. Retour des vestiaires convaincant pour Bordes qui mène (18-14, 37'). La sortie sur blessure de Pauline Escos est un handicap pour des Bordaises inspirées, Estelle Chabat et Judit Ferencz en tête (8 buts chacune). A signaler l'omniprésence d'Elodie Evrard, la gardienne visiteuse réalise 18 parades pas étrangères au sursaut visiteur (24-25, 51'). Porté par un public survolté, Bordes résiste et arrache la victoire après un dernier coup-franc sans effet de Sandrelle Itoua. Enorme satisfaction pour le club Béarnais par la voix de son entraîneur Emilien Larrière : "On s'est parfois emballé mais elles sont allées chercher cette victoire avec leur coeur et leurs tripes". Avant d'ajouter : "mathématiquement, rien n'est fait". Mais avec 6 points de retard sur son adversaire du soir, Bordes a livré au final un joli baroud d'honneur... le maintien est hélas fortement compromis. Gros regrets pour St Amand qui avec un effectif toujours aussi réduit (9 unités) a donné le change mais manqué de lucidité dans les derniers instants.

AUNIS HB LA ROCHELLE PERIGNY - POITIERS EC-HB
32 - 27 (Mi-temps : 14-14)
AUNIS MAITRE DU POITOU-CHARENTES
Statistiques du match
Lieu :
PERIGNY
Rue du Péré 17180 PERIGNY
Date :
Le 21/04/2012 20h45
Arbitres :
DAUBA THIERRY
FERNANDES CESAR

*****************************

LOMME LILLE METROPOLE HB - RENNES METROPOLE HB
25 - 19 (Mi-temps : 13-13)
UN LEADER BESOGNEUX
Statistiques du match
Lieu :
SALLE DU PARC
RUE DE LA MITTERIE 59160 LOMME
Date :
Le 21/04/2012 20h30
Arbitres :
BAILLY ALEXANDRE
MAGNIER VINCENT

*****************************

ROCHECHOUART-ST-JUNIEN HB 87 - US ALFORTVILLE HB
27 - 36 (Mi-temps : 13-16)
ALFORTVILLE REPART DE L'AVANT
Statistiques du match
Lieu :
P.D.S ST JUNIEN
Boulevard Cachin 87200 ST JUNIEN
Date :
Le 21/04/2012 20h45
Arbitres :
BOIS FREDERIC
BOURGEOLAIS ALAIN

*****************************

SAINT GERMAIN BLAVOZY HB - BERGERAC HB
20 - 30 (Mi-temps : 7-17)
BERGERAC REDÉMARRE FORT
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase de la plaine
lieu dit La Plaine 43700 ST GERMAIN LAPRADE
Date :
Le 21/04/2012 20h45
Arbitres :
HAKIMI MILOUD
RAFFIN LAURENT

*****************************

BORDES SPORTS - HBC ST AMAND LES EAUX PDH
28 - 27 (Mi-temps : 13-10)
BORDES DE HAUTE LUTTE
Statistiques du match
Lieu :
René Nativité
44 rue du Stade 64510 BORDES
Date :
Le 21/04/2012 20h00
Arbitres :
CARRETERO BERNARD
SERRA PATRICK

*****************************

STELLA SPORTS SAINT MAUR HB - CL COLOMBELLES HB
20 - 25 (Mi-temps : 11-11)
DERNIER MOT A LA DÉFENSE DU CLC
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase Brossolette
51, avenue Pierre Brossolette 94100 ST MAUR DES FOSSES
Date :
Le 21/04/2012 20h30
Arbitres :
JESUS DA ROSA RAFAEL
SALVADOR AURELIEN

*****************************

Poule 2

La valse des leaders continue dans cette poule de l'Est. Bouillargues n'a repris qu'un temps le fauteuil de leader pour le laisser au duo Cannes - Plan de Cuques à l'issue de cette 19ème journée. Rencontre phare de ce week-end de reprise, Plan de Cuques a logiquement dominé dans son antre des Ambrosis son rival direct et outsider majeur, l'ATH Achenheim Truchtersheim (26-21). Le début de match est néanmoins à l'avantage du visiteur Alsacien (3-7) grâces aux parades de Patricia Gillig entre autre. Une première période haletante durant laquelle ces deux formations se rendent coup pour coup, Plan de Cuques parvient à prendre la tête au repos. Une domination Bucco-Rhôdanienne au retour des vestaires et un avantage au score acquis à partir de la 42ème minute. C'est sur le terrain défensif que Plan de Cuques va construire son succès, il faut dire que le HBPC peut réellement remercier sa gardienne Christelle Houart, femme du match avec 21 arrêts au total. Et comme la machine Plan-de-Cuquoise tourne à plein régime après la pause, Mélody Serna (9 buts) se montre diablement efficace en attaque. Plan de Cuques s'impose sans trembler et reprend par la même sa place en tête du championnat, malgré un goal-average particulier négatif par rapport à son rival Cannois. Satisfaction évidente chez Laure Berdegay, la coach Marseillaise : "Notre entame de match a été difficile. Mais ensuite, on a retrouvé nos valeurs. Et dans les buts, Christelle fait un match extraordinaire". La parole aussi à Christelle Houart : "maintenant, il faut espérer 3 victoires sur 3 pour monter. Si Cannes perd, on aura notre destin entre nos mains". De son côté, Achenheim a trop souvent buté sur une gardienne en état de grâce et baissé de pied en seconde période. Une défaite qui complique très sérieusement les chances d'accession en D2. En grande difficulté défensive depuis plusieurs matchs, Bourg de Péage a réagi de façon tonitruante en réalisant un petit exploit face au leader Bouillargues. Plus concerné par le haut de tableau, le collectif Péageois avait surtout en tête son maintien. Et c'est chose faite avec ce court mais précieux succès dans son antre de Champagnat. Le début de match est un calvaire pour Bouillargues, emporté par la vague locale, un 7-0 littéralement dévastateur, un SUN-AL qui met 17 longues minutes à ouvrir le score. Recadrage obligatoire pour le coach visiteur Gilles Baron, Bouillargues reprend brutalement ses esprits et parvient même à reprendre le score à son profit (17-18) grâce aux parades de Cindy Héricourt et aux réalisations Gardoises signées Chloé Roelandt (7 buts) et Marie Crébassa. Fin de match besogneuse pour chacune des deux formations : de la tension dans le dernier quart d'heure de jeu et deux exclusions dans les rangs Bouillarguais ne suffisent pas à faire la décision. Dans la dernière minute de jeu, c'est finalement Sandie Cleyssac (5 buts dans cette rencontre) qui force le passage. Bourg de Péage arrache un succès compliqué, le soulagement est palpable pour les filles de Mario Cuscusa qui, grâce à cela, renouvellent leur bail en N1. Une irrégularité chronique côté Bouillargues, jamais maître des débats et forcément abattu à l'issue de cet âpre combat. Jenifer Pierre et ses coéquipières ratent le coche et doivent laisser le fauteuil de leader à leurs rivales directes.

Le nouveau co-leader Cannes n'a pas raté l'opportunité de repasser en tête à la faveur d'une victoire à domicile face à Vesoul (28-24). Cependant, ce sont les visiteuses de Haute-Saône qui placent les premières banderilles. Rapidement, Cannes hausse le ton et s'en remet à Hadja Cissé (9 buts dans ce match) pour tracer son sillon, l'ex-Yussoise a d'ailleurs pesé énormément pour mettre à mal l'arrière-garde Vésulienne. Doucement mais sûrement, les Cannoises posent leur empreinte sur ce duel et mènent logiquement à la pause. Bien que dominé au score, Vesoul tente de résister mais une double exclusion en début de seconde période va précipiter sa perte. Cannes en profite pour accentuer l'écart (23-18). Vesoul, sous l'impulsion d'Elsa Gendre et de Ludivine Mikolon (7 buts chacune) parvient à réduire son handicap dans le money-time. Le recadrage de Jean-Louis Leblond et deux buts de Néli Radulova et Judit Pocze font basculer les débats, Cannes force la décision et fait ainsi la très bonne opération de cette 19ème journée. Une excellente nouvelle pour les demoiselles de Jean-Louis Leblond qui ont les cartes en mains en vue de leur objectif, la montée en D2. Leur prochain défi sera capital à Bouillargues. Malgré un effectif réduit, les Vésuliennes ont livré une belle bataille, confirmant ici leur redressement. Hélas, cette défaite malgré tout logique les empêche de souffler, toujours menacées par la réserve Bisontine à seulement 1 point derrière. Le centre de formation de Besançon s'est d'ailleurs lui aussi incliné sur la Côte d'Azur ce week-end, défaite logique à La Garde (27-23). Ce sont les Varoises qui impriment le tempo en première mi-temps : tout doucement, La Garde construit son succès sous la houlette de Laetitia Genest (8 buts au final), Delphine Toucas (6 buts) et Delphine Cintas. Première avance à la pause de 4 buts, les Gardéennes maintiennent une marge suffisante au retour des vestiaires. Sous l'impulsion d'Alice Barres et de Maiwène Bertau, Besançon parvient à refaire surface, un 6-0 qui lui permet d'égaliser. Joie de courte durée puisque La Garde reprend ses esprits en défense pour forcer la décision dans les 2 dernières minutes du match. Victoire logique des coéquipières de Roxane Cox qu'il aura fallu aller chercher jusque dans les derniers instants du match. Baroud d'honneur courageux pour La Garde qui malgré cette victoire retrouvera la N2 en septembre prochain. En manque de réussite dans les ultimes minutes, l'ESBF a manqué le hold-up et encaisse ici sa 4ème défaite d'affilée. Une situation difficile pour les jeunes de Rudy Rosemain, toujours dangereusement cantonnées à la zone rouge.

Toujours dans la course au maintien, la réserve de Metz a fait la belle opération en l'emportant à domicile contre Le Pouzin (34-19). Les Pouzinoises ont tout de même dominé le début de match sous l'impulsion de Justine Joly (7 réalisations) et Adriana Leordean. Passé un premier quart d'heure en mode préchauffage (3-6, 13'), les jeunes Messines vont appuyer sur l'accélérateur pour mettre rapidement le relégable Ardéchois au pas (13-9, 24'). Une irrésistible ascension commandée par Amélie Carme (12 arrêts), très précieuse dans son but, mais aussi par Grâce Zaadi (9/13 aux tirs dont 4/4 aux penalties), Tamara Horacek (5/9) et Aramata Dembélé (6/7). Dès le retour des vestiaires, le match est plié (21-11, 34'), Metz mène dans les grandes largeurs grâce à une solidité défensive permanente, 19 buts encaissés seulement. L'attaque Messine continue d'empiler durant la seconde période, 30 dernières minutes à sens unique qui permettent à Metz d'afficher un gros écart final. Démonstration en tous points aboutie, les Dragonettes ont désormais 5 points d'avance sur le premier relégable. Autant dire que le maintien en N1 est désormais acté à 99%. Tout comme la relégation de son adversaire du jour, Le Pouzin n'a jamais pu contrecarrer la domination adverse, mis sans cesse sous l'éteignoir en seconde période. Lourde défaite des Pouzinoises qui dégringolent à l'avant-dernière place du classement, devancées désormais par La Garde. Dans le dernier duel de cette 19ème journée, la réserve de Nîmes s'est octroyé un beau succès chez elle à Néruda face à son homologue de Dijon (37-29). Victoire offensive des filles de Christophe Chagnard, le HBCN prend la tête des opérations (12-8, 17') mais sans jamais réussir à distancer son adversaire. Dans le sillage du duo offensif Sabrina Betzer - Alexia De Diego (7 buts chacune), Dijon résiste en première période (15-11, 26') et garde un espoir à la pause. Mais Nîmes, fort d'un effectif plus riche, va définitivement prendre le dessus au retour des vestiaires. Passé la 37ème minute (20-16), il met Dijon au supplice par l'intermédiaire de son duo offensif Priscilla Marchal (12 buts) - Cindy Champion (9 buts). Une avance accentuée (26-19, 45') par les 22 arrêts d'une Laurie Carretero elle aussi omniprésente. Nîmes s'assure au final de 3 points en toute tranquilité : toutefois, avec seulement 3 points d'avance sur le premier relégable, la réserve Gardoise n'a pas encore assuré son maintien. De son côté, Dijon pâtit toujours d'une baisse de régime en seconde période, des rotations insuffisantes qui empêchent tout espoir de succès.

HB PLAN DE CUQUES - ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM HB
26 - 21 (Mi-temps : 14-13)
HOUART-SERNA, LE DUO GAGNANT
Statistiques du match
Lieu :
LES AMBROSIS
Avenue Pasteur 13380 PLAN DE CUQUES
Date :
Le 21/04/2012 20h30
Arbitres :
FITOUSSI MICKAËL
SORIA JULIEN

*****************************

METZ HB II - LE POUZIN HB 07
34 - 19 (Mi-temps : 18-11)
METZ FAIT CAVALIER SEUL
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase du technopole
5 boulevard Arago 57070 METZ
Date :
Le 21/04/2012 20h15
Arbitres :
KENTZINGER GEOFFROY
KESSLER DAMIEN

*****************************

HB CERCLE NIMES II - CERCLE DIJON BOURGOGNE II
37 - 29 (Mi-temps : 15-13)
NIMES DÉROULE EN SECONDE
Statistiques du match
Lieu :
PABLO NERUDA
Place Hubert Rouger 30000 NIMES
Date :
Le 21/04/2012 20h00
Arbitres :
VIVES MARC
WEINGAERTNER JEAN-CHRISTOPHE

*****************************

AS CANNES HB - CS VESOUL HAUTE SAONE
28 - 24 (Mi-temps : 14-11)
CANNES S'IMPOSE A L'USURE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase des Mûriers
Rue René Dunan 06150 CANNES LA BOCCA
Date :
Le 21/04/2012 20h30
Arbitres :
FARGE LUDOVIC
MARTINEZ DAVID

*****************************

DROME HB BOURG DE PEAGE - SUN AL BOUILLARGUES
22 - 21 (Mi-temps : 13-8)
CLEYSSAC LIBERE BOURG DE PEAGE
Statistiques du match
Lieu :
Halle Champagnat
9 rue charles Mossant 26300 BOURG DE PEAGE
Date :
Le 21/04/2012 20h30
Arbitres :
COCHARD CORALIE
HERY VICTORIA

*****************************

HB LA GARDE - ES BESANCON FEMININ II
27 - 23 (Mi-temps : 17-13)
LE BAROUD D'HONNEUR GARDÉEN
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase La Planquette
Rue Henri Barbusse 83130 LA GARDE
Date :
Le 21/04/2012 20h00
Arbitres :
FERBUS HENRI
VAUJANY STEPHANE

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités