mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Issy Paris confirme, Arvor tremble.
Issy Paris confirme, Arvor tremble.
30 Avril 2012 | France > LFH

Résumé des 1/2 finales  retour de LFH. 
Les demi-finales retour de la LFH ont confirmé les scores des matches aller, reste que si l’IPH s’est offert une très belle confirmation face à Toulon, l’Arvor 29 s’est fait bigrement peur en s’inclinant de 10 buts à Metz où pourtant le club était dans une crise interne assez perturbante.

L’Exode des joueuses françaises, la décision de ne pas prolonger Sébastien Gardillou, la défaite de 14 buts au match aller, tout était réuni pour que Metz baisse la tête et accepte la suprématie d’Arvor sur ces demi-finales. Au contraire, les Messines ont été à deux doigts de renverser la vapeur, menant même de 9 buts à la pause et de 10 à 9 minutes de la fin du match. Un match où Amandine Leynaud va signer un adieu exceptionnel aux Arènes de Metz ! 20 arrêts sur 33 tirs dont 1 jet de 7 mètres, une performance à plus de 60% autant dire que pour une belle révérence, ce fut une belle révérence pour celle que le kop de Metz appelle « Doudou ». Avec un tel rempart et une défense aussi efficace, les Messines vont vite faire comprendre aux Bretonnes qu’il faudrait qu’elles se battent pour décrocher leur place en finale. On était loin de la seconde mi-temps totalement apathique du match aller. Une mi-temps à comprendre et Arvor va lui aussi sortir les barbelés en défense et tout cela va accoucher d’un 8-7 pour Metz sur la seconde période. La grande trouille de voir Metz réussir l’improbable exploit était sortie des têtes de l’Arvor 29, Alexandra Lacrabère était de nouveau dominante, Cléopâtre Darleux répondait à sa coéquipière en bleu et la défaite de 10 buts n’était qu’un moindre mal… mais au final tout le monde pourra se demander ce qui s’est passé dans les têtes messines dans ce deuxième temps du match aller ! Tout et son contraire peut être avancé, du lâchage délibéré du coach par le groupe, d’une résignation collective et fatale à une sortie de route physique, on pourra tout dire sur le match aller, mais au final le match retour que Metz n’avait pas perdu toutes ses vertus en 60 minutes même si elles se jouaient à l’autre bout de la France.

Il était évident que Toulon et Issy Paris avaient suivi de près ce match à rebondissement et que l’idée d’un retournement de situation trottait dans toutes les têtes des joueuses et des coaches. Toulon était venu à Paris pour faire un coup et Thierry Vincent envisageait un retour tranquille en prenant 1 petit but d’avance par quart d’heure. Tout allait même presque trop bien commencer… Une défense 6-0 qui musèle l’attaque de l’IPH, une attaque qui trouve les espaces par Siraba Dembele mais trouver les espaces ne veut pas dire marquer… Mayssa Pessoa dans les buts de l’IPH se chargeait d’éteindre ce début de révolte de superbe manière et Mariama Signate faisait exploser la 6-0 varoise à grand coup de tirs longue distance gagnants presque à tout coup. En 5 minutes les filles d’Arnaud Gandais revenaient dans la course et avec 10 minutes de jeu de plus elles tuaient le suspens pour de bon. Après avoir trouvé les solutions de loin, c’était au tour des pivots et en particulier Astride N’Gouan de mettre la défense toulonnaise aux abois. A +7 à la pause et donc un débours de 11 buts de retard, l’affaire était bel et bien pliée et Issy Paris pouvait tranquillement dérouler son jeu en seconde période. Un petit coup d’accélérateur au gué de cette seconde mi-temps et l’écart montait même à un +11 presque dur pour Toulon. La fin de match allait quelque peu calmer la douleur et au milieu de la déception l’entrée en jeu d’Alexandra Bettachini de retour de sa longue blessure allait redonner un peu le sourire au groupe. Toulon avait fait depuis longtemps allégeance à celui qui a gagné avec plus que la manière le droit de rêver d’un nouveau titre de champion de France face à Arvor. Un nouveau titre car même si l’IPH semble être un club tout neuf en LFH, il ne faut pas oublier qu’il descend en ligne directe du Stade Français ex roi incontesté du handball féminin et que les gènes de la gagne semblent ne pas avoir disparu au gré des changements de noms.

La réaction de Mayssa Pessoa
« Un match maîtrisé, une défense solide, un groupe uni et unique, un mélange précieux de jeunes joueuses et « d’anciennes » expérimentées. Ma plus belle saison sportive mais le plus beau reste à faire, et nous devons absolument rester sérieuses, appliquées et concentrées jusqu’au bout ! »

ISSY PARIS HAND - TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL 
31 - 25 (Mi-temps : 16-9)
Statistiques du match
Lieu :
Robert Charpentier
4/6 Bd des Frères Voisins Palais des sports 92130 ISSY LES MOULINEAUX
Date :
Le 29/04/2012 16h45
Arbitres :
ROLLAND CYRIL
ROLLAND JEROME

*****************************

METZ HANDBALL - ARVOR 29-Pays de Brest 
23 - 13(Mi-temps : 15-6)
Statistiques du match
Lieu :
Les Arènes
5, avenue Louis le Débonnaire 57000 METZ
Date :
Le 28/04/2012 20h15
Arbitres :
BOUNOUARA SAID
SAMI KHALID

*****************************


Mios tranquillement
Résumé du barrage 5-6 retour de LFH. 

Mios a presque facilement bouclé son match de barrage pour la 5° place face au Havre. Entre sa 5° place et son statut de finaliste de la Coupe de la Ligue, les Girondines ont maintenant leur ticket européen bien en poche. Pour les Normandes tout se jouera dans la finale de la Challenge Cup face aux Turques du Muratpasa Belediyesi les 5 et 12 mai prochains.

Car pour l’avoir en championnat il aurait fallu un HAC durable, durable dans la performance de début de match où au bout de 23 minutes de jeu, les Normandes menaient 11-3 et avaient dans leur ligne de mire un retournement de situation impossible à imaginer après la défaite de 13 buts sur les bords du bassin d’Arcachon la semaine dernière. Mais malgré l’activité incessante de Christine Van Parys, cela ne va pas durer. Mios va commencer à refaire surface en fin de première période pour encore mieux faire comprendre aux Havraises que l’exploit était impossible avec un retour des vestiaires tonitruant. Le 7-1 passé entre la 30° et la 37° va mettre un terme final aux espoirs fous du HAC. Mios reprenait son destin en main et finissait le travail avec un match nul moins cruel qu’une défaite pour Le Havre mais sanctionnant quand même au final cette double confrontation avec l’USM confirmant la position de bête noire des Girondines, en 5 confrontations cette saison, jamais les filles de Fréd Bougeant n’auront réussi à trouver la clef du jeu de Mios.

HAVRE ATHLETIC CLUB HANDBALL - US MIOS BIGANOS BASSIN D'ARCACHON 
24 - 24 (Mi-temps : 12-8)
Statistiques du match
Lieu :
AUGUSTE DELAUNE
AVENUE CHARLES DE GAULLE 76700 GONFREVILLE L ORCHER
Date :
Le 27/04/2012 20h00
Arbitres :
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS

*****************************


Grand chamboulement

Résumé de la 4° Journée de Play-Down de LFH. 
Si Nîmes est assuré de se maintenir avec son match nul à Besançon, c’est la grande bouteille à l’encre pour la place pour la D2F ! Le réveil de Fleury les Aubrais à Dijon et le nul de l’ESBf met les trois concernés pour la descente en 1 point et à l’évidence, l’issue de ce championnat de la mort ne sera connu que lors de la dernière journée.

En fait le seul gagnant et le HBCN ! Pourtant face à Besançon, la tâche n’était pas simple, surtout que l’ESBf est un peu le cauchemar des Nîmoises cette saison et le déroulement du match a bien failli confirmer la chose. Si Nîmes avait pris les choses par le bon bout en menant 7-3 en 12 minutes de jeu, le réveil bisontin allait être un peu cinglant et surtout allait mener les locales à un 18-15 à la 38° qui laissait augurer d’une fin de match à leur avantage exclusif. Heureusement pour son avenir, Nîmes allait réagir et sous l’impulsion d’une Camille Ayglon insaisissable pour la défense de l’ESBf, revenir sur les talons de leurs adversaires. Tout allait se jouer dans le money time et si Audrey Bruneau finissait le boulot pour Besançon, Nîmes savait profiter d’une supériorité numérique sur les deux dernières minutes pour arracher le point du match nul, point qui les envoie en LFH pour la saison prochaine sauf situation invraisemblable d’égalité à 3. Pour Besançon, l’avenir reste dans ses mains, mais il est clair que plus aucun gaspillage ne pourra se faire, avec le prochain voyage à Fleury les Aubrais suivi de la réception de Dijon, Besançon connaît le chemin qui passe par le maintien, un exploit dans la banlieue orléanaise ou alors un match couperet face à Dijon.

Mais pour l’exploit, il va falloir prendre le dessus sur un Fleury les Aubrais qui s’est réveillé en fanfare à Dijon. Après 3 défaites de rang, les filles de Christophe Maréchal ont fait sauter le verrou dijonnais dans les grandes largeurs. Un +9 issu d’une révolte très collective après une entame de match équilibrée et pour tout dire une révolte bien inattendue près les errances des matches aller. Même si les matches avaient été perdus d’une ou deux unités, on n’imaginait pas une telle révolte sur des terres dijonnaises compliquée à maitriser depuis quelques temps. Avec cette victoire, le CJF se relance dans la course au maintien et sait que les deux matches à venir sur ses terres lui offriront le maintien à la condition de les gagner tous les deux. Pas simple quand on a autant joué au yoyo dans ses performances cette saison, mais crédible au vu de la démonstration en Bourgogne.

CERCLE DIJON BOURGOGNE 21 - FLEURY LOIRET HANDBALL 
24 - 33 (Mi-temps : 12-17)
Statistiques du match
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris 21000 DIJON
Date :
Le 28/04/2012 20h00
Arbitres :
CLAPSON SIEGFRIED
FIESCHI XAVIER

*****************************

ES BESANCON FEMININ - HANDBALL CERCLE NIMES 
27 - 27 (Mi-temps : 11-11)
Statistiques du match
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
42 avenue Léo Lagrange 25000 BESANCON
Date :
Le 27/04/2012 20h30
Arbitres :
BADER CLÉMENT
WEBER LOIC

*****************************

Dernière Journée | Journée 4
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Besançon Nîmes 27 27 27/04 >>
Dijon Fleury les Aubrais 24 33 28/04 >>
Prochaine Journée | Journée 5
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Nîmes Dijon 05/05
Fleury les Aubrais Besançon 05/05
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Nîmes 13 4 2 1 1 104 106 0 -10
2 Dijon 10 4 2 2 0 95 108 -1
3 Besançon 9 4 2 1 1 106 96 0 10
- Fleury les Aubr. 9 4 1 3 0 109 104 1
© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités