mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nantes joue les trouble-fête et sacre Montpellier
Nantes joue les trouble-fête et sacre Montpellier
3 Mai 2012 | France > LNH

Prestation référence des Nantais en ouverture de cette 23ème journée. Et pour mettre Chambéry, dauphin de LNH, à la raison, le club Ligérien n'a eu besoin que de 30 minutes. Une seconde mi-temps gérée en bon père tranquille et Nantes permet ainsi à Montpellier de décrocher officiellement le titre de champion. Autre suspense animé par le "H", une course à la Ligue des champions relancée entre Chambéry et un Saint Raphaël potentiellement menaçant.

En préambule de ce duel de haut de tableau, Xavier Barachet prédisait un match de haut niveau. Et ça commence sur les chapeaux de roue, la défense 5-1 des Nantais prend le meilleur départ : à l'image d'un Bertrand Roiné pris dans la nasse, le HBCN imprime le tempo. Paul Mourioux, bénéficiant des excellentes montées de balle locales, s'y reprend à deux fois pour donner un premier avantage sérieux à son équipe (5-1, 8'). Même sans Ekdahl du Rietz, Sayad, Pijulet, Hippe et Gharbi, Nantes offre un récital offensif. Le temps pour Philippe Gardent de remettre de l'ordre dans la maison Chambérienne mais Nantes ne s'en laisse pas compter (7-2, 11'). A point nommé à la récupération, Borja Fernandez et ses coéquipiers font plier une bien pâle défense Chambérienne. Et comme si cela ne suffisait pas, Marouène Maggaiez (époustouflant en première) s'interpose de fort belle manière. Enorme avantage Nantais (9-2, 14') au terme d'un premier quart d'heure à sens unique.

Passes approximatives et défense transparente, le visiteur Savoyard n'a visiblement pas encore les deux pieds sur le parquet. Tout un symbole, l'immanquable dans les nuages de Cédric Paty à la 17ème minute...  tout seul face au gardien local. Incroyable fébrilité offensive des Chambériens, pourtant au complet (10-3, 20'). Double parade de Maggaiez, le public de Beaulieu apprécie très vite ce premier tiers de match parfait de ses protégés. La base arrière visiteuse pour le moins expérimentée (Roiné, Basic, Barachet) a beau s'employer, l'écart ne faiblit pas (12-4, 23'), Frédéric Dole (4/7 en première mi-temps) s'amusant sur son aile de la torpeur adverse. Un HBC Nantes exceptionnel en défense... Le jeune O'brian Nyateu par deux fois y va au culot pour donner un écart impensable de 10 buts (14-4, 26'). Ce même Nyateu qui clôture la marque de la première mi-temps, 11 buts d'avance... il n'y a pour l'heure qu'une équipe sur le terrain (17-6, 30').

Plus mauvais que ce CSH-là... tu meurs. On attend évidemment une réaction d'orgueil des Chambériens au retour des vestiaires. Et Philippe Gardent surprend d'entrée avec une double stricte, 2 joueurs avancés (Busselier, Marroux) gênent un temps la remise en route Nantaise (19-11, 38'). Un début de seconde mi-temps moins attrayant, le rythme du match baisse sensiblement. Un temps d'adaptation très bref puis Nantes reprend ses habitudes d'avant la pause. Moins flamboyant dans le jeu, le "H" gère son avance. Obligé de s'adapter au pressing visiteur, l'ailier Valero Rivera mène le jeu Nantais (23-13, 44'). Tout un symbole, deux récupérations de suite sur la même action, Nantes bénéficie d'une insolente réussite pour rester maître du score pendant ce dernier quart d'heure. Doucement mais sûrement, Chambéry réduit l'écart, un 4-0 qui maintient un tantinet un peu de suspense, Damir Bicanic sort ainsi de sa boîte au bon moment (24-19, 52').

Jeu d'attaque moins fluide côté Nantais, le collectif de Thierry Anti peine sur son premier temps faible de la soirée (aucun but en dix minutes). La lente remontée Chambérienne trouvera t'elle une issue ? Définitivement non. Aidé par la rentrée opportune d'Arnaud Siffert, Nemo Pribak tel le messie des Balkans traverse le terrain dans la diagonale et décide de fermer pour de bon la porte à la 56ème minute. Feliho met fin aux derniers espoirs adverses (26-21). Excellente prestation du "H", irrésistible en première puis bon gestionnaire en seconde mi-temps. "La victoire de tout un club... Public, jeunes et joueurs plus expérimentés" dira Thierry Anti après match. Côté Chambérien, on pointe évidemment cette entame catastrophique, facteur déclencheur d'une défaite trop vite annoncée. Un match "sans" qui remet le rival raphaëlois en première ligne pour la Ligue des Champions.

Avant même de rencontrer Dunkerque ce vendredi, Montpellier profite donc de la défaite de Chambéry à Nantes pour décrocher le 14ème titre national de son palmarès, le treizième en quinze saisons.  


HBC NANTES - CHAMBERY SAVOIE HB
27 - 22 (Mi-temps : 17-6)
Statistiques du match
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU 44200 NANTES
Date :
Le 03/05/2012 20h45
Arbitres :
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités