mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Thriller en Côte des Légendes
Thriller en Côte des Légendes
6 Mai 2012 | France > LFH

Alors que la salle de Kerjézéquel de la communauté de communes de Lesneven Côte des Légendes se remplit doucement, la tension est palpable sur le terrain où commencent à s’échauffer les joueuses des 2 équipes. C’est vrai que le scenario est complexe et les paramètres nombreux pour deviner qui sortira vainqueur de ce 1er duel entre l’équipe bretonne et celle de la région parisienne.

Arvor a marqué les esprits en corrigeant Metz à domicile en ½ finale mais s’est fait une grosse frayeur au match retour alors que, dans le même temps, Issy s’est baladé face à une équipe de Toulon pourtant redoutable dans ces phases finales, les bretonnes éliminées par les protégées de Thierry Vincent en ½ finale de Coupe ne diront pas le contraire… Côté Arvor, on loue la qualité de la base arrière alors que, côté Issy, c’est la défense qui impressionne… Dur donc de faire un pronostic et on cherche des indices alors que le speaker fait monter l’ambiance dans une enceinte prête à recevoir, à guichet fermé, les 1300 spectateurs attendus. On sonde la préparation de Mariama Signate qui a souvent été en difficulté dans cette salle et dont le rendement est ô combien important pour son équipe ; on jauge le comportement des 2 gardiennes : Mayssa Pessoa d’un côté, familière des lieux pour avoir évolué à Arvor la saison dernière, et Cléopâtre Darleux de l’autre, rempart devenu déterminant de la défense bretonne.

On scrute également le regard De Maeva Guillerme et de Nicky Houba dont c’est le dernier match à domicile. On surprend les 2 entraîneurs pensifs (stressés ?), le regard dans le vague… ou  dans leur carnet de notes, concentrés sur leur sujet.

Premiers éléments de réponse
Le coup d’envoi est donné et le scénario ne met pas longtemps à se dessiner. Mariama Signate est bien présente et a déjà marqué 2 des 3 buts de son équipe au bout de 5 mn. Les bretonnes, elles, éprouvent de grosses difficultés en attaque placée et accumulent les maladresses en faisant briller la gardienne brésilienne d’Issy. Heureusement côté Arvor, Laurent Bezeau a manifestement jeté à l’entraînement les bases d’une défense de fer qui récupère de très nombreux ballons et lance des montées de balle rapides qui trouvent souvent le cadre grâce, notamment, à une  Maeva Guillerme qui a l’opportunité de soigner sa sortie.
Arnaud Gandais sent la partie lui échapper et pose un 1er temps mort à la 13e mn. Hélas pour le technicien parisien, ce sont les joueuses de Laurent Bezeau qui repartent pied au plancher alors qu’Issy perd balles sur balles ou bute sur une Cléopâtre Darleux de gala, 10 arrêts dans cette 1ère mi-temps conclue sur un 14 à 9, propre et sans bavures pour les coéquipières d’Alexandra Lacrabère, longtemps en échec durant la période, mais qui vient de réussir les 3 derniers buts de son équipe.

On prend la même et on recommence
2e mi-temps et même scenario. Pourquoi donc changer une recette qui fonctionne côté Arvor ? Le public est survolté et se lève à chaque contre-attaque des blanches et noires qui tiennent à distance leurs adversaires. L’écart atteint 7 buts à la 40e mn (19 à 12) et les défenses se font de plus en plus rugueuses. Du coup le score évolue peu et les 2 équipes atteignent le coup de sifflet final sur le même écart, 23 à 16, sous les yeux de Patricia Saurina et Olivier Krumbholz qui ont pu apprécier la qualité du combat.

Et la suite ?
Arvor s’inscrit désormais comme le grand favori pour le titre. L’écart est confortable et on peut penser que Laurent Bezeau, qui a peu goutté la prestation de ses joueuses lors du match retour à Metz, saura maintenir son collectif concentré sur l’objectif. Il sait aussi que le fait de n’avoir encaissé que 16 buts est un vrai atout dans la perspective d’une éventuelle égalité sur les 2 rencontres où le goal average particulier revêtira un rôle déterminant.


Reste que si Arvor reste sur une invincibilité à domicile cette saison toutes compétitions confondues, le collectif breton a plus de difficulté à l’extérieur et il ne faut surtout pas sous-estimer une équipe d’Issy qui ne laissera pas facilement passer sa chance de remporter un titre cette saison.

Réponse dans 8 jours en terres parisiennes…

ARVOR 29-Pays de Brest - ISSY PARIS HAND 
23 - 16 (Mi-temps : 14-9)
Statistiques du match
Lieu :

KERJEZEQUEL 1
69, rue d'Arvor - Espace de Kerjézéquel 29260 LESNEVEN
Date :
Le 05/05/2012 19h00
Arbitres :
BOUNOUARA SAID
SAMI KHALID

Philippe Mérer
pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités