mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nîmes veut retarder le sacre montpelliérain
Nîmes veut retarder le sacre montpelliérain
25 Avril 2012 | France > LNH
Alors que la 22ème journée de D.1 masculine s’ouvre ce mercredi avec le déplacement de Dunkerque l’européen à Cesson, Montpellier peut obtenir le 14ème sacre de son histoire en s’imposant ce jeudi à Nîmes. Mais voilà, les Gardois qui luttent pour le maintien parmi l’élite ne sont pas disposés à contenter leur voisin languedocien. En fin de semaine, le derby entre Ivry et Paris la lanterne rouge, s’annonce explosif.

Cela fait vingt ans (depuis l’accession du MAHB parmi l’élite) que cela dure. Les derbys entre Nîmes et Montpellier retiennent toute l’attention des aficionados du jeu à 7 et celui de cette année ne coupera pas à la tradition d’autant que les joueurs de Patrice Canayer ont la possibilité, en s’imposant au Parnasse, d’ajouter un 14ème titre national dans leur vitrine déjà bien garnie. Pourtant, privés de Vid Kavticnik (qui a été opéré vendredi dernier du genou) et vraisemblablement de Nikola Karabatic (qui se remet d’une grosse entorse au genou), les Montpelliérains ne s’attendent pas à un passe-droit chez leurs « amis » gardois. Les joueurs de l’USAM luttent pour leur survie en D.1 et à l’image de leur gardien Yassine Idrissi, ils veulent réaliser un coup face aux futurs champions de France. Mieux qu’au match aller où ils avaient bien failli ramener un exploit de l’Arena, ne s’inclinant que d’un but (34-33).

Yassine, Nîmes est avant-dernier, à la recherche de points et la situation est très inconfortable…
Depuis la fin de la trêve, on était bien remobilisé mais avec le manque de rotations, nos moyens étaient limités. Battre Ivry et Tremblay nous avait redonné confiance mais ensuite, ça s’est gâté à cause notamment des blessures. Naufrage collectif à Istres, sursaut à Saint Raphaël où nous perdons de deux buts et où on aurait pu gagner, et défaite à Dunkerque. 

Dans le Nord, vous étiez pourtant au complet…
C’est le syndrome « retour des cadres ». Dès qu’un cadre revient, on se repose sur lui. Quand il n’y a pas les cadres, tout le monde se sent concerné, tout le monde se met au diapason.

Donc, tout le monde ne joue pas le jeu ? 
Chacun a l’air concerné, mais il y a un problème dans cette équipe et on n’arrive pas à trouver d’où ça vient. Il faut qu’on se remue. Quand on tient un match, on ne peut pas le laisser filer. Ce scénario-là s’est répété plusieurs fois cette saison. 


Montpellier peut-être champion jeudi, ça change quoi ? 
On parle de ce match depuis un bon moment. Le Nîmes-Montpellier est un incontournable dans la région. Montpellier peut être champion dès jeudi mais on a plein de raisons de vouloir les contrarier. On a notamment, le match aller encore en mémoire. Sans quelques fautes d’arbitrage, on aurait pu s’imposer chez eux. Souvent quand tu joues Montpellier, il faut faire attention. Il ne faut pas les toucher sinon tu es immédiatement sanctionné. Les petites équipes pâtissent de ça et au moindre truc, c’est sifflé et tu prends deux minutes.
 
Le match est télévisé, c’est une motivation supplémentaire ? 
Pour nous, ce n’est pas tant la télé qui nous motive. On est dans une situation où quelle que soit l’équipe qu’on rencontre, il faut qu’on prenne des points. Même si c’est Montpellier. Il y a un resserrement en bas du classement, chacun a son calendrier et nous il faut faire avec le nôtre. Nous, on joue le maintien et certains à Montpellier jouent les Jeux Olympiques. Ça va être la guerre. On ne craint personne, on n’a rien à perdre.

A titre personnel, tu as eu des problèmes cardiaques, comment ça va ? 
Je suis allé faire un bilan étiologique chez un chirurgien cardiologue à Nîmes et il a découvert que le traitement que je prenais aurait du s’étaler sur 6 mois d’où les rechutes répétées. Je suis en pleine forme.
 
As-tu quand même eu des moments de doute ? 
Bien-sûr ! Quand la 1ère fois, on t’annonce que tu as une péricardite, que tu sais ce que c’est parce que tu es déjà passé par là, tu te retrouves vite au fond du seau.  A chaque visite chez le cardiologue, tu pries pour que les résultats soient bons. Si un jour, le médecin t’annonce que ton problème est récurrent et que tu ne peux plus faire de sport, tout s’écroule. Par contre, comme j’avais une telle volonté, je n’ai pas lâché le morceau. Le handball pour moi, c’est toute ma vie. J’ai repris plus tôt par rapport à mon programme, tout s’est bien passé et désormais, tous les voyants sont au vert. 


Alors que le sujet à la mode dans le microcosme handballistique hexagonal est actuellement l’arrivée d’une manne providentielle au Paris handball et l’éventuel passage de la LNH de 14 à 16 clubs, faut-il d’ailleurs voir une relation de cause à effet entre ces deux informations (?), la 22ème journée se poursuit samedi et dimanche avec notamment des oppositions lourdes de conséquences pour le maintien parmi l’élite. A commencer samedi par un nouveau derby francilien. A Delaune, Ivry est invaincu depuis trois rencontres (coupe comprise). Paris qui jusque là, enchaînait les contre-performances, est parvenu à sortir la tête de l’eau en s’imposant largement face à Tremblay. L'opposition s’annonce serrée d’autant que les Val-de-Marnais courent après un succès sur leurs homologues parisiens depuis plus de trois ans !  En cas de nouvelle victoire, Ivry ferait un grand pas vers le maintien et pourrait confirmer l'arrivée, dès la saison prochaine, du gardien de buts cessonnais Rémy Gervelas en lieu et place du Serbe Nemanja Marjanovic. Paris pour sa part, devra toujours se passer des services de Kévynn Nyokas alors qu'une incertitude plane sur la participation, côté ivryen de Damir Smajilagic (soucis au dos).


Pour le reste, Chambéry qui accueille Tremblay restera vigilant. Alors que Philippe Gardent n'a toujours pas prolongé son bail au poste d'entraîneur, il n’est plus question pour les Savoyards de laisser en route le moindre point (comme à Toulouse, lors de la dernière journée). Pour Tremblay, il est impératif de stopper une dangereuse glissade vers les abysses de la D.1 (cinq défaites consécutives). Istres qui accueille Saint Raphaël sera confronté à la même problématique. La marge de manœuvre est réduite pour l’équipe de Christophe Mazel qui perdra encore quelques unités à la fin de la saison mais ça, le technicien provençal commence à s'y habituer. L'arrière Sassi Boultif (notre photo) et le gardien de buts Yann Genty sont en partance pour Cesson où ils ont signé deux saisons. Istres est ex aequo avec  Nîmes (avant-dernier) et avec un point d’avance sur Paris. Pour Saint Raphaël, le challenge d'ici la 26ème journée est des plus intéressants. Les joueurs de Christian Gaudin visent ni plus ni moins, le fauteuil de dauphin et le 2ème billet pour la Ligue des Champions. Même si le déplacement au Phare chambérien, dans moins de quinze jours s'annonce compliqué. Ce jour-là, les Varois n'auront rien à perdre. 

 
C'est un secret de polichinelle mais Nantes ne gardera pas Yann Polydore à l'issue de la saison. L'arrière droit, blessé jusque là et qui a fait une excellente rentrée, le week-end dernier face à Istres, devrait rester sur la façade ouest et poser son sac du côté de Cesson.  L'effectif nantais est en pleine mutation avec de nombreux départs, des prolongations de contrats et très peu d'arrivées annoncées. Johannes Hippe (notre photo) le joker médical de la fin d'année dernière, n'est toujours pas fixé sur son sort. Le Norvégien qui doit faire un choix entre plusieurs options, nous a confié qu'il aimerait rester sur les bords de l'Erdre. Il sera à la manoeuvre ce samedi, face à Sélestat. Les Alsaciens comptent trois points d'avance sur le 1er relégable. Toulouse est dans le même cas. Le match nul contre Chambéry, la semaine dernière a remis les partenaires de Jérôme Fernandez sur de bons rails. Il suffira de confirmer ce dimanche à Créteil et le maintien sera en bonne voie. Pour les Cristoliens qui sont juste au dessus avec un point de mieux, il s'agira de valider la belle victoire enregistrée il y a trois semaines à domicile face à Dunkerque. Entre temps, il y a eu la déculottée subie à Saint Raphaël malgré Hugo Descat (8 buts) et Olivier Nyokas (7 buts). 


Ce mercredi soir, Cesson accueille Dunkerque, le seul rescapé européen que compte le handball français. Alors que le club breton prépare déjà la saison prochaine avec les arrivées de Boultif et Genty (déjà évoquées) et de Jérémy Suty (notre photo - de Dijon), les Nordistes se méfient de ce déplacement. Sébastien Bosquet et ses partenaires n'auront-ils pas l’esprit plus tourné vers la demi-finale retour de coupe de l’EHF qui les attend dimanche face à Magdebourg que totalement concentrés sur ce nouveau round de la 22ème journée ? Pourtant l’enjeu est de taille: ne pas se laisser décramponner du Top 4 et surtout éviter un retour, bride abattue des Nantais (malgré leurs 4 points de retard). 


OC CESSON HANDBALL - DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL

Pronostic : Cesson 

Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Allée de Champagne 35510 CESSON SEVIGNE 
Date :
Le 25/04/2012 20h45
Arbitres :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD

*****************************

SELESTAT ALSACE HB - HBC NANTES

Pronostic : Sélestat

Lieu :
Centre Sportif Intercommunal "Eugène Griesmar"
Quai Albrecht 67600 SELESTAT 
Date :
Le 28/04/2012 20h30
Arbitres :
CHARPENTIER FRANCK
DUCLOS SEBASTIEN

*****************************

US CRETEIL HANDBALL - TOULOUSE UNION HANDBALL

Pronostic : Toulouse

Lieu :
ROBERT OUBRON
RUE PASTEUR VALERY RADOT 94000 CRETEIL 
Date :
Le 29/04/2012 16h15
Arbitres :
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS

*****************************

ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL - SAINT RAPHAEL VHB

Pronostic : Saint Raphaël

Lieu :
HALLE POLYVALENTE
Quartier de la Pyramide Place Champollion Rue de l'Equerre - Quartier de la Pyramide 13800 ISTRES 
Date :
Le 28/04/2012 20h30
Arbitres :
ANICET JEAN-PATRICK
FERRANDIER FREDERIC

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - PARIS HANDBALL

Pronostic : Ivry

Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre 94200 IVRY SUR SEINE 
Date :
Le 28/04/2012 20h00
Arbitres :
MORENO JEAN-PIERRE
SERRANO MICHEL

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL

Pronostic : Chambéry

Lieu :
LE PHARE
800 avenue du Grand Arietaz 73000 CHAMBERY 
Date :
Le 28/04/2012 20h00
Arbitres :
BONAVENTURA CHARLOTTE
BONAVENTURA JULIE

*****************************

USAM NIMES GARD - MONTPELLIER HANDBALL

Pronostic : Nul

Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles 160 avenue du Languedoc 30900 NIMES 
Date :
Le 26/04/2012 19h00
Arbitres :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK

*****************************

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités