mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La France pas trop mal servie
La France pas trop mal servie
21 Avril 2012 | International > Euro

Avec le tirage au sort des poules qualification pour l’Euro 2014 au Danemark, on pouvait craindre pour les Bleus une poule très chaude. Si avec la Norvège, les Tricolores auront un adversaire de choix, avec la Lituanie en 3° choix et le premier du groupe D de pré qualification qui devrait être la Lettonie, l’Estonie ou la Turquie, par ordre logique, une place dans les deux premiers est visiblement assez simple à obtenir.

Reste que les Bleus n’ont plus trop l’habitude de se battre dans ces joutes au couteau que sont les qualifications pour les grands championnats. Ayant tout gagné depuis quelques années, hormis la poule de qualification pour l’Euro 2010 en Autriche, les Bleus ont zappés consciencieusement ces phases. Il est clair que la Norvège sera l’adversaire à battre dans cette poule si les Bleus veulent sortir premier et ainsi s’offrir un tirage un peu plus « facile » pour le tour final. Quoi qu’un tirage facile dans un Euro, cela n’existe pas. Prendre le meilleur sur la Lituanie deux fois est quasiment impératif et le faire sur le dernier qualifié sera logique. Reste au staff tricolore à mettre les Bleus en mode combat pour ces poules, mais là, le résultat des prochain JO sera à l’évidence la clef de tout cela.

Pour le reste, on regardera avec intérêt les groupes 4 et 7 qui devraient donner lieu à de belles bagarres. Dans le groupe 4, si la Croatie et la Hongrie sont favorites, la Slovaquie à montré à de nombreuses reprises qu’elle savait être le petit empêcheur de gagner en rond. Pour le groupe 7, la Serbie, l’Autriche, la Bosnie Herzégovine et la Russie vont se déchirer pour deux places. Quid de la Russie qui plonge de saison en saison, la Serbie devrait surfer sur son Euro plus que réussi, mais l’Autriche et la Bosnie seront tout sauf des faire valoir facile à dominer. Le groupe 1 pourrait aussi devenir compliqué, si la Suisse se sort sans encombre de son groupe de pré-qualification, alors avec l’Espagne en gros morceau, la course au deuxième ticket entre la Macédoine, le Portugal et la Suisse pourrait se gagner des détails.

28 équipes seront réparties en sept groupes de quatre dont voici la composition :
Groupe 1 :
Espagne
République de Macédoine
Portugal
1ère équipe du Groupe B de la 1ère phase de qualification (parmi Grèce, Suisse, Italie, Grande Bretagne)

Groupe 2 :
Allemagne
République tchèque
Monténégro
Meilleure équipe classée 2ème de tous les groupes de la première phase de qualification

Groupe 3 :
France

Norvège
Lituanie
1ère équipe du groupe D de la première phase de qualification  (parmi Estonie, Lettonie, Turquie, Malte)

Groupe 4 :
Croatie
Hongrie
Slovaquie
Deuxième Meilleure équipe classée 2ème de tous les groupes de la première phase de qualification

Groupe 5 :
Pologne
Suède
Pays-Bas
1ère équipe du groupe A de la première phase de qualification (parmi Ukraine, Chypre, Finlande, Luxembourg)

Groupe 6 :
Islande
Slovénie
Biélorussie
1ère équipe du groupe C de la première phase de qualification (parmi la Roumanie, Israël, Belgique, Irlande)

Groupe 7 :
Serbie
Autriche
Russie
Bosnie-Herzégovine

Seuls les deux premiers de chaque groupe et le meilleur troisième de tous les groupes sera qualifié au côté du pays hôte, le Danemark pour l’Euro 2014.

Les matches se dérouleront en trois phases avec à chaque fois deux matches :
Du 31 octobre au 4 novembre 2012 : 1er et 2ème match
- Du 3 au 7 avril 2013 : 3ème et 4ème match
- Du 12 au 16 juin 2013 : 5ème et 6ème match
L’ordre des matches sera confirmé ultérieurement (un match est prévu notamment à Bercy en juin).

© François Dasriaux
Partager
      Identification nécessaire pour ajouter une réaction
      Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
      (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
      joueurs | équipe | actualités