mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le voyage extraordinaire d’Arvor !
Le voyage extraordinaire d’Arvor !
13 Mai 2012 | France > LFH

Sans peur, tout en maîtrise, les filles de l’Arvor 29 sont allées confirmer leur victoire du match aller sur les terres d’Issy Paris. Devant un Palais des Sports plein comme un œuf, les caméras de Sport +, dans une ambiance de feu, les deux équipes se sont livrées à un match qui restera un des grands moments de la saison. Mais au final, la qualité de la base arrière, les rotations faites d’expérience et de jeunesse ainsi qu’une paire de gardiennes intraitables auront donné au club breton son premier titre de champion de France et le deuxième de la saison après la coupe de la Ligue.

Pourtant, à Issy Paris, tout le monde avait la ferme intention de faire basculer la donne du côté parisien. Les 7 buts de retard n’étaient pas pour elles un obstacle insurmontable, mais elles savaient aussi que si Arvor était capable de dicter le rythme de la rencontre, le manque de rotations pourrait faire très mal en fin de rencontre. Malheureusement pour elles, d’entrée de match, elles butaient sur leur bourreau du match aller, Cléopâtre Darleux. Bien mises sur orbite par leur gardienne internationale, les Bretonnes faisaient parler la foudre par Alexandra Lacrabère qui s’était juré d’être plus déterminante que lors du match à Brest. A tel point qu’elle était de tous les bons coups offensifs pendant un long moment avant que son alter ego de gauche, Biljana Filipovic se mette en route. Même si Mariama Signate réglait rapidement la mire, cela ne suffisait pas à calmer les ardeurs offensives adverses. Arnaud Gandais lançait une 5-1 en lieu et place de sa solide 6-0. Si Amélie Goudjo se battait comme une lionne pour ramener ses couleurs à hauteur, le massacre coin long de Mayssa Pessoa par Biljana Filipovic n’aidait pas l’IPH à reprendre le match en main. Arvor aurait même pu s’offrir une belle échappée, mais quelques pertes de balles ou tirs un peu rapide allaient minimiser l’impression de main mise des Bretonnes sur le match.

Cette main mise, on allait la voir après le retour des vestiaires. 5 minutes pour que les organismes parisiens se remettent dans le rouge et Arvor s’envolait… Julija Nikolic, Awa Diop, Jelena Popovic, tout le monde s’y mettait tandis que Cléopâtre Darleux fermait l’accès à ses buts aux tentatives parisiennes. Le + 5 qui s’en suivait semblait sonner le gong des espoirs au moins de victoire pour les Isséennes. Sauf que rester invaincues, était un vrai objectif à défaut de renverser la vapeur des 7 buts de débours de l’aller… Paris se lançait dans une opération sauvetage de son honneur et Arvor avait tendance à un peu lancer des briques en montée de balle ou des tirs en rafale sans trop de continuité dans le jeu. Résultat, Laurent Bezeau était obligé de prendre un temps mort pour remettre les esprits à l’endroit. Tactique payante, surtout qu’après son gros coup de chaud de Mariama Signate et Karolina Zalewski qui l’avait ramené à hauteur, l’IPH avait de nouveau un coup de mou physique. Et le coach breton sentait bien que c’était de ce côté-là qu’il fallait appuyer. Il ouvrait en grand son banc, changeant quasiment son 6 de base et cela payait… Nicky Houba fermait la baraque, Stéphanie Daude prenait goulument du temps de jeu en attaque et Elodie Manach mettait le feu avec ses jambes et sa technique. Paris ne pouvait que s’incliner devant la supériorité des Bretonnes dans ce double affrontement en pliant pour la première fois de la saison sur ses terres.

Les joueuses de l’Arvor 29 pouvaient envahir la scène, les Parisiennes, essayer de se consoler, dont une Mariama Signate abattue par cette défaite, elle qui avait tant fait dans ce match avec son superbe 11/16 pour donner l’espoir à ses coéquipières, le nouveau trophée inauguré en l’occasion pouvait être remis à une bande de joueuses au sourire radieux. Le groupe, le staff avait su gérer parfaitement ce match retour, peut-être une petite idée à creuser pour l’administratif d’un club qui bien que champion de France, ne sait pas de quoi sera fait son lendemain…

ISSY PARIS HAND - ARVOR 29-Pays de Brest
25 - 28 (Mi-temps : 14-15)
Lieu :
Robert Charpentier
4/6 Bd des Frères Voisins Palais des sports 92130 ISSY LES MOULINEAUX
Date :
Le 13/05/2012 15h15
Arbitres :
BUY OLIVIER
PICHON STEVANN

Statistiques du match

 

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités