mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Arvor royal, Issy princier
Arvor royal, Issy princier
24 Avril 2012 | France > LFH

Résumé des demi-finales aller des Play-Off de LFH. 
Les demi-finales aller de LFH ont ressemblé à un sacre tremblement de terre ! Arvor à dépecé le tenant Metz tandis qu’Issy Paris a été faire un exploit de plus en s’imposant de 4 but chez un Toulon qui semblait pourtant bien en place.

Pourtant Metz savait que cette manche aller en Bretagne face à Arvor ne pouvait être mauvaise. Seule possibilité d’accrocher un titre à son palmarès cette saison, le champion de France en titre se devait de conserver une bonne chance de qualification avant le match retour de samedi prochain. Si cela fut à peu près fait pendant la première période, tout allait s’écrouler en seconde mi-temps face à la détermination et la qualité de jeu des Brestoises. 17-13 à la pause tout était encore dans des limites acceptables. Amandine Leynaud avait su faire front, Svetlana Ognjenovic maîtrisait son sujet sur l’aile et le duo Broch – Kanto faisait du mal au centre de la défense bretonne. Un petit coup de moins bien sous la forme d’un 5-0 final dans cette mi-temps aurait du toutefois alerter les Messines. Car de ce coup de moins bien allait suivre un terrible coup de froid… Un 15-5 en seconde mi-temps qui allait faire exploser tout le peu de certitudes dans le jeu de Metz. Amandine Leynaud ne pouvait combler tous les trous, les pivots ne trouvaient plus d’espaces et surtout tout le collectif breton s’en donnait à cœur joie. Julie Goïorani était intenable en pivot, les Guillerme, Le Bihan, Diop, et consort trouvaient les espaces sur les ailes et la base arrière faisait feu de partout. Sonnées pour le compte et incapables de réagir, les filles de Sébastien Gardillou ne pouvaient que constater les dégâts. Le -14 sonne quasi surement la fin des espoirs de titre pour Metz. Hormis un exploit plus retentissant quasi impossible à imaginer, le Metz HB va finir sa saison sans le moindre titre et cela pour la première fois depuis 2003 et l’incroyable quadruplé de l’ESBf. Le pire c’est qu’en coulisse l’hémorragie de joueuses internationales continue, plaçant Metz dans le dur déjà pour la saison prochaine et plombant encore un peu plus un moral collectif déjà passablement en berne depuis des semaines.

Issy Paris continue de surprendre et surtout a surpris un Toulon qui était pourtant sur une dynamique remarquable. Atomisant le HAC en quart de finale du championnat et le dominant en finale de Coupe de France après avoir sorti Arvor en demi-finale, on pensait que les filles de Thierry Vincent allaient surfer sur leur propension à gérer les matches couperets pour mettre à mal la surprise de la saison. Que nenni, ce sont les Parisiennes qui ont fait une petite démonstration de solidité sur les bords de la Rade de Toulon. Jamais inquiétées dans le match, elles auraient même pu finir avec un avantage qausi définitif si Toulon n’avait su revenir sur les 8 dernières minutes, le 4-0 final pour elles calmant largement une douloureuse de 8 buts qui présageait d’un retour très tranquille pour l’IPH. Mais comme le déclarait Angélique Spincer la capitaine isséenne, tout le monde reste sur ses gardes… « Nous nous attendions à un match difficile... Et ce fût le cas !! Dès les premières minutes, les deux équipes ont imposé un bel engagement physique. Défensivement, nous leur avons posé de gros problèmes. En attaque, on a su jouer juste quand il le fallait. Le score est de plus 4 buts. Au final, ce n'est pas grand chose ! Mais gagner à Toulon était déjà un grand challenge. Nous avons fait la moitié du travail, à nous de bien le finir. Bien sûr que l'on s'attend à une grosse réaction de Toulon sur le match retour. Ce sera difficile c'est certain, mais nous donnerons tout devant notre public pour la place en finale.» Car à l’évidence, Toulon n’est pas encore moribond dans ce double affrontement. Gagner de plus de 4 buts à Paris est dans les cordes de Varoises un peu plus solides défensivement, reste que si Issy Paris sait rester sur la même dynamique, on parierait bien un petit pécule que la surprise de la saison sera au dernier rendez-vous de la LFH.

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - ISSY PARIS HAND 
22 - 26 (Mi-temps : 11-14)
Statistiques du match
Lieu :
Palais des Sports de Toulon
420 avenue Amiral Aube 83200 TOULON
Date :
Le 21/04/2012 20h00
Arbitres :
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS

*****************************

ARVOR 29-Pays de Brest - METZ HANDBALL 
32 - 18 (Mi-temps : 17-13)
Statistiques du match
Lieu :
KERJEZEQUEL 1
69, rue d'Arvor - Espace de Kerjézéquel 29260 LESNEVEN
Date :
Le 20/04/2012 20h30
Arbitres :
MORENO JEAN-PIERRE
SERRANO MICHEL

*****************************

Petit précis des règles de qualification européennes
pour la LFH

Ligue des Champions (C1)
Qualifié : le Champion de France 2011/2012. Quatre clubs concernés : Arvor 29 Pays de Brest, Metz HB, Issy-Paris Hand ou Toulon St-Cyr Var HB,  demi-finalistes des play-offs.

Coupe des Vainqueurs de Coupe (C2)
-Qualifié : Toulon St-Cyr Var HB, vainqueur de la Coupe de France 2011/2012. Si Toulon St-Cyr est Champion de France, Le Havre Athlétic Club HB, finaliste de la Coupe de France 2011/2012, disputera la C2.

Coupe de l’EHF (C3)
-Qualifié : Issy-Paris Hand, classé 1er à l’issue de la saison régulière de poule 2011/2012. Si IPH est Champion de France, Metz HB (club le mieux classé à l’issue de la saison régulière et non déjà qualifié en C1 ou C2) disputera la C3.

Challenge Cup (C4)
-Qualifiés /1ère place : Arvor 29 Pays de Brest, vainqueur de la Coupe de la Ligue Féminine 2011/2012. Si Arvor 29 est Champion de France, Mios Biganos Bassin d’Arcachon HB, finaliste de la Coupe de la Ligue 2011/2012, obtiendra la 1ère place en C4.
-Qualifié / 2ème place : club le mieux classé à l’issue du championnat de France LFH (c’est-à-dire après les play-offs) non déjà qualifié dans une Coupe d’Europe. Club concernés : Le Havre* ou Mios Biganos Bassin d’Arcachon HB

*Si Le Havre remporte la C4, il aura le droit (strictement nominatif et non transférable) de se réengager en C4 ou de monter en C3. Dans ce cas, 6 places européennes seront accordées à la France, sauf dans l’hypothèse où, simultanément, Le Havre remporte la C4 et Toulon Saint Cyr est champion de France (et donc Le Havre qualifié en C2 via la Coupe de France) : dans cette seule configuration, seules 5 équipes seront européennes en 2012/13.


Le Havre n’y était pas
Résumé des barrages 5-6 de la LFH. 

Avec la 5° place qualificative pour l’Europe comme objectif, cette double confrontation entre Mios et le HAC était attendue comme disputée. Au final, Mios a fait le principal en faisant exploser le Havre de 13 buts.

A la base de ce résultat quasi définitif, une défense de fer devant une Stella Joseph Mathieu de gala qui ne va concéder que 16 buts sur les 60 minutes de jeu. En 20 minutes l’affaire av être pliée pour de bon. Pendant qu’Alice Durand, Myriam Borg et les autres s’amusaient en attaque le Havre n’arrivait à conclure que 4 actions, résultat un 13-4 qui sonnait déjà la fin des envies de victoire normande. Mais il y avait encore le temps pour rendre la défaite supportable et jouable au match retour. Que nenni, les filles de Fred Bougeant vont continuer à sombrer même si elles ne vont arriver à produire « Qu’une baisse tendancielle de la hausse de l’écart » comme une bonne langue de bois aurait pu le dire après match. -13 la messe est dite, dans le même week-end, le HAC aura subit le même type de défaite que son glorieux rival des dernières années. Une page se tourne à Metz, elle est aussi en train de se tourner au Havre et Mios a parfaitement su en profiter.

US MIOS BIGANOS BASSIN D'ARCACHON - HAVRE ATHLETIC CLUB HANDBALL 
29 - 16 (Mi-temps : 17-7)
Statistiques du match
Lieu :
Omnisport BIGANOS
Rue de la Verrerie 33380 BIGANOS
Date :
Le 21/04/2012 20h00
Arbitres :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD

*****************************


Fleury les Aubrais en sale posture
Résumé de la 3° Journée de Play Down de LFH. 
Avec la 3° et dernière journée des matches aller des Play Down, les équipes engagées dans la « course » à la D2F avaient l’occasion pour certaines de quasiment se rassurer comme Nîmes ou au contraire se relancer dans cette corrida de « muerte ». Et force est restée aux équipe jouant sur leurs terres, mais d’un rien, Nîmes et Dijon tous les deux vainqueurs sur le fil de Fleury les Aubrais et Besançon ont fait à l’évidence la très bonne affaire de la journée.

C’est même quasiment fait pour Nîmes qui après sa victoire 27-26 sur Fleury les Aubrais possède 5 points d’avance sur cette même équipe bonne dernière du classement et qui n’a pu engranger aucun point depuis le début de la compétition. Pourtant rien n’a été facile pour les Nîmoises face à un adversaire qui leur avait fait plus que des misères pendant la phase de championnat. Mais cette fois Nîmes n’a pas craqué dans le money time. Après une première période bizarre où les temps très forts vont succéder aux temps très faibles, la seconde période sera un vrai «  A toi, à moi » où personne ne va vouloir lâcher, surtout pas des Orléanaises qui jouaient une grosse partie de leur survie sur ce match. C’est finalement par un but de son joker slovène Lina Krhlikar, impeccable pendant tout le match, que le HBCN va finir par préserver l’essentiel, une victoire d’un petit but et le maintien en vue. Pour le CJF, il va falloir enchaîner maintenant les victoires et surtout viser les deux dernières journées où à domicile, les Panthères devront retrouver toutes leurs griffes pour arriver à se sauver.

Car devant elles il y a Besançon et surtout Dijon chez qui elles se rendront la semaine prochaine. Et Dijon dans ce mini championnat est sur de très belles bases qui n’ont rien à voir avec l’équipe qui s’est trainée en fin de peloton toute la saison régulière. Encore une fois, le CDB a su faire face dans une rencontre sous haute tension face à Besançon et encore une fois la Bourgogne à pris le dessus sur la Franche Comté cette saison. Avec deux victoires, le CDB n’est plus qu’à quelques petites unités du maintien, une victoire sur justement Fleury les Aubrais dans la 4° journée pourrait bien valider le ticket des Dijonnaises pour une saison de plus en LFH.

HANDBALL CERCLE NIMES - FLEURY LOIRET HANDBALL 
27 - 26 (Mi-temps : 13-10)
Statistiques du match
Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles 160 avenue du Languedoc 30900 NIMES
Date :
Le 22/04/2012 17h00
Arbitres :
CLAPSON SIEGFRIED
FIESCHI XAVIER

*****************************

CERCLE DIJON BOURGOGNE 21 - ES BESANCON FEMININ 
23 - 21 (Mi-temps : 10-9)
Statistiques du match
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris 21000 DIJON
Date :
Le 21/04/2012 18h00
Arbitres :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK

*****************************

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités