mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Coupe EHF: Dunkerque défie Magdebourg
Coupe EHF: Dunkerque défie Magdebourg
21 Avril 2012 | Europe
Dunkerque Handball laisse momentanément de côté le championnat et s’offre une nouvelle parenthèse européenne en coupe de l’EHF. Après avoir éliminé les Hongrois de Balatonfüred, les Danois de Skjern et Saint Raphaël, les Nordistes s’attaquent à Magdebourg, une institution du handball allemand. 

Mercredi, après avoir battu Nîmes malgré quelques frayeurs en fin de rencontre, les joueurs de Dunkerque ont quitté la salle Louis Dewerdt, l’esprit apaisé et surtout le regard tourné vers Magdebourg, et ce dimanche, la demi-finale aller de la coupe de l’EHF. « Contre Nîmes, on a fait quarante bonnes minutes, ensuite il y a eu quelques rotations et ça s’est moins bien passé mais le principal c’est qu’on ait gagné. Mais c’est un avertissement sans frais. » Le constat de Baptiste Butto (notre photo de tête) est sans concession. Le néo international est tout a fait conscient qu’en coupe d’Europe, un tel relâchement se paiera au prix fort. D’autant que sur les bords de l’Elbe, l’ambiance risque d’être survoltée. Si au fil du temps, Magdebourg a perdu quelque éclat, le club où ont évolué les Français Joël Abati (entre 1997 et 2007), Guéric Kervadec (1997-2002) et Christian Gaudin (1999-2003), reste une valeur sûre de la Bundesliga, classé actuellement 6ème juste derrière les grosses cylindrées. La Getec Arena est une forteresse quasi imprenable. C'est dans cette enceinte qui peut accueillir 7000 spectateurs que Magdebourg est invaincu depuis la fin novembre (dernière défaite contre Kiel 26-33) et s'est même permis le luxe de battre Hambourg, le champion sortant, il y a à peine trois semaines. « C’est sûr qu’on s’attend à subir la foudre, valide l'ailier gauche nordiste, on sait qu’on va jouer une belle équipe habituée aux grands rendez-vous mais je crois que notre principal adversaire, c’est nous. » Les Dunkerquois sont en effet capables du meilleur (aller s’imposer haut la main à Saint Raphaël au tour précédent) comme du pire (s’incliner contre les Varois au match retour). 


Dunkerque est donc sur ses gardes face à une équipe qui possède dans ses rangs d'excellentes individualités. A commencer par le gardien Björgvin Gustavsson (notre photo) qui est une vieille connaissance de... Montpellier. Flash back sur la saison dernière en Ligue des Champions contre les Suisses de Kadetten Schaffhausen. En état de grâce, l'Islandais avait mis vingt fois en échec Nikola Karabatic et ses partenaires. Magdebourg c'est aussi une base arrière solide où manquera toutefois l'ex chambérien Jure Natek (il y a un mois, l'arrière droit slovène a été victime d'une rupture des croisés du genou gauche), des ailiers efficaces (Yves Grafhorst à gauche et Robert Weber à droite) sans oublier l'excellent pivot polonais Bartosz Jurecki.  Les Allemands partent donc favoris, ce qui peut être un avantage pour les Nordistes. Mais cette semaine, après le succès face à Nîmes, Patrick Cazal a été ferme sur l'attitude à adopter. « On a montré quelques lacunes et ce n’est pas nouveau. Si on veut être ambitieux et je crois qu’on peut l’être, en coupe d’Europe, jouer à fond 40 minutes, ça ne suffira pas. Il faudra faire 120 minutes de haut niveau et même peut-être plus ! » C'est le groupe victorieux mercredi face aux Gardois qui a fait ce samedi le déplacement en Allemagne. Plus que jamais, l'USDK est sur les traces de l'équipe de Tremblay qui la saison passée, était parvenue à se qualifier pour la finale de la coupe des Coupes. 

SC Magdebourg - Dunkerque HB Grand Littoral, ce dimanche à 17h à la Getec Arena 
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités